Pas assez d’iPad Mini Retina pour Noël ?

ipad-mini-problemes-ecransSi l’iPad Mini Retina est maintenant disponible, il semble qu’Apple prépare le public pour une pénurie organisée… ou non !

Vous pouvez commander l’iPad Mini sur le store d’Apple. Pour mémoire cette machine propose un écran d’une résolution plus importante ainsi qu’un meilleur processeur. Disponible à partir de 339 € en deux couleurs (gris et blanc), il s’agit d’un des meilleurs iPad jamais construit (à mon avis).

Mais voilà qu’à peine sa disponibilité annoncée, Tim Cook – PDG d’Apple – prévient tout le monde :

« Pour le moment, nous ne savons pas s’il y aura des iPad Mini Retina pour tout le monde. » Source

Traduction : dépêchez-vous d’acheter cet iPad car sinon vous risquez de ne pas en avoir un à Noël. Voilà qui est assez étrange pour Apple : jouer sur un effet de pénurie ne ressemble pas trop à cette marque.

Il semble raisonnable de penser qu’Apple tente de créer une nouvelle demande pour sa tablette afin de se remplir les poches en cette fin d’année. Pourtant, si cette hypothèse est réaliste, il se peut qu’elle ne soit pas tout à fait fondée.

Problèmes de fabrications en cascades

Il semble que le problème soit intervenu directement sur la chaîne de montage de ce nouvel iPad.

En effet, l’entreprise Sharp qui fabrique les écrans de l’iPad Mini Retina, a eu beaucoup de problèmes sur sa technologie d’écran IGZO. Du coup, de nombreux écrans Retina se sont révélés inutilisables sur les iPad Mini au moment de la fabrication.

Les rumeurs se sont répandues comme une traînée de poudre sur Internet (voir ici) allant jusqu’à des rumeurs de report de la sortie de ce nouvel iPad !

Heureusement, tout s’est arrangé puisqu’on peut maintenant commander l’iPad Mini. Mais, il est probable que le nombre de machine fabriquées ne soit pas suffisant. Ou, du moins, Apple n’a pas pu fabriquer autant d’iPad Mini que prévu…

Les ventes de l’iPad en retrait

Cependant, on peut aussi voir les choses autrement.

D’une part, il y a toujours des problèmes de fabrication sur les premières séries de machines high-tech. Qu’il s’agisse de smartphone ou de tablette, les sociétés technologiques sont toujours sujètes à des inconvénients techniques.

On se souvient par exemple de l’affaire de « antennagate » de l’iPhone 4 : un problème de conception faisait que le téléphone pouvait ne plus avoir de réseau (cf. Wikipedia).

Or, Apple ne peut pas rater le lancement de ses nouvelles machines à Noël.

D’une part, car la société perd du terrain sur le marché de la tablette : de plus en plus de gens se tournent vers les tablettes tactiles Surface ou Android. Les résultats trimestriels d’Apple (ici) annoncent ainsi 14,1 millions d’iPads vendus au dernier trimestre (qui se termine en septembre 2013) contre 14 million un an auparavant. Soit pratiquement aucune progression dans les ventes : une première pour Apple sur ce marché ! S’il n’y a pas péril en la demeure, c’est suffisant pour inquiéter pas mal de monde…

D’autre part, car le lancement de l’iPhone 5C ne s’est pas forcément bien déroulé et ce modèle commence à être bradé sur certains sites web (ici). Les consommateurs lui ont largement préféré l’iPhone 5S, un modèle un peu plus haut de gamme et largement plus cher.

Apple pourrait donc se retrouver dans une situation délicate si le lancement de l’iPad Mini Retina n’était pas aussi bon que prévu…

Qui croire et que faire ?

Tout ceci n’est que de la spéculation, mais il semble clair qu’Apple joue gros avec l’iPad Mini. Une chose est certaine, il semble bien que les stocks d’iPad Mini soient limités.

Donc si ce produit vous intéresse, vous feriez bien de passer commande assez rapidement. Dans le cas contraire, ou si vous hésitez, prenez le temps de bien tester la machine en boutique ou chez un ami.

Car, si l’iPad Mini Retina est bien la meilleure tablette tactile de sa gamme, c’est aussi la plus chère !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *