Les journaux électroniques sont trop chers pour les lecteurs

Une nouvelle étude menée par Simon-Kucher & Partners (USA) s’est penchée sur les habitudes de lectures des journaux électroniques sur plus 1000 possesseurs de tablettes.

L’une des informations les plus intéressante vient du fait que 72% des utilisateurs ont au moins téléchargé un journal électronique (quotidien ou autre) mais que 80% d’entres eux disent que $15 pour l’abonnement mensuel est beaucoup trop cher.

De nombreux journaux électroniques quotidiens utilisent différentes formules d’accès à leurs éditions.

Ainsi le New York Times et le Telegraph font payer $15 par mois. De son côté le Financial Times fait passer la facture à $50 pour l’accès complet à ses services numériques.

Comme on le voit, il n’existe pas d’uniformité quand au tarif demandé pour accéder au journal en édition numérique.

Si les gros journaux nationaux finiront par s’en sortir en proposant une version numérique, ce n’est pas le cas des acteurs locaux. Aux États-Unis, comme ailleurs, il existe de nombreux petits journaux qui font face à la baisse des ventes papiers sans pouvoir investir correctement dans le numérique.

Pour ces petits (et les autres) le principal problème est de justifier l’abonnement mensuel demandé aux lecteurs. La plupart des éditions électroniques se contentent d’être des version numérique (style PDF) des éditions papiers sans utiliser vraiment ce média.

Il serait possible, par exemple, d’ajouter des reportages vidéos, des liens, des commentaires, etc (le tout réservé aux abonnés bien sûr).

L’ensemble des acteurs de la presse doit donc améliorer leur support numérique ou trouver de nouvelles formules. Il serait ainsi possible pour un lecteur de s’abonner uniquement aux pages sports, finances, internationales ou cultures pour un prix bien inférieur à $15.

A lire en anglais sur Good eReader.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *