Le Kindle Paperwhite interdit en Russie ?

kindle-paperwhiteVoici une information à prendre avec des pincettes mais qui n’a rien d’étonnante : la Kindle Paperwhite serait interdit de séjour en Russie.

Cette information est rapportée par The digital Reader. Des sites web russes spécialisés dans la lecture numériques expliquent tous la même chose : un spécialiste de la sécurité nommé Alex Lukatskii n’a pas réussi à importer un Kindle Paperwhite en Russie.

Kindle Paperwhite : vous ne pourrez pas l’importer en Russie !

Il avait commandé sur Internet la liseuse et était passé par le transporteur DHL pour la livraison. Or, l’entreprise DHL lui a indiqué qu’ils n’étaient pas en mesure d’acheminer la Kindle Paperwhite puisque le paquet a été saisi par les douanes.

Le motif est un peu nébuleux : la machine utilise un système de cryptage DRM qui serait interdit.

Or, un tel système est maintenant mis en place dans de nombreux appareils et supports numériques : baladeurs MP3, téléphones, lecteurs et disques blu-ray et DVD, etc.

Là où l’affaire devient très particulière (voir étrange) c’est qu’il semble possible d’importer la Kindle classique, qui elle aussi comporte et utilise le même système de DRM Amazon.

D’après un commentaire sur le site The-Ebook.org, c’est seulement depuis janvier 2014 que la Paperwhite est interdite en Russie.

Mais alors pourquoi la Paperwhite serait interdite ?

ebooks en russie (moscou)En fait, la Russie a des lois qui encadre l’importation et et l’utilisation d’appareils qui utilisent un système de cryptographie (et donc de DRM).

C’est d’ailleurs le cas de la plupart des pays et pas seulement de la Russie.

Pour importer un tel appareil, il faut faire une demande de licence auprès des autorités compétentes. Or, il semblerait que c’est cette même licence qui est manquante pour la Paperwhite.

C’est aussi pour cela que d’autres appareils (qui ont bien une licence) sont autorisés.

Vous pouvez en savoir plus sur ces règles en consultant cette page en anglais.

En tout cas voici une affaire étonnante qui montre qu’il est encore difficile de faire du commerce international, même quand on s’appelle Amazon !

3 réflexions au sujet de « Le Kindle Paperwhite interdit en Russie ? »

  1. Le , dedalus a dit :

    L’affaire est beaucoup plus grave, jugez-en plutôt :
    . Ralentissement du taux de croissance en Allemagne (baisse des exportations vers la Russie)
    . Ventes d’automobiles divisées par deux (Opel notamment s’est retirée du marché)
    . Agriculteurs et éleveurs français à la peine
    . Distributions gratuites de produits cosmétiques avec mode d’emploi en russe dans les associations caritatives
    . etc.
    Forts de leur indépendance énergétique grâce au gaz de schiste, les USA manipulent les prix de l’énergie et des matières premières à la baisse pour faire plier la Russie notamment sur la question de l’Ukraine. Les mesures de boycott entraînent des mesures de rétorsion. Quand viendra la reprise, la Russie aura diversifié ses partenaires commerciaux. Les projets de gazoducs Southstream et Nabucco sont enterrés, la non-livraison des deux Mistral restent une charge, etc.
    .

  2. Le , claude arquin a dit :

    Etonnant en effet cette mesure d’interdiction!! Mais rien ne m’étonne dans ce pays où ayant fait mon service coopération, je me suis fait saisir mes jeans à l’époque par les douaniers car c’était un produit rare contrairement au caviar, j’avais des magasins réservés aux étrangers pour mes achats et je devais déposer mon plan de circulation et nom de l’hôtel quand je voulais circuler….bref, de très bons souvenirs!!!

    • Le , dedalus a dit :

      Vous évoquez des souvenirs d’URSS et cela ne nous rajeunit pas. Aujourd’hui il est de bon ton de villipender Poutine. On passe sous silence que les USA utilisent l’OTAN et des « fondations », telles celle de George Soros pour agir en sous-main (révolutions colorées, orange notamment) pour réduire la Russie à l’état de vassal… La Colombie est un paradis…pour XXXX Cola. Le Président actuel du pays est l’ancien président de la filiale… Une usine puise allègrement dans la nappe phréatique si bien que les locaux sont victimes de nombreuses coupures d’eau (il faut plusieurs litres d’eau pour faire 1L de XXXX Cola). La boisson s’est même substituée à la boisson indigène (faute d’eau pour la produire) consommée lors de rites religieux. Le pourcentage de personnes obèses et souffrant de maladies cardio-vasculaires a explosé. Voilà une autre manière de fabriquer des homoncules…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *