Ventes de livres en chute libre au premier trimestre 2014

pleursLivres Hebdo vient de communiquer les ventes de livres en France pour le premier trimestre 2014 et ce n’est pas bon du tout !

Les ventes sont donc en baisse de 4% (par rapport à la même période sur l’année 2013), comme vous pouvez le voir sur ce graphique :

ventes-livres-france-2014-premier-trimestreUne fois de plus c’est les livres pour la jeunesse qui résistent bien (comme dans d’autres pays) mais le reste dégringolent.

Le parascolaire et les livres de poches s’en tirent encore pas trop mal mais on voit bien que pour certains genres c’est pratiquement catastrophique. C’est le cas, par exemple, des dictionnaires et des encyclopédies qui se vendent de moins en moins bien. Avec l’émergence des ressources en lignes (comme la célèbre Wikipédia), il n’est pas vraiment étonnant que ce genre de livres connaisse des difficultés.

A noter que si ces chiffres concernent bien les ventes en librairies, en ligne ou en « club », rien n’indique que les ventes d’ebooks sont comptabilisés. J’ai tendance à penser que oui, mais il est étonnant de ne pas trouver des chiffres à ce sujet. Est-ce qu’on souhaite nous cacher des choses ?

Il faut tout de même relativiser ces chiffres. D’une part, le climat économique est morose en France, il est donc logique que les consommateurs fassent des économies. De gros évènements sportifs arrivent aussi (ou ont commencé) et je pense que certains gardent un peu d’argent pour profiter de la coupe du monde de Football sur un grand écran de TV tout neuf.

Pour ce qui est des romans, il est clair qu’aucun titre n’a réussi à déplacer les foules au premier trimestre. De même pour la BD (qui s’en tire avec les honneurs) qui manque de sorties porteuses et médiatiques (comme Astérix l’année dernière).

Ceci dit, l’année n’est pas terminée et nous réserve encore pas mal de surprise. Il ne serait pas étonnant de voir le marché du livre sortir la tête de l’eau en fin d’année 2014. En tout cas, je reste optimiste pour le livre.

Merci à Aldus pour l’info. Crédit photo : Alex Normand

Une réflexion au sujet de « Ventes de livres en chute libre au premier trimestre 2014 »

  1. Le , claude arquin a dit :

    Bonjour Nicolas, effectivement la crise touche tous les domaines et les gens, en plus des renouvellements de téléviseurs pour la coupe du Monde même si le format Ultra Haute Définition à 8 millions de pixels ( 3840 x 2160 points) ne sera d’aucun intérêt puisqu’aucune chaîne n’aura de programme 4K sauf TF1 pour la finale mais sur son site streaming MyTF1, rognent sur les loisirs pour garder un budget vacances. Dommage de ne pas avoir un bilan séparé des ventes ebooks pour se faire une idée précise. Pourtant en livre « papier », il y avait tout de même des sorties porteuses en ce début d’année avec les nouveaux romans de Guillaume Musso, Harlan Coben, Marc Lévy, Maxime Chattam….et j’en passe. Pour ma part, je pense que les gens utilisent peut-être aussi davantage les bibliothèques communales de prêts de livres et certaines comme la mienne mettent maintenant à disposition en prêt des liseuses numériques avec prêt ebook. L’avenir est-il là? On peut aussi constater une baisse significative de la fréquentations des salles de cinéma donc il n’y a pas que le livre qui est touché. A très bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *