Ventes de livres en France 2018 : les chiffres importants

Le SNE (Syndicat National de l’Edition – France) vient de publier les chiffres du secteur du livre pour l’année 2018. Une fois de plus l’ebook est en croissance sur un secteur en net recul !

Des ventes de livres en baisse sur la France

Tout d’abord, la vente de livre a baissé nettement en France sur l’année 2018 avec -4,88 % de ventes par rapport à l’année 2017.

Les raisons évoquées sont assez larges, comme les mouvements sociaux des Gilets Jaunes qui ont perturbé les ventes en librairie, ou encore des sorties moins attirantes que pour l’année 2017 (pas d’Astérix et une rentrée littéraire décevante).

Dans ce contexte morose, on peut se rassurer puisque le marché du livre en France tourne autour de 3,6 milliards d’euros en 2018 (chiffres Gfk).

Les gens achètent encore majoritairement en librairie et grandes surface (75,7%), mais Internet est en hausse puisque les achats de bouquins via ce canal représentent 12,6 % des ventes (commandes en ligne et ebooks).

Chaque année, nous avons 29 800 tonnes qui sont pilonnés suite à des retours de librairie.

L’année 2019 devrait être un peu meilleure (moins de baisse en tout cas) car un nouvel album d’Astérix (La fille de Vercingétorix) est attendue pour le 24 octobre 2019. Cela devrait faire se déplacer les gens et doper les ventes de fin d’année.

L’ebook cartonne enfin en France

L’année 2017 avait déjà montré une progression importante des ventes de livres numériques (ebooks).

Mais cette année 2018 ne fait que confirmer la tendance, avec 8,4 % du CA généré pour les éditeurs, le livre numérique semble enfin être pris au sérieux.

On passe donc de 202,36 millions d’€ (2017) à 212,64 millions d’€ de chiffre d’affaires généré par les ventes d’ebooks. Ce qui représente une augmentation de +5,1 %.

Les ventes d’ebooks sont en hausse de 5,1% alors que les ventes de livres baissent en France

Alors que nous venons de voir que les ventes globales de livres sont largement en baisse, cette croissance des ebooks à de quoi surprendre.

Ou pas ?

Puisque, logiquement, si les baisses des ventes en librairie s’expliquent par les mouvements sociaux, on comprend bien l’intérêt de l’ebook qui permet d’acheter un livre et de le lire immédiatement sans sortir de chez soi.

Cependant, il faut aussi mentionner le fait que l’offre légale en livres numériques s’est considérablement élargie (environ 329 000 ebooks disponibles en 2019 contre 280 000 en 2017). Les lecteurs ont donc plus de choix d’ebooks qu’il y a encore quelques mois.

Mais, comme toujours, ces chiffres sont présentés et recueillis par un syndicat. Ils ne reflètent donc pas l’ensemble du marché et oublient de mentionner les nombreux ebooks auto-édités disponibles chez les libraires numériques.

On note enfin que les 15-24 ans sont friands de numérique puisqu’ils représentent 34 % des lecteurs de ce format.

Compte tenu de ces éléments, on peut supposer que les ventes d’ebooks continueront d’augmenter dans les années à venir.

Recommandations : les meilleures liseuses du moment

2 thoughts on “Ventes de livres en France 2018 : les chiffres importants

  1. Le , Groellin Odile a dit :

    Bjr, je viens d’acquérir une Kindle Oasis. J’ai cru comprendre que l’on pouvait écouter des livres audio avec. Je me suis abonnée à Audible et ai reçu mon premier livre sur mon iPhone
    Mais comment faire en sorte de pouvoir l’écouter sur ma liseuse
    Merci de m’aider

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.