Des ventes en hausse pour les Comics américains

batman incorporatedJe ne suis pas un spécialiste de la bande dessinée même si j’apprécie fortement certains oeuvres dont celles d’Alan Moore. Je souhaite donc pouvoir retrouver ses magnifiques histoires sur mes tablettes et liseuses préférées.

Il semble que cela va bientôt être le cas car les ventes de Comics sont en hausse ! En effet, non seulement les ventes papiers sont stables, mais les ventes des versions digitales se portent très bien.

C’est même une surprise pour les spécialistes de la publication car il est généralement admis que les ventes numériques « prennent » des parts de marché aux ventes des versions papiers. Pourtant, ce n’est pas le cas pour les BD américaines.

Pour les chiffres des ventes : le marché du Comics sur papier pèse environ 640$ millions en 2012 (stable par rapport à 2011) et on estime à 75$ millions pour les ventes digitales en 2012 (contre respectivement 1$ million en 2009 et 25$ millions en 2011).

Alors qu’est-ce qui se passe ?

Pour bien comprendre ce qui se passe il faut comprendre que les éditeurs de Comics US ont vraiment mis le paquet sur la distribution numérique. Les bandes dessinées sont maintenant disponibles sur la plupart des plateformes de distribution et les grandes maisons d’édition ont publié énormément (Marvel, Dark Horse, DC, etc.) et sorti simultanément les versions papiers et les versions numériques des BD.

Outre le fait que les oeuvres sont quasiment trouvable partout (et donc que cela a créé une plus grande exposition dans les librairies), on peut aussi attribuer ce succès aux rééditions. En effet, les éditeurs ont aussi publié une centaine de « classiques » au format numérique.

Un autre facteur est aussi à prendre en compte : le succès des super héros au cinéma. L’année 2012 a été marqué par la sortie de « gros » films : The Avengers (une licence Marvel), Amazing Spider-Man (toujours Marvel), The Dark Knight Rises (DC comics), etc. Il me semble évident que ces films ont contribué à créer de nouveaux lecteurs de Comics.

D’autre part, certains anciens lecteurs reviennent à la lecture de BD grâce à la simplicité de la distribution numérique. Plus besoin de se déplacer, on reçoit le dernier numéro de Superman tout en restant dans son canapé !

Mais alors pourquoi l’édition papier n’est pas inquiétée (pour le moment) par les ventes numériques ?

Outre ces différents facteurs (nouveaux lecteurs, rééditions de titres du passé, etc.) je pense à deux explications possibles.

D’une part, il semble (sans en avoir la certitude) que le marché des Comics « papier » est aussi un marché de collectionneur. Quelqu’un qui a commencé une série sur papier voudra la terminée sur papier pour compléter sa collection.

D’autre part, il se peut que le marché soit tout simplement en croissance. En gros, il y aurait de plus en plus de lecteur et donc, les ventes « papier » perdues à cause des ventes numériques seraient compensées par l’arrivée de nouveaux lecteurs.

Personnellement, et n’étant pas vraiment lecteur de BD, je vois plus cela comme un mélange des deux explications : les lecteurs collectionnent et le marché est en croissance. Il ne fait cependant aucun doute pour moi que les ventes des formats papiers vont finir par diminuer sur le long terme.

Source : Good eReader.

Une réflexion au sujet de « Des ventes en hausse pour les Comics américains »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *