Lire sur un smartphone ?

Un ebook sur un iPhoneJ’ai longtemps hésité avant d’aborder cette question de manière frontale : peut-on lire sur un smartphone ? La réponse est nuancée, mais on peut dire que « oui », il est tout à fait possible de lire sur un téléphone mobile. Voyons ensemble les explications…

Il y a quelques années, j’ai testé la lecture sur iPad 2 dans cet article. Au final, j’avais conclus qu’il était possible de lire sur ce genre de tablette a condition de fractionné les sessions de lecture par tranches de 15 à 20 minutes.

C’est toujours le cas aujourd’hui, et c’est pour cela que les écrans de liseuses sont beaucoup plus adaptés aux longues sessions de lecture.

Du coup, pourquoi ne pas lire sur un smartphone ? Après tout, on a toujours l’appareil dans sa poche et une journée est remplie de petits moments de 5 ou 10 minutes durant lesquels on peut lire !

Les nouveaux smartphones avec grandes diagonales

Il y a encore 3 ans, les téléphones mobiles avaient une diagonale d’écran de 3 pouces à 3,5 pouces.

Puis est apparu un nouveau phénomène : les gens se sont mis à acheter des smartphones de plus en plus grands quitte à laisser tomber la tablette (qui a vu au même moment sa diagonale d’écran rétrécir).

Maintenant, la plupart des smartphones les plus vendus sont à la fois peu onéreux et disposent d’une grande diagonale d’écran (enfin c’est relatif, mais par rapport aux premiers mobiles, ces écrans sont énormes).

A titre d’exemple, voici les meilleures ventes actuelles sur Amazon (les appareils coûtent tous moins de 200€ !) :

Dans cette liste on trouve un écran de 4,5 pouces, 2 écran de 5 pouces et un de 5,5 pouces.

Pour mémoire, l’écran d’une liseuse classique est de 6 pouces. Un smartphone doté d’un écran de 5,5 pouces approche donc en terme de surface d’écran…

Je pense donc que ce facteur a permis de développer la lecture sur smartphone, en plus du côté pratique de n’avoir qu’un appareil à transporter.

L’écran : le point noir

Le point noir reste l’écran. Si je prends la plupart des écrans de la liste précédente aucun de ces appareils n’a un écran à encre électronique.

C’est donc une évidence, le confort de lecture sur un smartphone reste incomparable avec celui d’une liseuse.

La liseuse et son écran à encre électronique sera toujours meilleure.

C’est sans doute pour cela que des constructeurs tentent de faire le grand écart en produisant et commercialisant des smartphone dotés de ce genre d’écran…

Un concept de smartphone à encre électronique

Un concept de smartphone à encre électronique par Onyx

Malgré ce gros point faible, le smartphone a d’autres atouts :

  • la résolution d’écran : généralement équivalente voir supérieure à celle de la meilleure des liseuses
  • la couleur

Le test de la lecture sur smartphone

Après discussion avec mon frère qui lit tous ses ebooks sur smartphone (iPhone 5 pour être précis), j’ai tenté moi aussi l’expérience.

Le test a été effectué sur un smartphone Android Samsung Galaxy Express qui a maintenant 2 ans et demi.

Sur ce smartphone, l’écran est assez mauvais (480 x 800 pixels) et d’une diagonale de 4,5 pouces.

Aldiko : un logiciel de lecture d'ebook sur smartphone AndroidJ’ai choisi d’utiliser le logiciel Aldiko et de lire un classique, »Dracula« , de bout en bout pour voir vraiment ce qu’il en est.

Tout d’abord, il faut saluer les concepteurs du logiciel Aldiko. Il est très facile de le paramétrer pour trouver une configuration efficace pour la lecture. Personnellement, j’ai choisi le mode de lecture « nuit » avec caractères clairs sur fond noir.

Les marges ont été réduite de façon à ce que le texte profite au maximum de la place offerte par l’écran 4,5 pouces.

Je ne vous cache pas que mon intention était de ne lire que sur smartphone pendant un certain temps. Mais cela c’est avéré impossible. Impossible car avec une liseuse à la maison, on a pas vraiment envie de lire sur smartphone.

La lecture du livre Dracula (je conseille d’ailleurs) s’est donc faite sur plusieurs semaines et uniquement lorsque aucune liseuse n’était à porté de main.

Voici certains endroits où j’ai pu lire :

  • en voiture dans les embouteillage heu… non il faut pas c’est interdit !
  • en voiture, garé, en attendant quelqu’un
  • en faisant la queue à la poste
  • en attendant mon tour dans une salle d’attente (chez le médecin par exemple)
  • en faisant la queue à une caisse de super marché
  • aux toilettes (et oui !!!)

Finalement, et pour toutes ses situations, la liseuse ne m’a pas trop manqué. J’ai même apprécié ces moments de quelques minutes durant lesquelles je pouvais m’évader en lisant quelques pages du livre.

Il est donc tout à fait possible de lire sur un smartphone.

Conclusion : faut-il vraiment lire sur un téléphone ?

Aldiko sur android : quelques optionsJe me répète sûrement : la liseuse est le meilleure appareil de lecture numérique existant. Il n’y a même pas débat.

Mais, après cette expérience de lecture sur smartphone, je comprends mieux pourquoi certaines personnes ne ressentent pas le besoin de s’offrir une liseuse.

Dans certaines situations, et si on lit peu, on peut tout à fait se contenter d’un téléphone mobile pour lire des livres numériques.

Si on utilise uniquement les petits moments vide de la journée pour lire (transport en communs, salles d’attente, etc) je pense qu’il est possible de ne lire que sur smartphone.

Ceci dit, je ne pense pas que je continuerai à lire sur mon téléphone. Je suis trop habitué au confort de mes liseuses.

Chaque session de lecture était un peu gênante puisque je me disais toujours « mais pourquoi tu te forces à lire sur ce petit appareil alors qu’une bonne liseuse t’attend à la maison ?« .

Quelque part je pense qu’une fois qu’on a commencé à lire sur une liseuse il est presque impossible de faire machine arrière.

J’aurais aussi aimé tester la lecture d’une BD. Mais même si l’écran du mobile est en couleur, j’ai peur que la diagonale de 4,5 pouces de mon appareil soit trop faible. Ce sera peut-être pour une prochaine fois.

J’ai quand même noté quelques avantages à lire sur un smartphone :

  • on a toujours l’appareil sur soit et généralement la batterie est toujours chargée,
  • quand on lit des livres Kindle ou Kobo, ils se synchronisent entre les appareils grâce à la connexion réseau : il est donc même possible de lire un même livre Kindle sur différents appareils,
  • on peut changer d’application de lecture d’ebook (si on le souhaite) et celles-ci sont très paramétrables,
  • il existe des applications de text-to-speech pour « écouter » des ebooks (mais ce n’est plus vraiment de la lecture),
  • on peut télécharger des livres directement depuis le smartphone en connexion 3G,
  • on peut lire à la fois des livres Kobo, Kindle et Tea !

Maintenant, je serais curieux d’avoir vos avis en commentaire sur la lecture sur smartphone, si vous avez testé, ce que vous en pensez, etc.

7 réflexions au sujet de « Lire sur un smartphone ? »

  1. Le , claude arquin a dit :

    Bonjour, personnellement j’ai un Samsung S5 de 5,5 pouces et une tablette Samsung Galaxy Note 10.1 en plus de mon kindle; j’ai bine sûr testé la lecture sur smartphone et tablette puisque je peux synchroniser mon livre sur mes appareils mais franchement, c’est pas le top. Quand je vais chez mon médecin, mon premier réflexe est de mettre ma liseuse dans ma poche de veste pour la salle d’attente…rien de plus confortable pour une bonne lecture mais je peux concevoir que le smartphone puisse « dépanner » surtout pour ceux qui ont un temps de transport en commun assez conséquent chaque jour entre métro et bus ou train. Par contre, bravo Nicolas pour la lecture dans les embouteillages car on risque une petite prune pour cette infraction au code de la route….Lol

    • Le , Nicolas a dit :

      Merci Claude pour la remarque sur les embouteillages. C’est vrai qu’à l’arrêt et moteur éteint sur l’autoroute on se croit un peu tout permis et c’est pas prudent du tout, mais je vais préciser cela dans l’article !

  2. Le , Fabrice a dit :

    Ma première liseuse remonte à 2010. J’ai pu expérimenter la lecture sur smartphone à quelques reprises (d’abord par curiosité, puis en cas d’oubli). Avant 2012, ces écrans LCD avaient d’ailleurs l’avantage de permettre de lire en pleine nuit sans aucune lumière d’appoint. Depuis, cette exclusivité a été perdu.

    Si je préfère le confort d’une liseuse, c’est avant tout pour la taille de l’écran, et pour l’autonomie qui me permet d’enchaîner plusieurs dizaines d’heures sans être inquiété par la perspective d’une recharge. Et aussi parce qu’il n’y a aucune dispersion possible avec ma liseuse. Le smartphone, de même que la tablette, m’entraîne immanquablement vers d’autres usage que la lecture.

    Sinon, les écrans LCD des smartphones présentent bien des attraits. Ils sont généralement plus détaillés que les écrans des liseuses (qui viennent tout juste d’atteindre la définition de 300ppp, ce qui largement moindre que celle offerte par l’imprimerie traditionnelle contrairement à ce que d’aucuns pensent). À leur finesse qui permet l’usage de n’importe quelle police de caractères, s’ajoute un contraste largement meilleur tant qu’on ne lit pas en plein soleil. Ces écrans LCD sont aussi plus réactifs (très utiles pour l’ouverture d’un dictionnaire). Et la couleur permet aussi de retrouver la teinte chaude de nombreux papiers.

    Enfin, lorsque l’écran offre une grande définition, je peux lire dessus durant des heures sans souffrir, à condition de réduire la luminosité d’ensemble et d’atténuer un peu le contraste.

    • Le , Nicolas a dit :

      Merci pour ce commentaire très intéressant.

      Je ne l’ai pas précisé mais le dictionnaire de Aldiko semble avoir besoin d’une connexion Internet pour fonctionner ce qui n’est pas le cas d’une liseuse…

  3. Le , Olivier a dit :

    Mon téléphone fait 6 pouces ( Nokia 1520). Pour moi il faudrait une liseuse de 7ou 8 pouces pour avoir une vue d’ensemble sur un texte philosophique ou un poème.

  4. Le , Hugo a dit :

    J’utilise une liseuse mais il m’arrive de temps en temps de lire sur smartphone… Ca peut dépanner et c’est vrai que les nouveaux écrans (5 pouces pour mon Motorola) sont sacrément biens. En ce qui concerne la lecture de BDs, je lis sur une tablette (une Asus Transformer 10.1) et c’est franchement pas mal… J’attends beaucoup du lancement de l’iPad Pro qui va relancer je l’espère la production de grands écrans car en dehors de la Galaxy Tab 12.2 il n’y a pas beaucoup de tablettes avec une bonne résolution disponibles sur le marché. Rien ne vaut une liseuse pour lire des livres (quand on a choisi de lire sur écran bien sûr)…

  5. Le , dominique a dit :

    Je lis aussi bien sur smartphone que kindle. Si le bouquin a été acheté via amazon, on peut basculer d’un appareil a un autre sans perdre sa page ! Plutôt pratique.

    Pour mon dernier achat numérique chez un petit éditeur breton que j’ai découvert par un tweetos , j’utilise l’appli UB reader que j’avais acheté sur le playstore. Pratique et elle permet d’inverser les couleurs comme l’appli kindle , fond noir et lettres blanche, plus reposant pour les yeux.

    J’ai moi aussi une phablette 6″ (huawei mate 7) , pour lire le temps de midi lors de la pause du boulot c’est suffisamment confortable et rien a enmener de plus. :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *