Duel de luxe : Kobo Aura One contre Kindle Oasis

comparaison kobo aura one kindle oasisOn commence à trouver de plus en plus de liseuses dans les tarifs supérieurs à 200€. Ainsi, faire s’affronter la Kobo Aura One et la Kindle Oasis est assez intéressant.

La Kindle Oasis est la plus chère des deux liseuses. Étrangement, c’est aussi celle qui a l’écran le plus petit. Sortie au printemps à la surprise générale, cette liseuse – de bonne facture – a décontenancé tout le monde. Trop chère, peu innovante, si on comprend ce qu’elle propose de mieux, on a du mal à comprendre le prix très important : 289€. Notons quand même, que la housse de protection est fournie pour ce tarif…

> Kindle Oasis chez Amazon.fr

Kobo a choisi d’attendre un peu pour dégainer sa dernière liseuse : la Kobo Aura One. Cette fois c’est une bonne surprise : l’écran est grand, 7,8 pouces, la liseuse est étanche et l’ensemble est proposé au prix logique de 229€.

> Kobo Aura One chez Fnac.com

Dans la mesure où il s’agit des principales liseuses haut de gamme vendues actuellement en France, il est intéressant des les comparer. C’est tout l’objet de la vidéo qui suit :

Comme la vidéo est en anglais, voici quelques commentaires de ma part…

On remarque tout de suite que la Kobo aura One est capable d’afficher beaucoup plus de texte que la Kindle Oasis. On a presque l’impression que la Oasis est toute petite !

Lorsqu’on tourne les pages, il me semble que la Kindle Oasis est légèrement plus rapide. Ce n’est pas significatif, mais ce qui dérange le plus c’est le « flash » noir de rafraichissement de l’écran qui apparaît sur la Kobo Aura One. Pour ceux qui ne connaissent pas cela, c’est généralement commun à toutes les liseuses et c’est ce qui permet d’avoir un bon affichage du texte.

Globalement l’interface est aussi rapide (ou lente) sur la Kobo que sur la Kindle. On est dans quelque chose de très commun à e niveau pour les deux liseuses.

C’est la lecture des PDF qui marque réellement la différence entre les deux machines. On peut voir ce test autour de la 4ème minute de la vidéo.

On remarque rapidement que la Kindle est beaucoup plus rapide et plus aboutie dans sa gestion des fichiers PDF. Clairement, la Kindle Oasis fait un meilleur travail à ce niveau.

comparaison kobo aura one kindle oasis éclairage lumièreEnsuite, on passe à l’éclairage. Il fonctionne bien sur les deux appareils mais on voit qu’il est plus puissant sur la Kindle Oasis. On note aussi qu’on ne peut pas le couper complètement sur la liseuse d’Amazon.

Une option intéressante est par contre présente sur la Kobo Aura One : on peut régler la teinte de l’éclairage jusqu’à obtenir une lumière qui tire vers l’orange. Cela peut-être utile si on apprécie ce style de luminosité qui est réputé pour moins « tirer » sur les yeux.

comparaison kobo aura one kindle oasis éclairage lumièreEnfin, il faut noter que la Kindle Oasis possède une batterie supplémentaire dans sa couverture de protection. Si vous cherchez en priorité une très bonne autonomie, la Kindle Oasis est sans doute le meilleur choix.

> Kobo Aura One chez Fnac.com

> Kindle Oasis chez Amazon.fr

Cette vidéo me surprend. Autant j’avais été déçu à la sortie de la Kindle Oasis, autant je comprends mieux maintenant ce que Amazon a cherché à faire avec cette machine.

Évidemment, je pense toujours que 289€ c’est trop pour une machine 6 pouces. Mais j’avoue que cette vidéo démontre assez bien les qualité de la machine.

Si je devais faire un choix, et étant un lecteur essentiellement sédentaire, je prendrais la Kobo Aura One pour son grand écran. Mais, avec un budget illimité, je pense que je me laisserais tenter par la Kindle Oasis, ne serait-ce que pour avoir la « rolls » des liseuses du moment…

2 réflexions au sujet de « Duel de luxe : Kobo Aura One contre Kindle Oasis »

  1. Le , Ume a dit :

    J’ai un Kindle Classic depuis décembre 2011 (quand la liseuse d’Amazon sortait tout juste en France, modèle gris basique avec les touches sur le côté pour changer de page) et j’étais fortement intéressé par l’Oasis qui avait de nouveau des touches. Je ne suis pas réfractaire au tactile mais je préfère ses boutons pour tourner les pages. Mais quand j’ai vu le prix de cette liseuse, j’ai vite déchanté.
    Je suis contente de lire enfin un avis neutre ou on met en évidence les points positifs et négatifs de chacune des liseuses.
    J’achète tous les ebooks chez les éditeurs ou sur 7switch. Et si je dois acheté sur Amazon, je fais sauter le DRM (oui je sais c’est mal mais ce n’est pas pour redistribuer mais pour posséder mon fichier déverrouillé)
    La Kobo m’aurait plus s’il n’y avait pas Adobe. Rien que pour ça je n’ai jamais approché. Et pour avoir une amie ayant un Kobo, je n’aime pas le résultat des livres sur la liseuse quand il n’est pas acheté sur le store de Kobo. Je n’ai ma cette expérience avec ma vieille Kindle.
    Du coup je ne sais toujours pas quel liseuse choisir.
    J’ai offert un Paperwhite à ma sœur qui en est très satisfaite. Mais je suis de plus en plus attiré par la voyage qui propose un système particulier pour tourner les pages.
    Dommage la taille de l’écran du Kobo me semblait bien….

  2. Le , dedalus a dit :

    C’est aberrant de chercher à retrouver sur une liseuse le format d’un livre physique ! Ça l’est d’autant plus quand la liseuse ne sait pas afficher correctement des BD au format PDF ! Je vous invite à vous renseigner sur le concept de « chunk ». Un écran de 6 pouces de diagonale est largement suffisant pour contenir plusieurs « chunks » avant de passer à la page suivante. Sauf à acquérir une liseuse pour se plonger dans la collection entière des Cinquante nuances de Grey qui doit contenir autant de « chunks » mais réparties sur des milliers de page. Dans ce cas, un tourne-page inspiré du défilement des publicités sur les panneaux sucette serait moins fatigant gestuellement sinon cérébralement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *