Est-ce que le smartphone va tuer la liseuse ?

lire avec son smartphoneC’est une tendance de fond qui se profile : petit à petit les lecteurs utilisent leur smartphone pour lire leurs livres préférés. Par exemple, au Canada, c’est même une explosion de la lecture sur smartphone qu’on observe.

De plus en plus de gens lisent sur smartphone

Une nouvelle étude montre que 20% des Canadiens lisent des ebooks sur smartphone.

C’est une augmentation de 6% par rapport à l’année précédente.

Du côté des liseuses, ils sont toujours 23% à les utiliser pour lire. Mais ce chiffre est en nette diminution puisque la baisse enregistrée est de 5%.

L’étude menée par Booknet Canada auprès de 750 personnes a aussi montré qu’environ 82% des Canadiens ont lu ou écouté un livre en 2016.

On peut aussi noter la forte progression du livre audio qui est surtout lu par les 18 – 44 ans.

formats livre préférés canadiensDans les formats préférés des lecteurs canadiens, le livre papier reste le support le plus apprécié.

Les ebooks sont toujours appréciés par 48% des sondés, mais ce chiffre est en baisse au profit des audiobooks (livres audio).

Pourquoi le smartphone est apprécié ?

On remarque depuis 2015 / 2016 que de plus en plus de lecteurs utilisent leur smartphone. J’ai moi-même expérimenté la chose il y a quelques temps.

J’y vois plusieurs raisons :

  • les écrans grandissent : les smartphones ont maintenant une diagonale d’écran d’environ 5 pouces et ces écrans sont de meilleure qualité que ce qu’on trouvait auparavant (gestion de la luminosité, résolution, densité de pixels). Ceci fait que la lecture est plus facile et plus transportable maintenant que les mini liseuses n’existent plus,
  • on a toujours un smartphone dans la poche : c’est l’objet qu’on transporte toujours avec nous, il est donc facile de le sortir pour lire quelques pages à tout moment (file ou salle d’attente, etc),
  • on a accès à tous les ebooks qu’on veut : tous les libraires numériques ont une application smartphone. Si on veut lire un livre Kindle ou Kobo c’est possible. Avec des applications comme Wattpad, on a même accès à des écrits inédits (mais amateurs).
  • on peut lire des livres audio : et oui, avec Audible qui est disponible sur tous les smartphones, c’est facile de lire en voiture ou dans le métro avec des écouteurs sur les oreilles. Une chose que les liseuses ne peuvent pas faire !

Si on ajoute à ces raisons le manque d’innovations des liseuses actuelles, on comprend qu’on n’a pas nécessairement envie de faire le pas pour s’offrir un appareil dédié à la lecture – aussi confortable soit-il !

Est-ce que le smartphone va tuer la liseuse ?

audibleCe qui est surprenant c’est qu’avec le recul, ceci est assez logique.

En effet, il y a encore 4 ou 5 ans, on prédisait que c’était la tablette qui allait tuer la liseuse. Or, force est de constater que c’est maintenant le smartphone qui gagne du terrain au niveau des usages.

Si quelqu’un arrive a commercialisé un smartphone avec un vrai écran dédié à la lecture (et non pas uniquement une housse de protection comme on le voit de plus en plus), alors les liseuses électroniques auront du soucis à se faire.

Car, si une entreprise arrive à mettre au point un écran couleur du type encre électronique qui ne fatigue pas les yeux, on peut parier que ce type d’écran aura sa place dans les liseuses mais aussi dans les smartphones.

pocketbook ereader color

une liseuse Pocketbook avec écran couleur

Voici quelques technologies connues d’écrans couleurs en développement et qui pourraient arriver rapidement :

Une fois qu’on aura un smartphone avec un écran lisible, qui ne fatigue pas, basse consommation et couleur, quel sera l’intérêt pour l’amateur de livres numériques d’acheter une liseuse ?

Deux produits complémentaires : la liseuse et le smartphone

liseuse en vacancesPersonnellement, je pense qu’une partie non négligeable des lecteurs finiront par utiliser uniquement leur smartphone.

Cependant, il y aura toujours une place pour les liseuses. En effet, elle propose des caractéristiques qui seront difficiles à répliquer sur smartphone.

Tout d’abord, le logiciel d’une liseuse Kindle ou Kobo est parfaitement adapté à la lecture. On a accès à sa bibliothèque sur l’écran principal, on accède facilement à la librairie, les paramètres de lectures sont simples et faciles à comprendre, etc.

J’ai remarqué que les logiciels de lecture sur smartphone ne sont pas aussi simple à utiliser. Mais c’est une chose sur lesquels les éditeurs de ces logiciels peuvent travailler…

Enfin, le matériel étant dédié à la lecture, on retrouve une prise en main incomparable sur une liseuse par rapport à un smartphone.

Sur certains modèles de liseuse haut de gamme on a aussi des boutons physiques qui permettent de tourner les pages plus rapidement. La liseuse est maintenant étanche. Les personnes peuvent choisir leur diagonale d’écran s’ils veulent plus de 6 pouces et – surtout – les machines sont quand même très légères ce qui fatigue beaucoup moins les bras lorsqu’on lit.

Je pense donc que le smartphone ne tuera pas la liseuse ou en tout cas pas complétement. Mais, d’ici là, on a encore de nombreuses années de lecture sur liseuse avant de voir cela arriver.

Et vous, quel est votre avis sur cette question ?

5 réflexions au sujet de « Est-ce que le smartphone va tuer la liseuse ? »

  1. Le , Bachelet jf a dit :

    Faudrait apprendre l’orthographe avant d’écrire des articles sur la lecture …

    • Le , Nicolas a dit :

      Merci pour votre aide, j’y penserai ;)

  2. Le , Bouk' a dit :

    Perso effectivement j’utilise le smartphone (5,5 pouces) matin et soir pour les transports en commun, mais à la maison, rien ne remplace à mon avis la liseuse, beaucoup plus grande et confortable pour les yeux. Donc à mon avis, les deux usages sont complémentaires…

  3. Le , Rodhy a dit :

    Il existe déjà un téléphone avec écran e-ink : le yotaphone.
    J’ai le 2, bien pratique pour lire à l’extérieur mais je reviens vers ma kobo à la maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *