Les livres numériques en grande forme aux États-Unis

Un document publié par l’AAP (Association of American Publishers) indique que les revenus des ventes des livres numériques sont supérieurs aux revenus des ventes de livres papiers « reliés » sur le premier trimestre 2012.

Alors que ceci semblait encore incroyable il y a juste un an, c’est désormais chose faite aux États-Unis : l’ebook est plus important (en termes de vente) que le livre classique. Attention, il faut quand même préciser que les livres de poches sont toujours plus vendus que les livres électroniques.

Voici les chiffres communiqués par l’AAP :

  • Livres reliés : $229,6 Millions
  • Livres de poches : $299,8 Millions
  • Autres livres : $98,9 Millions
  • Livres audio : $25 Millions
  • Livres électroniques : $282 Millions

Globalement, le livres papier tire quand même bien son épingle du jeu, mais si on compare avec les même données sur 2011, on s’aperçoit que les ventes du support papier sont en net repli.

Par contre, une hausse est constatée du côté des livres audio (+32%) et de l’ebook (+28%). Globalement, les ventes totales sont en légère progression. (source)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *