3 choses sur le livre numérique que Apple n’a pas anticipé

apple ibooksApple semble enchaîner les nouveaux produits avec un rythme effréné mais néglige toujours autant les lecteurs.

Car, oui, lors de la dernière conférence Apple qui a eu lieu hier à 19h, Apple a présenté plusieurs nouveaux iPhone, une nouvelle montre, une nouvelle Apple TV, mais le livre et la lecture n’ont jamais été évoqué.

Alors qu’Apple se veut une marque tournée vers l’éducation, on ne peut qu’être surpris par ce choix. En particulier si on considère les ventes d’ebooks importantes réalisées par la marque aux USA.

Apple aurait donc vendu 62 millions de livres numériques durant l’année 2016, ce qui s’avère un excellent chiffre !

Néanmoins, j’ai trouvé 3 choses que Apple ne voit pas venir et qui pourraient lui faire perdre sa position avantageuse sur le marché du livre numérique.

1. Pas de nouveauté du côté des ebooks

L'iPad et son application de lecture des ebooksC’est peut-être parce qu’il s’agit d’un succès que le concept n’évolue pas chez la pomme. Mais, Apple aurait tout à gagner à trouver un arrangement avec les éditeurs pour lancer un abonnement mensuel.

Si l’entreprise californienne ne souhaite pas le faire pour les romans ou la fiction, sa position privilégiée pourrait néanmoins lui permettre d’offrir une solution de lecture illimitée de manuels éducatifs (pour les écoles ou les université, les étudiants, les profs).

Je pense que ce serait un signe fort envoyé par Apple en direction de la concurrence. Cela permettrait au moins de définir plus clairement quel marché est visé par la pomme.

Car, il me semble que Apple doit son succès uniquement grâce à l’intégration forte de l’application iBooks dans les appareils iPhone, iPad et Mac.

Car, depuis des années, Apple ne communique presque plus sur la possibilité de lire sur ses produits.

> Voir les ventes flash Apple chez Fnac.com

2. Pas d’innovation technique

ipad proAvec l’arrivée de la liseuse grand format Sony DPT-RP1 qui permet la prise de note au stylet directement sur les documents PDF, un pas a été franchi dans le monde professionnel.

Il me semble qu’il ne s’agit pas nécessairement d’une fonctionnalité techniquement difficile à mettre en place.

Or, malgré la présence d’un iPad Pro dans leur catalogue produit, je reste surpris que cela ne soit pas possible chez Apple.

Pourtant annoter des documents, des livres numériques et autres choses avec un iPad serait une utilisation très intéressante à mon avis.

Si on allie cela aux nombreuses solutions de communication (partage d’écran, iMessage, etc.), cela pourrait être un des gros points forts de ce produit.

> Les meilleurs offres iPad sur Fnac.com

3. Et les livres audio ?

casque audioOn a vu que les livres audios sont en pleine progression un peu partout dans le monde, mais surtout aux USA.

D’ailleurs, Kobo s’est lancé dans la course avec de la vente de livres audios et un abonnement illimité.

Il est donc surprenant de ne toujours pas trouver d’offre concurrente chez Apple, alors qu’ils sont le deuxième vendeur d’ebooks aux USA…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *