L’Afrique, nouvel espoir du livre numérique

livre afriqueUn peu partout dans le monde le livre numérique (ebook) se développe. Même en France. Mais s’il y a bien un continent que j’explore moins c’est le continent africain. L’occasion de réparer cette injustice.

Nous allons donc faire un petit voyage au Nigéria ou deux frères, Chidi et Chika Nwaogu, ont lancé une nouvelle plateforme de distribution d’ebook et de titres musicaux dématérialisés.

L’idée n’est pas nouvelle, mais les frères Nwaogu ont décidé de créer quelque chose d’original.

D’une part, leur service, Publiseer, est réservé aux indépendants avec une orientation tourné vers les créateurs africains.

Publiseer est donc membre l’Association internationale de l’édition et de la distribution, ce qui en fait le premier membre africain.

Mais, Publiseer va aussi aider les créateurs (de livres et de musiques) en leur fournissant les outils pour diffuser gratuitement leurs œuvres.

Pour la musique, l’entreprise a un modèle économique bien adapté :

  • écoute en streaming via des publicités
  • téléchargement payants des titres
  • rémunération via diffusion sur les services de streaming et de téléchargements plus classiques et mondiaux : iTunes, Apple Music, Spotify, Deezer, Amazon Music, Pandora et Google Play Music

Alors qu’au Nigeria les grands distributeurs de livres numériques n’ont pas encore développé leur offre, Publiseer fait plus office de précurseur que d’alternative.

Ainsi, pour les livres, Apple, Google ou Amazon Kindle ne sont même pas présent dans ce pays.

Si, pour le moment, Publiseer fait surtout parler grâce à une croissance rapide qui lui a permis de diffuser plus de 1,5 millions de titres musicaux, c’est surtout au niveau de la lecture que cette offre pourrait être intéressante, en l’absence d’une concurrence féroce.

Ainsi, en envoyant un manuscrit sur Publiseer un auteur peut voir son livre distribué dans le monde entier gratuitement : Amazon, Barnes and Noble, Google Play Books, Apple iBooks, Kobo, Scribd, Playster et même OverDrive.

Publiseer conserve alors un pourcentage des revenus pour la gestion de l’ebook (ainsi que sa création et sa distribution) et l’auteur reçoit le reste des revenus.

L’entreprise (qui a à peine un an) souhaite aussi développer son offre en offrant la possibilité de distribuer des clips vidéos et des livres audios.

Bref, si je résume : vous envoyez votre bouquin, ils s’occupent de tout et cela ne vous coûte rien.

Je leur souhaite donc beaucoup de succès ! Le site : https://www.publiseer.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.