Royaume-Uni : l’ebook pour remplacer le papier en 2018 ?

Royaume UniLe Royaume-Uni est un marché vraiment surprenant. Lorsqu’on observe ce qui se passe là bas avec les chiffres qui nous parviennent de temps en temps, on a l’impression que tout va beaucoup plus vite que dans le reste de l’Europe. Cette semaine c’est une étude étonnante qui vient de paraître : elle spécule sur l’avenir du livre à l’horizon 2018…

Je ne vais pas faire durer le suspens plus longtemps : cette étude prévoit qu’en 2018, les Anglais liront plus de livres numériques (ebooks) que de livres poche et reliés !

L’étude vient de PwC (PricewaterhouseCoopers) qui prévoit donc que le marché de l’ebook va tripler en 3-4 ans au Royaume-Uni. On notera que cette étude exclus les livres professionnels et éducatifs, considérés comme des marché « à part ». Les ventes des livres papier vont, logiquement, diminuées.

Niveau périphériques de lecture, ce seront les tablettes qui domineront le marché. On peut parier que Apple (iPad) et Amazon (Kindle Fire) seront les grands vainqueurs.

Maintenant, il faut tout de même prendre cette information avec des pincettes car PwC est coutumier de ce genre de prédictions. Or, ils tombent rarement juste à 100%. Mais, il faut l’admettre, l’ebook a tout de même un grand avenir – et pas uniquement au Royaume-Uni.

Et si cette perspective est vraie ? Est-ce que l’ebook finira par remplacer le papier dans certains pays ? Peut-être pas en 2018, mais dans 30 ou 40 ans, lorsque la génération de lecteur papier aura pratiquement disparue, est-ce qu’on évoluera dans une société sans livre papier ? Je ne pense pas, mais c’est vrai que la rapidité avec laquelle le livre numérique s’impose dans certains pays fini par me troubler.

Pour en savoir un peu plus, vous pouvez consulter ces articles sur ce même sujet et cette même étude : Aldus (Français) – the digital reader (anglais).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *