Lire gratuitement contre de la publicité ?

Est-ce que vous accepteriez de lire gratuitement et en l’échange de regarder des publicités ? C’est ce que Graphite Comics va tester pour son service de lecture illimitée de bandes dessinées.

Graphite : un modèle freemium pour la lecture de BD

Ce nouveau service est appelé « Graphite » et est disponible sur smartphones Android et iOS.

Graphite Comics est disponible sur smartphone et tablette

Deux offres sont disponibles : vous payez $4,99 chaque mois et vous accédez à une sélection de comics à lire en illimité.

Mais, plus surprenant, vous pouvez aussi accéder au service gratuitement, mais vous aurez des publicités qui s’afficheront de manière aléatoire.

Ce dernier modèle économique est donc du type « freemium » puisque vous le payez avec votre temps et en acceptant de voir des publicités.

Plusieurs éditeurs ont déjà manifestés leur intérêt pour Graphite : Boom Studio, Top Cow, Markosia, Legendary, IDW Entertainment, Tokyo Pop, Aspen, Papercutz ou Dynamite Entertainment.

Les titres disponibles sont encore peu nombreux, mais quelques bandes dessinées connues pourraient attirer les premiers curieux : Tortues Ninja, Power Rangers, WWE, Mon Petit Poney, James Bond, Angry Bords, Skylanders, Retour vers le Futur, Les Schtroumpfs, Planète des Singes, Judge Dredd, Pacific Rim, Hellraiser, l’Armée des Ténèbres (Evil Dead), The Dark Crystal ou Samurai Jack en passant par Silent Hill.

Les titres sont en anglais et rien n’indique que des versions françaises seront disponibles un jour – à mon d’un développement important du service hors des USA.

Vous pouvez lire certaines bandes dessinées gratuitement depuis votre navigateur Internet

Tom Akel, responsable des contenus chez Graphite, a déclaré clairement que le modèle freemium était « une plateforme pour atteindre de nouvelles audiences à travers cette nouvelle fonctionnalité ».

Lire gratuitement contre de la pub ?

La question qui me vient est donc la suivante : est-ce que j’accepterais de lire gratuitement contre l’affichage de publicités ?

En lisant le communiqué, j’ai tout de suite pensé à Amazon qui affiche de la publicité sur les écrans verrouillés des liseuses. Mais, une fois dans le livre, il n’y a pas de pub.

Je sais que cela fonctionne bien sur Internet puisque des journaux en ligne utilisent déjà la publicité comme système de rémunération (et ce blog aussi!).

De plus, pour la vidéo, on a l’habitude de voir de nombreuses publicités à la télévision et sur Youtube lorsque l’on regarde des programmes.

Le jeu vidéo sur smartphone a aussi depuis longtemps embrassé les modèles freemiums pour rémunérer les créateurs et distributeurs de jeux…

Compte tenu de ces précédents, il semble normal de tenter le coup avec la lecture.

Lire gratuitement contre de la pub : faut-il s’offusquer ?

Aujourd’hui, c’est Graphite qui ouvre le bal. Mais, demain, rien n’empêche d’autres fournisseurs ou libraires de tenter l’expérience avec des romans.

On peut imaginer avoir à regarder une publicité toutes les 5 à 10 pages de romans…

Est-ce que cela vous paraît acceptable ?

De mon côté, je suis assez sceptique car il faut que les revenus générés par la publicité soient suffisamment importants pour rémunérer correctement les auteurs.

Dans le cas contraire, je préfère encore payer un forfait mensuel et être certain que l’argent arrive bien dans les bonnes poches (ce qui reste déjà loin d’être évident).

Qu’en pensez-vous ?

Recommandations : les meilleures liseuses du moment

One thought on “Lire gratuitement contre de la publicité ?

  1. Le , brijoudu93 a dit :

    bonjour
    et merci pour cet article intéressant comme d’habitude
    Je ne pense pas que je serai prête à lire avec de la pub !
    par contre que j’aimerais qu »il y ait une vidéothèque e-pub (comme une médiathèque en fait) où on pourrait emprunter des livres et les restituer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.