Test de la tablette Fire d’Amazon

Amazon-tablette-fireDisponible depuis l’hiver dernier pour la somme modique de 59,99€, la petite tablette 7 pouces d’Amazon propose une expérience limitée mais intéressante. Test complet de la bête !

Après avoir lu des tests intéressants de cette tablette, j’ai décidé de me laisser tenté moi aussi. Je vous livre donc mes impressions sur la tablette Fire vendue par Amazon.

Un indice : je l’ai conservée et je m’en sers tous les jours.

Présentation et packaging

box tablette fire amazon

box tablette fire amazonLa tablette est livrée dans une boîte vraiment légère en carton. C’est très décevant car une boîte de céréales Kellog’s semble plus solide.

Néanmoins, la machine arrive en parfait été car elle est livrée dans un carton très solide. Donc, il n’y a pas de soucis à se faire à ce sujet.

accessoires tablette fireA l’intérieur de l’emballage : trois fois rien. Un câble usb, un chargeur, un petit livret et la tablette dans un petit sachet plastique.

Lorsqu’on sort la tablette de son étui la première impression est surprenante : l’écran est très étroit et pas au format habituel 16:9 ni dans le même format que la précédente tablette de 7 pouces commercialisée par Amazon.

tablette fire amazonOn trouve donc une prise casque, une prise micro-usb pour charger la tablette, un emplacement pour carte d’extension micro-SD.

Sur la tranche on a 3 boutons : un bouton on/off, deux boutons pour régler le volume. Au dos de la machine, on trouve la grande inscription « Amazon » ainsi qu’un petit haut-parleur.

Après ce petit tour je trouve que le plastique semble correct. Les boutons font un peu fragiles et l’ensemble manque un peu de rigidité. C’est clairement une machine dont il faudra prendre soin car je doute de sa résistance en cas de chute.

Voici les caractéristiques techniques de cette bestiole :

  • Ecran IPS 7″ (171 ppp / 1024 x 600)
  • Processeur quatre coeurs à 1,3 Ghz
  • 8 go de stockage (un peu plus de 5 disponibles)
  • Port micro-sd pour stockage jusqu’à 128 Go
  • Wifi et Bluetooth

tablette fire amazon dosToujours est-il que compte tenu du prix c’est parfait. On en a pour son argent et on peut allumer la tablette Fire pour voir ce qu’elle propose.

Tablette Fire : utilisation, écran, applications

Le premier allumage est très long : la machine se connecte à votre réseau Wifi et télécharge des mises à jour. Il faut compter plus de 30 minutes avant de pouvoir s’amuser avec.

Dès le début on nous incite à entrer nos identifiants Facebook et Twitter (pourquoi pas) par contre, je n’ai pas très bien saisi à quoi cela sert par la suite…

tablette fire amazon pubJ’ai choisi de prendre la version la moins chère. La contrepartie c’est que cette tablette affiche des publicités sur l’écran d’accueil. Les publicités sont en rapport avec la machine (stylet, étui de protection, etc.) ou concernent des produits culturels (livre par exemple).

Personnellement, je n’ai pas trouvé ces publicités gênantes : après tout on est bombardé et sollicité en permanence par les publicités sur Internet, dans la rue, à la TV à la radio. L’arrivée de la pub sur nos tablettes semble être une évolution logique de ce système.

Ce qui frappe surtout c’est l’écran : on ne peut pas dire que la qualité soit top. Elle est même nettement inférieur à mon iPad 2 ou à la précédente Fire 7 pouces. Ces deux tablettes proposent des couleurs plus vives que la Fire.

Par contre, la Fire a une meilleure définition que l’iPad 2 et cela se sent immédiatement.

tablette fire amazon accueilLe format d’écran est un peu gênant avec quelques sites internet qui manquent de largeur pour afficher les informations correctement. Ceci-dit, après quelques jours d’adaptation le format n’est pas si ennuyeux que ce que je pensais.

Le système utilisé par Amazon est basé sur Android. Par contre, ils l’ont beaucoup modifié. Ainsi, l’univers Amazon (applications, livres, boutique, etc) est au centre de l’interface.

Celle-ci regroupe les applications par « univers ». Ainsi, on va dans l’onglet « App » pour accéder à une application, on va dans l’onglet « Jeux » pour jouer, dans l’onglet « Livres » pour lire, et ainsi de suite.

On a aussi un onglet qui regroupe toutes les applications ainsi qu’un autre qui met en avant les applications les plus utilisées. À l’usage je n’utilise presque que cet onglet.

C’est déroutant quand on est habitué aux tablettes classiques qui vous laissent organiser les choses à votre manière, mais on s’y fait là aussi très vite.

Si vous êtes perdu Amazon a pensé à ajouter une barre de recherche tout en haut de la page. C’est pratique et je trouve que le système est beaucoup plus simple qu’un Android classique. Cependant, il est pratiquement impossible de modifier son comportement. Donc, le système Fire on l’aime ou on le quitte…

Au niveau des applications, j’ai trouvé tout ce dont j’avais besoin :

  • Email : lire mes emails (la configuration s’est avérée très simple)
  • Calendrier : j’ai pu synchroniser mon calendrier Google sans soucis
  • Navigateur Internet Silk : fonctionne bien et s’avère beaucoup plus stable que celui que j’avais testé il y a un an et demi. C’est une bonne surprise
  • Facebook, Twitter, Netflix et Evernote (disponible dans l’App Store)

J’ai aussi eu l’occasion de tester des jeux vidéos grâce au système « Underground ». Il s’agit d’applications qui sont normalement payantes. Mais, en contrepartie de l’affichage de publicités, elles sont gratuites. J’ai donc pu m’adonner aux jeux de flipper gratuitement et sans limite avec ce système.

Globalement les performances (tant graphiques qu’au niveau de la rapidité) sont correctes pour ce type de tablette. Bien sûr, il ne faut pas s’attendre à une machine hyper rapide, mais je n’ai jamais été gêné par un quelconque ralentissement – même dans un jeu vidéo.

On sent qu’en dépit de l’aspect « low cost » de la machine, Amazon a pris soin de livrer une tablette parfaitement fonctionnelle à 100 %.

L’autonomie est très correcte avec environ 4h30 en utilisation intensive (jeux vidéo, on sent la machine chauffée un peu). Elle devrait tenir sans problème 6 à 7 heures pour des tâches basiques (un peu de web et d’emails).

Lecture des ebooks

Sans surprise, l’application de lecture de la tablette est identique à l’application Kindle disponible un peu partout.

tablette fire amazon lecture ebookIl s’agit d’une très bonne application. En connectant son compte Amazon on retrouve instantanément sa bibliothèque avec tous ses livres. Il suffit de télécharger l’ebook pour en profiter à nouveau sur la tablette.

Le format de 7 pouces fait qu’on peut comparer facilement l’expérience de lecture à celle d’une liseuse. Bien évidemment, la liseuse est plus confortable, mais je dois admettre que de gros progrès ont été fait ces derniers mois.

tablette fire amazon lecture kindle ebookD’une part, les paramètres de personnalisation du texte sont toujours aussi nombreux et efficaces. Mais, cette fois il y a un système appelé Blue Shade qui permet d’ajuster la teinte de l’écran pour supprimer la lumière bleue émise par l’écran. L’objectif est d’avoir un écran moins agressif, en particulier le soir avant de se coucher.

En jouant sur le paramètre Blue Shade et la luminosité, on arrive à trouver des conditions de lecture beaucoup plus reposantes que ce qu’on pouvait avoir il y a encore un ou deux ans.

Évidemment, on est très loin du confort procuré par un écran à encre électronique, mais ce substitut permet de lire de temps en temps s’en avoir envie de s’arracher les yeux après 45 minutes de lecture non stop.

tablette fire amazon avec blue shade

Blue Shade activé

Cerise sur le gâteau : ce système Blue Shade fonctionne sur toute la tablette y compris dans les applications et les jeux vidéos.

Donc, pour ce qui est des ebooks Amazon c’est parfait. Mais pour le reste c’est déjà plus compliqué.

Tout d’abord, il y a le cas des PDF : là c’est simple mais j’ai dû installer l’application Acrobat Reader de Adobe. Cette application fonctionne bien et ne m’a pas posé de difficultés particulières.

Pour les EPUBs c’est déjà plus compliqué : il sera nécessaire de faire une conversion de format avec un logiciel comme Calibre ou de passer par l’application Aldiko à installer via une manipulation un peu tordue (lire ici).

Avec un peu de bidouille on s’en sort même si on regrette que le format EPUB ne soit pas mieux reconnu par la tablette…

L’expérience de lecture est donc plutôt bonne pour une tablette. Mais, comme toujours, si votre but es surtout de lire des livres il faudra nécessairement vous tourner vers une liseuse.

Autres : vidéo, appareil photo, etc

Comme il s’agit d’une tablette tactile, les possibilités de divertissement sont nombreuses. J’ai ainsi pu tester la lecture de vidéo sur Netflix.

Là, la faiblesse de l’écran se fait vraiment ressentir : le contraste est pas fameux, les couleurs un peu pales et le manque de pixel se fait sentir. Je ne choisirais donc pas cette tablette pour cet usage.

L’appareil photo est vraiment mauvais. Je n’irai pas plus loin dans la description : ne faites pas de photos avec sauf pour vous amuser.

A ce sujet il faut souligner que toutes vos photos seront sauvegardées gratuitement sur internet, dans le Cloud d’Amazon. Pratique en cas de perte ou de casse de la tablette.

Les applications sont nombreuses dans le store Amazon et j’ai pu déjà en tester une petite dizaine. Je n’ai pas noté de problème particulier et il faut noter que le système Kindle Underground rend gratuit de nombreuses applications payantes chez Apple ou Android (les jeux comme Angry Birds, Monument Valley, etc sont gratuits).

Le seul défaut c’est qu’on se trouve rapidement à l’étroit avec seulement 8 Go de stockage. Personnellement, je ne conserve pas les applications que je n’utilise pas, mais sur le long terme l’investissement dans une carte d’extension mémoire ne sera pas superflu (heureusement c’est peu cher).

Conclusion

tablette fire amazon pubJe n’ai pas été spécialement surpris par cette tablette Fire car j’avais déjà testé la précédente version. Mais, j’admets que pour moins de 60€ c’est un excellent produit qui devrait convenir comme accessoire de divertissement d’appoint.

Son seul défaut c’est que cette tablette n’excelle en rien.

Mais à l’usage, pour consulter ces emails, naviguer un peu sur Internet, jouer à quelques jeux, lire un peu et regarder une vidéo de temps en temps elle convient parfaitement.

Je l’utilise environ 20 à 30 minutes par jour et j’ai décidé de la conservée car elle m’évite d’allumer mon ordinateur pour envoyer un email ou regarder un épisode de série TV sur Netflix quand j’ai un moment de libre.

Par contre, j’utilise toujours ma liseuse pour la lecture.

Je recommande donc cette petite tablette pour les ceux qui veulent une machine pas chère pour se divertir de temps en temps.

Une réflexion au sujet de « Test de la tablette Fire d’Amazon »

  1. Le , Pastil a dit :

    Bonjour
    Merci pour ce test très intéressant.
    Dommage que nous Belges devions passer par Amazon US

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *