Steve Jobs a bien décidé qu’on ne pouvait plus acheter de livres sur iPhone

steve jobs et iphoneIl est aujourd’hui bien connu que l’entreprise Apple prend 30 % de toutes les transactions financières qui se passent sur un iPhone ou un iPad. Un échange entre des responsables d’Apple éclaire à nouveau cette décision.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, quand il s’agit de faire de l’argent Steve Jobs mettait tout le reste de côté.

Alors qu’à la fin des années 80, il avait décidé de rendre accessible au plus grand nombre les œuvres de Shakespeare, les années 2000 ont montré une évolution notable.

Un email relatant un échange entre Eddy Cue et Steve Jobs présente pour la première fois la décision historique de Jobs sur la vente de livres sur iPhone et iPad (iOS).

email de steve jobs à eddy cue

Un échange entre Steve Jobs et Eddy Cue

Dans un premier email, Eddy Cue demande à Jobs son avis sur une question épineuse :

« Je souhaite discuter si nous imposons l’utilisation des achats in-app [NDLR : le système de paiement à l’intérieur des applications d’Apple] pour les livres.

Au premier abord, cela ne semble pas mauvais de ne pas le demander, mais plus j’y pense et plus je pense que cela sera problématique.

Il sera difficile de limiter cela aux livres. Que faire à propos de Netflix, du Wall Street Journal, MLB, Pandora, etc ? Ils le feront tous.

Où tracer la ligne ? Et beaucoup d’autres le voudront également (les magazines et les jeux).

Le problème c’est que beaucoup peuvent se permettre de payer les 30 %, mais d’autres disent qu’ils ne peuvent pas.

Cela va être une décision importante pour nous. Nous ne voulons pas perdre ces applications dans iOS mais en même temps, nous ne voulons pas compliquer l’expérience utilisateur à l’intérieur des applications (entrer à nouveau des informations de paiements). »

La réponse de Steve Jobs arrive une dizaine d’heures plus tard et est on ne peut plus explicite :

« Je pense que c’est assez simple – iBooks sera la seule librairie sur les appareils iOS.
Nous devons relever la tête. On peut lire des livres partout ailleurs, mais on ne peut acheter / louer / s’abonner dans iOS sans nous payer, ce que nous reconnaissons être prohibitif. »

Ainsi, Steve Jobs a scellé en quelques heures le sort des autres applications de lecture sur iPhone comme Kindle, Kobo, Bookeen et Vivlio.

Par la même occasion, Apple a aussi imposé aux journaux de proposer des abonnements dans leurs applications sans avoir à donner 30 % des revenus à Apple.

Aujourd’hui, on sait donc que Steve Jobs avant conscience que ce choix commercial allait rendre impossible la vente de livres sur iPhone par les autres acteurs, en raison des marges trop faibles sur les ventes d’ouvrages qui rendent ainsi financièrement non viable le fait de céder 30 % du prix de vente à Apple.

Une décision qui amène aujourd’hui Apple devant les tribunaux puisque Kobo a récemment décidé de ne pas se laisser faire.

auteur du site liseuses.net

ℹ️ Le site Liseuses.net existe depuis 2012 pour vous aider à naviguer dans le monde des liseuses (Kindle, Kobo, Bookeen, Vivlio, etc) et faire la promotion de la lecture (numérique ou non). Vous pouvez en savoir plus en lisant notre page a propos.

écrire un ebook

Ne partez pas tout de suite !

Si vous cherchez une liseuse, je vous invite à consulter le guide des meilleures liseuses du moment. Sinon, voici les modèles que je recommande en 2020 :

  1. Liseuse Kindle vendue par Amazon.fr : c'est simplement la moins chère des liseuses avec éclairage !
  2. Kobo Libra H2O vendu par Fnac.com : un grand grand écran tactile, éclairage, une liseuse étanche, que demande le peuple ?
  3. Liseuse Kindle Paperwhite vendue par Amazon.fr : une liseuse complète (tactile, bel écran, éclairage, étanche) vendue par Amazon pour un prix très correct.
  4. InkPad 3 chez Cultura.fr : la liseuse avec le plus grand écran du moment, soit 8 pouces pour un confort inégalé !
  5. Bookeen Diva HD : une liseuse fançaise avec un bel écran et une grande capacité de stockage (16 Go).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.