Motion Books : l’avenir des BD numériques passerait par la réalité virtuelle ?

made fire motion booksLa tendance de ces derniers mois est d’ajouter des animations aux édition numériques de livres ou de BD. La société Madefire vient de franchir une nouvelle étape avec la solution Motion Books.

Motion Books est un procédé qui permet d’animer une bande dessinée. Destinée pour le moment au marché américain, seuls quelques comics sont disponibles pour le moment.

Mais Motion Books, ce n’est pas qu’un simple système d’animation de cases. C’est aussi un procédé immersif basé sur la réalité virtuelle.

L’application lancée par Madefire vous demande donc d’utiliser un casque de réalité virtuelle comme la Samsung Gear VR pour bénéficier du procédé.

Ainsi, une fois coupé du monde, le casque sur la tête, la BD s’animera devant vos yeux et vous entendrez des sons illustrant les cases et l’action.

Actuellement en test, les créateurs de BD doivent retravailler leurs planches pour les rendre compatibles. La version définitive de l’application Madefire arrivera d’ici la fin de l’année, sûrement en décembre.

Personnellement, et n’étant pas un grand lecteur de BD, je ne sais trop quoi penser de ce procédé. Il me semble qu’il s’agit du chaînons manquant entre la BD et le dessin animé. En gros, je pense que c’est un peu inutile.

En tout cas, je n’ai nullement l’intention d’essayer cette application et le fait qu’il faille un matériel important (casque de réalité virtuelle + smartphone compatible Samsung qui ne prend pas feu) me laisse penser que le succès risque – au mieux – d’être confidentiel.

Cependant, comme avec toutes les nouvelles technologies, il faut se montrer prudent. Quelque part, on sent une tendance vers l’enrichissement des ebooks – soit avec des sons soit avec des animations – et cette nouvelle application me semble s’inscrire parfaitement dans cette nouveauté.

Si un lecteur de BD passe par là : j’aimerais beaucoup avoir votre avis en commentaire. Merci par avance.

Une réflexion au sujet de « Motion Books : l’avenir des BD numériques passerait par la réalité virtuelle ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *