Liseuse reMarkable 2 : la tablette qui imite le papier coût très cher !

liseuse remarkable 2

Après des mois d’attente, les personnes qui ont passé commande pour la liseuse reMarkable 2 vont enfin la recevoir. C’est donc l’occasion de voir ce que propose cette machine et si des leçons ont été tirées de la première version.

La liseuse reMarkable 2 était l’une des liseuses les plus attendues de l’année 2020.

Avec son grand format et son stylet, elle promet des usages beaucoup plus larges que la simple lecture d’ebooks.

Pourtant, l’affaire était mal engagée. Après une campagne de financement participatif fructueuse, la société a pourtant eu du mal à communiquer autour des retards à répétition dont a souffert la production de la reMarkable 2.

On sent d’ailleurs qu’il y a toujours des petites problèmes de production puisque ceux qui passeront commande aujourd’hui ne recevront rien avant novembre.

commande délais liseuse remarkable 2

reMarkable semble produire les machines seulement après les avoir vendues, ce qui peut expliquer  des délais de livraison très longs ?

Mais, il se pourrait que cette machine soit simplement victime de son succès. C’est ce que nous allons essayer de vérifier dans cette analyse.

Je signale que je n’ai pas eu cette machine entre les mains et que j’ai utilisé différentes sources pour vous faire part de mes impressions. Vous pourrez d’ailleurs voir une vidéo en fin d’article.

Caractéristiques techniques de la reMarkable 2

liseuse remarkable 2

Le principal atout de cette machine est bien son écran tactile capacitif E ink (encre électronique) en noir et blanc d’une diagonale de 10,3 pouces.

L’écran a été amélioré grâce au système Canvas 2.0 qui promet un rafraîchissement plus rapide et un meilleur contraste.

Par contre, la résolution reste la même avec 1872 × 1404 pixels (soit 226 pixels par pouce).

Voici l’ensemble des spécifications techniques :

  • écran E Ink Canvas 2.0 de 10,3 pouces
  • écran tactile
  • processeur dual-core à 1,2 Ghz
  • stylet
  • 1 Go de mémoire vive RAM
  • 8 Go de mémoire pour le stockage
  • port USB-C
  • batterie de 3 000 mAh (la liseuse doit pouvoir rester en veille environ 3 mois)
  • Wifi
  • poids : 403 grammes
  • dimensions : 188 × 246 × 4,7 mm

Au niveau des différences avec la première machine on retrouve en plus d’un écran plus performant, un processeur plus rapide, plus de mémoire RAM et une plus grosse batterie qui promet environ 2 semaines d’autonomie. La reMarkable 2 est aussi plus fine d’environ 1/3.

Globalement, cette machine s’avère plus séduisante puisque son design a aussi été revu. On note, par exemple, la suppression des boutons physiques.

Les logiciels sur la reMarkable 2

liseuse remarkable 2

On se souvient des débuts difficiles de la reMarkable première du nom en ce qui concerne la lecture.

Mais, avec les dernières mises à jour, il faut admettre que les choses fonctionnent mieux.

Cette nouvelle version utilise le même logiciel et ne décontenancera pas ceux qui sont habitués à la première machine.

On a donc accès à son « notebook » et on peut consulter les fichiers PDF et les fichiers EPUB.

Globalement, le logiciel fait l’essentiel et ne propose pas plusieurs applications pour une tâche.

Donc, si vous souhaitez lire vos ebooks sur la reMarkable 2, il faudra passer par le logiciel prévu à cet effet.

L’avantage c’est que la machine s’avère très simple à l’usage et permet d’avoir une productivité accrue. Le problème c’est que si l’application par défaut ne nous plait pas, nous devront rester avec celle-ci.

C’est aussi le cas des liseuses. Mais, les liseuses sont conçues spécialement pour la lecture, alors que cette reMarkable 2 s’avère plus à l’aise dans la prise de note (voir le paragraphe consacré aux ebooks EPUB plus loin).

À ce sujet, il existe une option qui permet à la machine de reconnaître votre écriture manuscrite pour la transformer en caractères typographiques.

liseuse remarkable 2

Cette reMarkable 2 suit donc le même chemin que sa sœur : il s’agit avant tout d’un outil pour le travail et non pour la lecture.

L’objectif de cette machine est bien de proposer un appareil qui vous permet d’annoter et de travailler directement sur vos documents PDF et EPUB.

À ce sujet, l’application qui permet de prendre des notes de manières libres, comme sur un cahier, semble très efficace et réactive. On peut choisir le style de ligne (feutre, stylo, crayon), sa taille et le niveau de gris à utiliser pour écrire.

On note une déception : il faut obligatoirement passer par un logiciel spécial à installer sur son ordinateur pour accéder à la mémoire interne de la liseuse reMarkable 2 et y déposer des documents.

Deux stylets valent mieux qu’un ?

liseuse remarkable 2 stylet

Comme la machine est conçue pour la saisie, il est intéressant de regarder de plus près le stylet proposé avec la reMarkable 2.

Ou, plutôt, devrais-je dire, les stylets puisqu’il existe en deux versions : une version classique et une version dite « Pro » (et plus chère) avec une gomme qu’on imagine bien pratique.

Dans les deux cas, le stylet semble parfaitement fonctionnel et propose pas moins de 4096 niveaux de pression.

On peut aussi pencher le stylet pour obtenir un style d’écriture différent.

Un grand soin a été apporté au stylet et il est possible de remplacer les « mines » qui auront tendance à s’user si vous utilisez beaucoup cette machine.

Si vous pensez faire un grand usage du stylet, il faudra donc acheter la version la plus chère qui contient aussi une gomme. Il sera toujours possible de gommer avec la version simple, mais vous devrez changer de « pinceau » dans le logiciel, comme vous le faites aujourd’hui avec Paint ou Photoshop.

L’EPUB et s’implement l’EPUB

liseuse remarkable 2

Il va sans dire que la reMarkable 2 pêche toujours au niveau des formats supportés pour la lecture d’ebooks.

En effet, en plus du PDF, seul l’EPUB peut être utilisé sur la reMarkable 2.

La liseuse ne prend pas non plus en charge les EPUB protégés avec le DRM Adobe. Vous ne pourrez donc pas y lire vos ebooks Kobo ou Bookeen donc.

La liseuse propose quelques options de personnalisation de lecture :

  • 6 tailles de caractères
  • 6 polices
  • 2 options de justification du texte
  • 3 tailles de marges
  • 3 espaces différents entre les lignes

C’est peu, mais cela devrait être suffisant pour la plupart des usages.

La très bonne nouvelle, c’est qu’on peut intervenir sur l’ebook EPUB avec le stylet comme sur un PDF : on peut souligner des mots, les rayer, ajouter des petites notes manuscrites, etc.

Je pense que les correcteurs et éditeurs de manuscrits et de textes pourront y voir un usage très intéressant.

ReMarkable 2 : un système d’abonnement décevant

Si techniquement la reMarkable 2 semble au point, un aspect marketing passe cependant très mal : la liseuse est vendue avec un abonnement payant pour accéder à certaines fonctionnalités.

Si vous achetez aujourd’hui une liseuse ReMarkable 2 ces fonctionnalités ne seront plus disponibles :

  • stockage des notes dans le cloud
  • intégration avec Google Drive
  • intégration avec Dropbox
  • reconnaissance de l’écriture manuscrite
  • Screen Share

Pour avoir ces fonctionnalités il faudra maintenant vous abonner. L’abonnement est mensuel et deux formules sont proposées :

  1. Abonnement ReMarkable Connect Lite à 4,99€ / mois pour avoir le stockage dans le cloud
  2. Abonnement ReMarkable Connect à 7,99€ / mois pour avoir les autres fonctions (dont la reconnaissance de l’écriture manuscrite)

Donc, pour que la liseuse reconnaisse votre écriture, vous devrez payer 95,88€ par an. C’est bien le prix d’une liseuse 6 pouces premier prix qu’il faut débourser chaque année pour avoir cette fonction.

abonnement

Les formules d’abonnement rendent cette liseuse beaucoup moins « remarkable » qu’avant

Le principal intérêt de cette machine vient donc de partir en fumée…

Conclusion : c’est mieux mais c’est pour le travail

liseuse remarkable 2

Il y a une évolution indéniable qui montre que la liseuse reMarkable 2 est très intéressante pour certains usages.

Les gens qui travaillent beaucoup dans la correction ou la relecture de documents devraient y voir un formidable outil.

Mais, les lectrices et lecteurs qui veulent simplement lire un bon livre dans leur canapé sur un écran à encre électronique de 10,3 pouces seront sans doute frustrés par le manque d’options. Je leur conseille plutôt une InkPad 3 s’ils veulent une grande liseuse.

Ou, plus simplement la toute nouvelle Kobo Libra 2 qui est excellente !

Tout ceci explique sans doute le succès de cette machine : en s’adressant à une petite communauté, ils ont créé un produit qui rempli à 100 % un besoin évident.

Avec un prix de 399 € si on commande aujourd’hui, je trouve que cette reMarkable 2 est très intéressante pour cet usage précis : la prise de note et la correction de documents.

Malheureusement, le système d’abonnement rend la chose très décevante puisque vous devrez débourser quelques euros chaque mois pour profiter de toutes les fonctionnalités.

A ce tarif, on préférera sans doute se tourner vers une machine concurrente comme la Bookeen Notéa ou la Kobo Elipsa !

Le site : https://remarkable.com/store/remarkable-2 

auteur du site liseuses.net

ℹ️ Contenu rédigé par Nicolas. Le site Liseuses.net existe depuis 2012 pour vous aider à naviguer dans le monde des liseuses (Kindle, Kobo, Bookeen, Vivlio, etc) et faire la promotion de la lecture (numérique ou non). Vous pouvez en savoir plus en lisant notre page a propos.

4 thoughts on “Liseuse reMarkable 2 : la tablette qui imite le papier coût très cher !

  1. Le , Paul a dit :

    « Liseuse Remarkable 2 »
    Ce n’est pas une liseuse

  2. Le , rtrtjrtj a dit :

    ce n’est pas une liseuse, mdr !!!! (oui ça fait liseuse mais c’est pas du tout le but principal !)

  3. Le , julien a dit :

    Bonjour
    Pouvez-vous m’indiquer si un stylet est fourni avec la liseuse ou si c’est un accessoire en plus à commander ?
    Merci

Répondre à Nicolas (actu liseuse, ebook, etc) Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.