Kindle Paperwhite

La tant attendue liseuse avec lumière intégrée a été présentée par Amazon hier. Son nom : Kindle Paperwhite.

Bien qu’étant en concurrence avec la Nook Simple Touch With Glowlight et la Kobo Glo en raison de l’écran lumineux, Amazon a décidé de mettre en avant la qualité de l’écran. L’écran est du type encre électronique mais avec un contraste supérieur à ce qui se fait actuellement.

Comparaison de contraste entre Kindle classique et Paperwhite

En plus du contraste amélioré, l’écran dispose de 62 % de pixels en plus. En d’autre terme, la qualité d’affichage s’en trouve grandement améliorée.

L’écran dispose aussi d’un système d’éclairage qui permet d’éclairer le texte sans compromettre la durée de vie de la batterie qui est toujours d’environ 2 mois.

Lumière dans le Kindle : explications techniques du procédé

L’idée derrière cette technologie est d’offrir une liseuse avec un écran d’une qualité proche de celle d’une impression papier (d’où le nom « paperwhite » signifiant en gros « papier blanc ») lisible avec n’importe quelle source lumineuse, même en plein soleil (grâce à l’écran du type encre électronique) ou dans l’obscurité (grâce à l’éclairage présent dans l’écran).

Le reste est assez classique pour une liseuse Kindle et le tarif de $119 (disponible le 1er octobre) est comme toujours très attractif pour ce type de produit.

Maintenant, nous n’avons pas d’information sur une éventuelle disponibilité en France. C’est d’autant plus dommage, qu’il aurait fait un malheur. On imagine que Amazon souhaite profiter des fêtes de fin d’année pour écouler un maximum de Kindle Fire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *