Diminution des revenus des auteurs français

machine à écrireLe Salon consacré au livre qui se tient à Paris est l’occasion de faire le point sur le marché du livre en France. Une nouvelle étude de People Vox dresse le portrait robot d’un auteur français… Et il n’y a pas de quoi les envier.

Vous avez sûrement en tête des chiffres faramineux des ventes de livres d’auteur comme Musso, Houellebecq ou Stephen King. Pourtant la réalité est tout autre.

L’étude a identifié 101600 auteurs. Parmi ceux-ci on ne compte que 6% d’auteurs affiliés à l’Agessa (leur sécurité sociale).

Ceux qui ne sont pas affiliés le sont pour deux raisons :

  • soit ils ne veulent pas être affiliés
  • soit ils ont perçu moins de 8649€ de revenus annuel lié à leur activité d’écrivain

Autre point important : une grande partie des auteurs exercent une seconde profession. Leur activité d’écriture ne leur permet donc pas de vivre.

Des chiffres très faibles

Si on parle de revenus, les chiffres sont vraiment faibles. Ainsi, un auteur a reçu en moyenne 4454€ sur l’année 2013 pour l’activité liée à l’écriture. La médiane se situé à 900€. Cela signifie qu’il y a autant d’auteurs qui touchent moins de 900€ par an que ceux qui gagnent plus…

Autant dire que ces chiffres ne font pas rêvés.

Une rémunération en baisse

Les revenus tirés de la plume des auteurs seraient aussi en baisse. C’est en tout cas ce qu’indique 51% des écrivains interrogés.

Pour 12% d’entre eux, les revenus seraient en hausse.

Merci à Actualitté pour ce très bon article (vous y trouverez aussi des chiffres détaillées sur cette étude).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *