Le Sénat vote une loi qui augmente le prix des livres

senat 2014Cette fois c’est fait : le Sénat français vient de voter une loi qui augmente le prix des livres achetés sur Internet.

Cette mesure (aussi nommée « Anti-Amazon« ) a donc été votée à l’unanimité par le Sénat (la droite comme la gauche) après avoir été déjà votée par l’Assemblée il y a quelques semaines.

Le but est donc d’empêcher le cumul de la réduction de 5% sur les livres avec la gratuité des frais de ports pour les sites e-commerce qui vendent des livres sur Internet.

En pratique cela signifie donc une augmentation du prix du livre sur les sites Amazon et FNAC.com (entres autres) qui pratiquaient la promotion de 5% avec des frais de ports gratuits.

Cette loi intervient au moment où les libraires traditionnels traversent des difficultés avec des fermetures de plus en plus nombreuses sur tout le territoire français (Chapitre.com, Virgin, peut-être des magasins FNAC et des indépendants).

En parallèle, l’État vient de lancer un plan de soutien aux librairies qui connaissent des difficultés afin de tenter d’en sauver quelques unes.

On reconnait bien là un problème de logique puisqu’on choisi de mettre un frein au développement des libraires sur Internet avec une loi (on parle beaucoup d’Amazon, mais la loi s’applique aussi à tous les libraires français !) et de l’autre on investit de l’argent (à perte) pour sauver un business modèle qui semble bien être mis à mal pour un bon bout de temps.

L’intention est louable (des emplois, des entreprises familiales sont en jeu), mais en période de crise, tout le monde ne peut être sauvé… Surtout si une alternative meilleure pour le consommateur existe déjà.

C’est un peu la même chose qu’il se passe avec la presse papier qui continue de bénéficier de subventions importantes, ralentissant sa transformation et sa migration vers quelque chose d’un peu plus dans l’air du temps (comme le numérique et Internet).

De l’autre côté, pour le consommateur français, on augmente d’une part le prix du livre acheté sur Internet et d’autre part on utilise l’impôt du contribuable pour sauver et aider des groupes comme la FNAC ou Chapitre.com.

3 réflexions au sujet de « Le Sénat vote une loi qui augmente le prix des livres »

  1. Le , autograffe a dit :

    Article qui exprime une opinion qui n’engage que son rédacteur, en revanchant toutes ces fautes d’orthographe décrédibilisent le propos !!!

    • Le , Nicolas a dit :

      Vous avez raison sur tous les points : pour les fautes et mon propos qui est évidemment personnel. J’ai d’ailleurs tenté de corrigé une partie des fautes. Je connais ce défait et j’ai du mal à le corriger.

      Cependant, j’aimerais que vous m’indiquiez des sources qui contredise mon propos (certes personnel) afin d’alimenter le débat et de partager une autre vision de la situation avec les lecteurs.

      En particulier concernant les points importants de mon texte :
      – le prix des livres achetés ne va pas augmenter ?
      – l’État ne subventionne pas la presse ?
      – un plan de soutien aux librairies n’a pas été mis en place ?

      J’en profite pour compléter en disant que quelques éditeurs semblent aussi mécontents : http://www.gameblog.fr/blogs/pixnlove/p_101043_comment-la-loi-amazon-va-nous-faire-du-mal

  2. Le , autograffe a dit :

    hehe ! Moi aussi !
    En revanche…..et non, en revanchant !
    Comme quoi il vaut mieux se relire AVANT, pas APRES….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *