Sony DTP-RP1 : une grande liseuse de 13,3 pouces

Liseuse Sony DPT-RP1Sony revient sur le marché des liseuses avec un modèle imposant appelé Sony DPT-RP1.

Il s’agit bien sûr du successeur du Sony DPT-S1 sorti il y a maintenant quelques années. Sony a donc revu de fond en comble son produit pour plaire au plus grand nombre… de professionnels.

Ainsi la liseuse est le fruit d’un partenariat avec E Ink qui fourni le grand écran tactile (avec stylet) de 13,3 pouces qui équipe la DPT-RP1.

Liseuse Sony DPT-RP1L’écran noir et blanc est flexible et propose une résolution de 2200 x 1650 pixels (soit 207 PPI) ce qui est assez impressionnant. Le fait que l’écran est « souple » signifie surtout qu’il devrait parfaitement résister aux chocs. Il ne sera donc pas possible de plier la liseuse.

Le fait de proposer un produit résistant vient de la cible : Sony souhaite que ce DPT-RP1 soit utilisé par les professionnels en entreprise.

Ainsi, l’architecture technique est originale (et un peu complexe) puisqu’elle repose sur l’utilisation de plusieurs processeurs ARM qui travailleront ensemble : pour afficher les textes, pour le tactile, etc.

Liseuse Sony DPT-RP1La quantité de stockage prévue est de 16 Go ce qui me semble assez faible. Sony précise qu’on pourra y stocker environ 10 000 fichiers PDF. Je pense que le chiffre est réaliste à condition que ces fichiers ne contiennent pas de graphiques ou illustrations. Malheureusement c’est rarement le cas en entreprise…

Ceci dit, l’absence de couleur va surement limité l’envie des utilisateurs à employer cette liseuse pour les documents chargés en graphiques et autres dessins…

L’appareil pourra se connecter à Internet et possède aussi des puces NFC et Bluetooth. On peut s’attendre à quelques usages intéressants comme le transfert rapide de fichiers entre les appareils. Sony a d’ailleurs précisé que les possesseurs d’un smartphone de la marque pourrait l’utiliser pour déverrouiller la liseuse (avec le système NFC).

Liseuse Sony DPT-RP1La sortie est prévue pour le 5 juin 2017, uniquement au Japon pour un tarif d’environ 750€ ! Oui, c’est cher, mais on s’y attendait un peu quand même !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *