Le prix des ebooks en France

etude-prix-ebookIl y a quelques jours un lecteur m’a laissé un message sur la page Facebook du site (ici) pour exprimer son mécontentement au sujet du prix des livres électroniques.

Ce problème n’est pas forcément bien compris par tous et on le résume souvent ainsi : « les ebooks sont plus cher que les livres papiers ». Cette affirmation est parfois vraie mais elle peut être aussi fausse. Cependant il existe un vrai problème qui touche les livres : leur tarification et l’offre numérique est souvent incompréhensible.

J’ai choisi de m’offrir la biographie de Steve Jobs récemment et j’ai été vraiment déçu en cherchant un peu les prix du livre.

Le prix des versions papiers est très classique, mais le prix de la version numérique du livre est assez étonnant.

Tout d’abord, je suis allé en librairie et j’ai pu trouver le livre papier au format poche pour environ 8,45€ (neuf). Ensuite, je suis allé sur Amazon pensant trouver la version Kindle pour un peu moins cher (7,99€ m’aurait suffit). Or, j’ai eu la surprise de constater ces différents tarifs :

walter-isaacson-steve-jobs-amazon

Comme vous pouvez le voir sur cette capture, la version numérique est à 10,99€. Si ce prix est une belle réduction par rapport à la version grand format papier à 23,75€ elle n’en demeure pas moins trop cher par rapport à la version poche disponible à 8,45€.

J’ai tout de suite pensé que le problème concernait Amazon et je me suis dirigé vers Kobo Books pour consulter leurs tarifs :

kobobooks-steve-jobsMême chose ici, le livre numérique est aussi à 10,99€. De son côté, la FNAC propose le livre papier à 8,46€ (donc un centime de plus que Amazon, pour quelle raison ?).

Chez Feedbooks, on ne peut pas acheter la biographie complète mais seulement des résumés qui sont aussi à un tarif assez important :

feedbooks-resume-steve-jobsDonc, comptez entre 4,48€ et 6,99€ pour des extraits de la biographie.

De même, pas de surprise chez Decitre : vous trouverez bien le livre numérique à 10,99€. Toujours plus cher que la version papier.

decitre-steve-jobs-ebook

Si on va du côté de iBooks (chez Apple) on retrouve le même tarif que partout. Vous ne pourrez donc pas vous procurer la biographie de Steve Jobs pour moins de 10€ (sous forme de fichier numérique).

Déçu, j’ai décidé de creuser. Ainsi, je me suis aperçu en recherchant directement dans Google qu’il était très facile de trouver des versions aux formats PDF et EPUB de cette biographie. Il s’agit évidemment de versions piratées et peut être de mauvaise qualité (traduction, mise en page, etc.), mais il est clair que les moins fortunés peuvent se poser la question… Surtout quand on voit avec quelle facilité il est possible d’accéder à ce livre si on est un peu doué en informatique.

L’autre solution est de passé par le logiciel iBooks pour acheter une version en langue étrangère. La version en anglais est à 9,99€. Si on peut penser que l’euro qui différencie la version française de la version originale est due à la traduction et bien détrompez vous !

La version la moins cher est bien la version espagnole disponible sur iBooks au prix de 5,99€. A ce prix en français (ou même anglais) j’aurais acheté sans hésitation, même sur iBooks pour lire sur mon iPad 2…

ibooks-steve-jobs-espagne

Bref, difficile de s’y retrouver… Ce que je constate c’est que les éditeurs n’ont toujours pas fait le pas du livre numérique. C’est d’autant plus dommage qu’ils sont entrain de se tirer une balle dans le pieds avec leurs tarifs incompréhensibles et non justifiés.

Le cas espagnol est surprenant car ils ont aussi des accords pour imposer un prix unique sur le prix (voir la wikipedia à ce sujet) et pourtant on voit clairement que le prix de ce livre est pratiquement deux fois moins cher qu’en France.

Alors, bien sûr, il ne faut pas généraliser. Mais tout ceci est plutôt inquiétant pour le moment…

4 réflexions au sujet de « Le prix des ebooks en France »

  1. Le , Benoit a dit :

    Signalons au passage qu’il existe en France des lois sur le prix unique du livre :
    – la loi Lang de 1981 indique que le prix d’un livre papier est fixé par l’éditeur et doit être le même partout (seule une remise maximale de 5% est autorisée)
    – la loi sur le prix unique du livre numérique (PULN) impose cette même condition, mais sans le rabais de 5%.
    Il est donc logique que, sur les différentes recherches d’ouvrages en français, le prix soit le même pour les versions numériques.
    Quant à la différence de centime entre Amazon et la Fnac, sans doute est-elle due à un arrondi de la remise de 5 %.

    • Le , Nicolas a dit :

      Merci pour ces précisions qui expliquent beaucoup de chose.

      La question qu’on peut se poser c’est la pertinence de cette loi en 2013 sur le numérique.
      La loi indique donc que le livre numérique doit être plus cher que le papier (car pas de rabais de 5% possible) ! Ou alors le livre numérique peut être moins cher que le livre papier ?

      C’est une mesure sensée être protectionniste qui va développer inévitablement le piratage. Comme cela a été le cas pour la musique (c’était il n’y a pas si longtemps en plus…).

      L’exemple que j’ai trouvé montre que le livre numérique est plus cher que le livre papier ce qui est incompréhensible (mais « correcte » vu les textes de lois français sur le sujet) au regard de la chaîne de fabrication et de distribution.

      Au final, la France va détruire le marché du livre au lieu de s’adapter. Bravo.

  2. […] De leur coté la FNAC, Chapitre.com et les autres libraires français ont mis plus de temps pour s’y mettre. On regrettera aussi une politique tarifaire défaillante qui semme la confusion chez le consommateur. (ici) […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *