Kobo ou Kindle ?

Kindle ou Kobo ?Vous êtes nombreux à vous demander si vous devez acheter une liseuse Kobo ou Kindle. Dans cet article vous allez voir quels sont les avantages et les inconvénients de chaque marque de liseuse.

Les origines des marques Kobo et Kindle

Avant de voir les liseuses proprement dites, nous allons nous intéresser à l’historique de chaque marque.

Car, il est parfois intéressant de bien comprendre l’histoire derrière chaque produit pour arriver à faire le meilleur choix. C’est évidemment fortement le cas avec les liseuses comme vous allez le voir par la suite.

liseuse KindleTout d’abord, Kindle est une marque qui a été créée et qui appartient à Amazon. La première liseuse Kindle a été lancée sur le marché américain il y a plus de 10 ans maintenant, en 2007.

Depuis, les versions des liseuses Kindle se sont succédées et sans cesse améliorées. Il y a maintenant une gamme de 4 liseuses dont le prix varie entre 69€ et 229€. Ces liseuses conviennent donc à tous les budgets.

Mais, un aspect important des liseuses Kindle est son intégration avec l’univers Amazon. En effet, la Kindle a été créée pour construire une nouvelle offre de lecture numérique à la librairie Amazon. Ainsi, les liseuses Kindle sont compatibles uniquement avec la librairie Amazon.

Liseuse Kobo Glo HDLa marque Kobo est plus récente puisqu’elle est en activité depuis 2009. Elle a été créée au Canada mais a depuis été racheté par le groupe japonais Rakuten en janvier 2012

Là aussi, c’est une marque de liseuse très populaire et de nombreux modèles, qui s’améliorent sans cesse, ont été mis sur le marché.

La marque a été créée comme une alternative à Kindle (plus ancienne de deux ans) avec pour objectif de créer une concurrence centrée autour de modèles comparables en terme de caractéristique.

Mais, depuis des années Kobo innove en proposant des particularités techniques différentes des Kindle : liseuse étanche, diagonale d’écran plus grande, etc.

Comme nous venons de le voir, l’histoire des deux marques est liée. Kobo appartient maintenant à un grand groupe du e-commerce (Rakuten, qui détient de nombreux sites e-commerce comme Priceminister en France), tout comme Kindle qui est la marque d’Amazon.

Les différences techniques entre les liseuses Kobo et Kindle

Je vais être clair à ce niveau : pour le profane les différences techniques entre les machines sont infimes. Mais, le diable se cache dans les détails, comme on dit souvent…

Tout d’abord, les deux liseuses sont branchés sur une librairie en ligne qu’il n’est pas possible de changer :

  • Kindle est connectée sur la librairie des livres numériques Amazon
  • Kobo est connectée sur la librairie des livres numériques Kobo (ou Fnac, si vous achetez un modèle dans ces magasins)

Dans les deux cas, les fichiers que vous achetez et téléchargez sont protégés par un DRM. Ce verrou numérique empêche la copie de votre ebook vers une liseuse qui ne vous appartient pas.

En pratique, c’est rarement gênant car même si vous passez d’une liseuse Kobo à une liseuse Kindle, les deux marques proposent des logiciels qui permettent de retrouver ses livres et de les lire sur smartphone, tablette, PC ou Mac.

Donc, il est toujours possible de relire un livre que vous avez acheté sur une plateforme ou l’autre.

Pour les utilisateurs plus avancés, il est toujours possible de s’affranchir de tous ces verrous numériques (DRM) en les supprimant. L’opération technique, décrite ici, est périlleuse et ne fonctionne pas à tous les coups.

Nativement, les liseuses Kobo ont un avantage : elles lisent le format EPUB, très répandu chez les librairies indépendants mais aussi des amateurs de piratage. Vous pouvez donc charger une liseuse Kobo avec un fichier EPUB et celui-ci sera directement pris en charge et lu.

Chez Kindle, c’est plus compliqué parce qu’il faut passer par un outil de conversion de livres comme Calibre. L’opération est cependant à la porté de toute personne sachant correctement manipuler un ordinateur (lire ici pour avoir un aperçu de ce qu’il faut réaliser).

Après conversion un fichier EPUB est transformé en fichier MOBI et est parfaitement lu par une liseuse Kindle.

Enfin, si vous avez des services Amazon tels que « Prime » ou l’abonnement Kindle (qui permet de lire sans limite pour moins de 10€ par mois), une liseuse Kindle est obligatoire pour profiter à fond de ces services (pour Prime, vous pouvez emprunter gratuitement un ebook par mois).

Les différents modèles de liseuses Kindle et Kobo

kobo aura h2O 2017 étancheDu côté de Kobo, on a 3 modèles actuellement en vente :

  • Kobo Aura 2 : modèle éclairé, tactile avec écran de 6 pouces
  • Kobo Aura H2O : modèle éclairé, tactile avec écran de 6,8 pouces
  • Kobo Aura One : modèle éclairé, tactile avec écran de 8 pouces

Chez Kobo les prix vont de 99€ (avec réduction) à 229€ pour la liseuse la plus grande. On remarque rapidement que le vrai facteur différenciant vient de la taille de l’écran.

kindle oasis 2017Passons maintenant aux modèles Kindle disponibles actuellement :

  • Kindle : modèle tactile (pas d’éclairage) avec écran de 6 pouces
  • Kindle Paperwhite : modèle tactile, éclairé, écran de 6 pouces
  • Kindle Voyage : modèle tactile, éclairé, écran haute résolution de 6 pouces
  • Kindle Oasis : modèle tactile, éclairé, écran haute résolution de 7 pouces

Le modèle le moins cher est à 69€ chez Amazon (Kindle) ce qui rend la marque plus accessible que Kobo. Chez Kindle, la diagonale la plus grande est de 7 pouces, ce qui signifie que le haut de gamme est plus cher que chez Kobo pour une diagonale plus faible.

Rapidement, on remarque clairement que si on souhaite la liseuse avec le meilleur rapport taille d’écran / prix, il faut se tourner vers une liseuse Kobo : la H2O ou la Aura One.

Mais, d’un autre côté, si on veut essayer la lecture numérique pour pas cher, la Kindle premier prix est très bien positionnée et très accessible.

Kobo semble donc se tourner vers le haut de gamme tandis que Kindle vers des modèles plus accessibles.

D’un point de vu logiciel, outre les différences que nous avons vu au sujet des formats de fichiers, je trouve que le logiciel Kindle est légèrement plus simple que celui de Kobo. Mais, il y a plus de fonctionnalités chez Kobo.

Les liseuses Kobo font donc un petit peu plus, mais les liseuses Kindle sont conçues pour simplifier au maximum la lecture.

Là encore c’est en phase avec le positionnement tarifaire de la marque.

Kobo ou Kindle : le choix dans les livres

On peut légitimement se poser la question : où est-ce qu’il y a le plus de livre, chez Kobo ou chez Kindle ?

Pourtant, les éditeurs publient indifféremment leurs ebooks chez l’un comme chez l’autre.

Vous trouverez donc vraiment les même livres numériques (et donc le même choix) chez Kindle ou chez Kobo.

Mais, il y a une exception : si vous lisez beaucoup de livres auto-publiés (sans éditeur) et en anglais, alors vous aurez légèrement plus de choix chez Kindle.

Mais, vraiment, c’est pour chipoter. Dans la grande majorité des cas, on trouve la même chose en Français chez l’un comme chez l’autre.

Kobo ou Kindle : et les autres marques de liseuses ?

liseuse carrefour nolim couverture 2017Si je fais un article sur les différences entre les liseuses Kobo et Kindle c’est qu’il y a une vraie demande d’informations sur ces liseuses – qui sont leaders que le marché cela ne fait aucun doute.

Mais, je me dois aussi d’évoquer d’autres alternatives, peut-être moins connues mais toutes aussi intéressantes :

Ces marques de liseuses font très bien leur travail et sont toutes positionnées d’une manière différentes sur le marché. Vous pouvez d’ailleurs lire des tests de liseuses de toutes marques ici.

Il n’y a donc pas que Kobo et Kindle et je vous invite à vous renseigner plus amplement sur ces autres marques.

Kindle ou Kobo : avantages et inconvénients

C’est toujours difficile de départager ces deux marques, alors je vais faire simple avec un classement par avantages et inconvénients pour chaque marque.

Kindle

Commençons par les liseuses Kindle.

Avantages :

✔️rapport qualité / prix

✔️gamme de liseuses large

✔️simplicité d’utilisation

✔️intégration avec Prime et l’abonnement Kindle

Inconvénients :

❗pas de format EPUB supporté ! (mais on peu convertir)

❗pas de grande diagonale de plus de 7 pouces

Kobo

Les liseuses Kobo ne sont pas non plus parfaites (aucune liseuse ne l’est) et voici les avantages et les inconvénients des machines de cette marque :

Avantages :

✔️gamme de liseuses large au niveau des tailles d’écran

✔️bon support du format EPUB en natif

Inconvénients :

❗pas de modèle pas cher à moins de 70€ (pour le moment)

❗gestion des DRM avec Adobe parfois compliquée

Kobo ou Kindle : conclusion ?

Je pense qu’une conclusion s’impose : il n’y a pas de marque qui sort grand vainqueur de ce comparatif.

Kobo Aura H2O 2 ème générationNéanmoins, je pense que les liseuses Kobo sont parfaitement indiquées pour les lecteurs accomplis qui cherche une liseuse efficace pour lire leurs nombreux fichiers EPUB.

Du coté de Kindle, la simplicité d’utilisation est encore imbattable même si cela vient au détriment de la portabilité (pas de fichier EPUB).

De même, si vous êtes du genre très gros lecteur, vous aurez du mal à vous passer de l’abonnement illimité Kindle et donc, d’une liseuse de la même marque. A moins que vous ayez des fortunes à dépenser évidemment !

Donc, si vous êtes du genre à gérer correctement et finement votre collection de livres numériques et d’aimer la voir grossir, vous devriez sans doute partir sur une liseuse Kobo.

Liseuse KindleSi, à l’inverse, vous voulez lire sans vous prendre la tête, quitte à ne jamais relire deux fois un livre, alors vous pouvez aller du côté de Kindle.

C’est en tout cas, ce que je conseille aux gens de mon entourage. Mais, avec toutes les informations qu’il y a sur cette page, vous devriez maintenant avoir toutes les informations pour faire le bon choix.

> Voir les liseuses Kindle sur Amazon.fr

> Voir les liseuses Kobo sur Fnac.com

Et, aussi, n’oubliez pas qu‘il n’y a pas que Kindle et Kobo dans les marques de liseuses en France !

3 réflexions au sujet de « Kobo ou Kindle ? »

  1. Le , pastil a dit :

    Merci
    Très complet et très intéressant !

  2. Le , Tos26 a dit :

    Bonjour,

    Juste un petit commentaire: Je trouve ça plutôt réducteur de présenter le format EPUB comme uniquement associé au éditeurs indépendants et au piratage. Personnellement, l’absence de gestion du format EPUB sur un périphérique est définitivement rédhibitoire.
    l’EPUB est un format ouvert, standard et interopérable. C’est la référence.

    • Le , Nicolas a dit :

      Bonjour, vous avez raison. Mais j’ai aussi voulu présenter des cas d’usages de ce format.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *