Sony fait fausse route : nous n’avons pas besoin de nouveaux DRM !

Sony-logoSony travaille sur un nouveau système de verrou numérique (DRM) qui pourrait permettre le prêt d’ebooks et le revente d’ebook d’occasion.

Si cela semble intéressant (prêter plus facilement des ebooks), il faut se souvenir de plusieurs choses :

  1. Sony a une gestion désastreuses des formats et supports numériques et plus généralement de ses logiciels
  2. la vraie solution, c’est supprimer les DRM, pas en inventer des nouveaux

Oui Sony est une catastrophe en matière de logiciel. De plus, la plupart des formats numériques ou physiques qu’ils ont créés jusqu’à présents présentent des problèmes majeurs.

Les mauvais formats de Sony

Ainsi, le MiniDisc de Sony s’est retrouvé cantonné aux produits de la marque : Sony a forcé les constructeurs à payer une forte redevance pour toute entreprise utilisant ce format.

Et que dire du blu-ray ? Un format en perpétuelle évolution qui rend incompatible les anciennes platines avec les nouveaux contenus blu-ray.

Par exemple, mon lecteur blu-ray n’arrive pas à lire certains disques que j’ai acheté dans le commerce – faute de mises à jour. (à lire ici le développement continu des disques blu-ray)

Que se passera-t-il si Sony se décide à imposer un format de DRM sur les ebooks ? Faudra-t-il changer de liseuses tous les 2 ans pour bénéficier des derniers ajouts de fonctionnalités ou – plus simplement – pour continuer à lire les ebooks acheté légalement ?

Compte tenu de leur historique, cela semble très probable.

Quand on voit les erreurs monumentales effectuées par Adobe (pourtant spécialisée dans les contenus numériques), on ne peut qu’être effrayé par la venue de Sony sur ce marché.

Sony et ses logiciels

Est-ce que vous saviez que Sony ne développe pas vraiment les logiciels de ses principaux produits ?

Ainsi, voici quelques uns des produits phares de la marque :

  • Smartphones : fonctionnent avec Android et Symbian (pour les plus anciens)
  • Montres connectées : fonctionnent avec Android Wear depuis leur 3 ème génération (Sony a abandonné leur système propriétaire)
  • Playstation 4 (console de jeux vidéos) : fonctionne avec un système Open Source nommé FreeBSD (lire ici)

Et, même sur les logiciels internes on peut douter de l’efficacité de leurs équipe de développement. Ainsi, leur réseau pour joueurs de consoles, le Playstation Network est piraté de façon régulière depuis sa mise en place.

Il semble clair que Sony n’a pas les moyens de ses ambitions en matière de logiciel.

Un DRM déjà utilisé ailleurs

Ceci dit, je suis un peu mauvaise langue.

Car Sony ne fait que réutilisé son système de verrou numérique qu’il utilise déjà pour les vidéos et les jeux vidéos.

Nous n’avons pas besoin d’un nouveau DRM

Mais pour moi, il semble clair que ce DRM sera celui de trop.

Les lecteurs et lectrices d’ebooks ont déjà du mal à comprendre le fonctionnement du DRM d’Adobe.

Comment est-ce qu’on fera lorsqu’il faudra jongler avec 2 ou 3 DRM différents (Kindle, Adobe, Sony) ? Cela me semble impraticable.

Si on continue sur cette voie, je peux prédire facilement un bel avenir pour le piratage d’ebooks.

Source : The Ebook Reader

Une réflexion au sujet de « Sony fait fausse route : nous n’avons pas besoin de nouveaux DRM ! »

  1. Le , Claude Arquin a dit :

    Tout à fait d’accord avec vous, Sony veut vraiment nous compliquer la tâche! ! Heureusement les offres de telechargement illimité d’ebooks commencent à arriver même si ce n’est pas la solution idéale et la plus économique pour nous lecteurs. Attendons de voir comment réagira le public avec Kindle Unlimited en France quand l’offre sera opérationnelle et peut-être bye bye les DRM…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *