Confinement : pourquoi on a lu plus de livres ?

des femmes qui lisent des ebooks

Nous sommes maintenant quelques mois après la fin du confinement en France et on peut commencer à regarder en arrière pour voir comment nous avons abordé cette période difficile, en particulier en ce qui concerne la lecture.

La question qui m’intéresse concerne les habitudes de lecture.

Est-ce qu’elles ont changé et si oui, dans quel sens ? Avons-nous plus lu ou moins lu ?

Mais surtout pourquoi ?

Naturellement, je commence par mon cas personnel : rien n’a changé à ce niveau. Par contre, j’ai plus regardé la télévision, en particulier des programmes pour les petits avec mes enfants.

J’ai donc lu à peu près 2 livres par mois, ce qui est ma moyenne annuelle.

Les Français ont continué à lire pendant le confinement

vivlio touch lux 4

Liseuse Vivlio Touch Lux 4

Au niveau de la France, Kobo By Fnac a diffusé des chiffres qui montrent que la lecture sur liseuse a augmenté de 80 % au mois de mars 2020 par rapport au mois de mars 2019.

Du côté de Vivlio, les activations de liseuses Vivlio ont été multipliées par 4 pendant le confinement. Il y a eu aussi 7 fois plus d’utilisateurs des applications de lecture Vivlio pour ordinateur, tablette ou smartphone.

En France, on semble donc s’être tourné vers la lecture numérique pour assouvir sa soif de lecture – ce qui est logique.

Les Anglais ont lu beaucoup plus qu’avant

Aux Royaume-Uni, il y a aussi des signes encourageants.

D’après une étude de Nielsen Book UK, un sondage montre que les Anglais ont passé deux fois plus de temps à lire pendant le confinement qu’en temps normal.

Les lecteurs et les lectrices ont été particulièrement attirés par les « thrillers », les romans à intrigue et les récits dystopiques.

Une tendance qui semble se confirmer dans cet article de Sky News qui indique que la chaîne de librairie Waterstones a connu une hausse de 400 % de ses ventes de livres en ligne alors que leurs librairies physiques (280 quand même) fermaient.

On est toujours attiré par ce qui n’est plus disponible

Il m’est encore difficile de comprendre pourquoi certaines personnes se sont mises à lire plus pendant le confinement.

Mon premier réflexe est de penser que beaucoup de gens ont eu plus de temps libre (période de chômage partiel, télétravail, etc.) et que ce temps a été utilisé pour lire plus.

Le problème de cette explication c’est qu’on devrait voir des pics de ventes de livres aussi importants durant la période estivale.

Or, le pic de vente a lieu plutôt en hiver pour les fêtes de fin d’année comme le montre l’indice des ventes Edistat :

Edistat, statistiques des ventes de livre en France

Evolution de ventes de livres en France (Semaine 30 : semaine du lundi 20 juillet)

On voit que les ventes de livres augmentent bien l’été mais plutôt de 15 % à 25 % par rapport au reste de l’année. On est loin des chiffres du temps de lecture doublé pendant le confinement.

L’explication est donc à chercher ailleurs (à mon avis).

Personnellement, j’y vois d’abord l’expression d’un biais cognitif : le biais de rareté. Ce phénomène fait qu’on a tendance à attribuer plus de valeur à quelque chose qu’on ne peut pas avoir.

Avec la fermeture des librairies, les livres sont soudains devenus plus difficile à acheter. On leur a donc accordé plus de valeur et les ouvrages sont devenus plus désirables.

Pour soulager ce manque, beaucoup se sont alors tournés vers la lecture des ebooks sur liseuse ou sur leur smartphone.

Deuxièmement, je pense qu’une certaine partie des lecteurs ont passé plus de temps dans les livres dans une démarche de vertu ostentatoire.

Avec ce nouveau temps libre, montrer aux autres qu’on passe plus de temps à lire qu’à regarder des séries Netflix ou à jouer aux jeux vidéos (qui ont cartonné pendant le confinement) permet de flatter son égo.

Il s’agit de mon interprétation de ce phénomène que j’ai encore du mal à comprendre.

Ceci étant dit, je rappelle que peu importe les raisons pour lesquelles ont lit. Il n’y a pas de mauvaise raison. L’important c’est de lire sur papier, liseuse ou smartphone.

Si vous avez une idée plus précise des raisons du carton de la lecture pendant le confinement ou que vous souhaitez témoigner de votre cas personnel, n’hésitez pas à laisser un commentaire sous cet article.

auteur du site liseuses.net

ℹ️ Le site Liseuses.net existe depuis 2012 pour vous aider à naviguer dans le monde des liseuses (Kindle, Kobo, Bookeen, Vivlio, etc) et faire la promotion de la lecture (numérique ou non). Vous pouvez en savoir plus en lisant notre page a propos.

écrire un ebook

Ne partez pas tout de suite !

Si vous cherchez une liseuse, je vous invite à consulter le guide des meilleures liseuses du moment. Sinon, voici les modèles que je recommande en 2020 :

  1. Liseuse Kindle vendue par Amazon.fr : c'est simplement la moins chère des liseuses avec éclairage !
  2. Kobo Libra H2O vendu par Fnac.com : un grand grand écran tactile, éclairage, une liseuse étanche, que demande le peuple ?
  3. Liseuse Kindle Paperwhite vendue par Amazon.fr : une liseuse complète (tactile, bel écran, éclairage, étanche) vendue par Amazon pour un prix très correct.
  4. InkPad 3 chez Cultura.fr : la liseuse avec le plus grand écran du moment, soit 8 pouces pour un confort inégalé !
  5. Bookeen Diva HD : une liseuse fançaise avec un bel écran et une grande capacité de stockage (16 Go).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.