8 choses qu’on ne peut pas faire avec une liseuse

livres-papier-contre-ebookVoici un petit texte pour se détendre un peu, mais aussi pour réfléchir. Car, ici on parle beaucoup de numérique et de liseuses, mais le papier parfois cela a du bon.

Voici donc 8 choses qu’on ne peut pas faire avec une liseuse

1. Corner une page

Je ne suis pas de celles et ceux qui cornent les pages de leur livre.

Mais j’avoue que c’est bien pratique. Cette sensation physique d’altérer le livre ne peut pas être reproduite avec la fonction « marque page » disponibles dans toutes les liseuses.

Corner une page est donc un plaisir qu’il sera difficile de reproduire sur un support numérique.

2. Lire sans électricité sur une île déserte

Oui une liseuse à une autonomie extraordinaire (plus d’un mois). Mais si vous oubliez de la recharger, vous ne pourrez plus lire !

Si vous êtes perdus dans la jungle ou sur une île déserte et que vous n’avez pas accès à une source d’électricité, alors la liseuse ne vous sera d’aucun réconfort.

3. Arracher des pages d’un livre

Là encore, gribouiller ou arracher les pages d’un livre n’est pas mon truc.

Mais je connais des gens qui le font régulièrement et qui aiment supprimer des pages « inutiles » d’un livre. Ils ont sans doute été inspirés par la fameuse scène du film « Le cercle des poètes disparus » .

Sur une liseuse ce n’est évidement pas possible.

4. Écrire sur une page

Sur les liseuses ont peut mettre des annotations ou souligner des passages.

Il faut quand même admettre que ce n’est pas très pratique et qu’il est beaucoup plus simple de le faire sur papier. De même, tout est visible dès qu’on ouvre la page d’un livre papier.

5. Feuilleter le livre d’un seul coup

Car c’est une sensation sympathique de pouvoir feuilleter toutes les pages d’un livre d’un seul coup.

Plus généralement, la façon dont on touche une liseuse n’est plus du tout la même que lorsqu’on touche un livre.

6. Lire quelques passages d’un livre au hasard

J’aime ouvrir un livre papier à peu près au milieu et lire un paragraphe. Cela m’aide à me faire un avis rapide sur le style et le contenu du livre.

Mais avec une liseuse c’est beaucoup moins facile. Il faut ouvrir l’ebook et choisir une page (ou un chapitre).

Je trouve ce procédé beaucoup moins instantané et beaucoup moins plaisant qu’avec un livre papier.

7. Montrer fièrement sa collection de livres à ses invités

Avoir une bibliothèque pleine de livres qu’on peut fièrement montrer n’est tout simplement pas possible avec une liseuse.

Personnellement, j’ai même fais disparaître la plupart de mes livres papiers (sauf ceux qui comptes sentimentalement) de ma bibliothèque ! Donc forcément, quand quelqu’un passe chez moi et que la conversation tourne autour de livres on me fait souvent cette réflexion :

« Ah bon ? Je ne pensais pas que tu lisais beaucoup de livre… »

Ce qui a aussi du bon, puisque cela permet de parler un peu des liseuses et du numérique.

Mais, je sais que cela peut être difficile à accepter pour certaines personnes qui aiment mettre en avant leur culture (qui est une partie de leur identité).

8. Donner ses vieux livres

Lorsque j’ai lu un livre je souhaite souvent le voir disparaître de ma bibliothèque. Je conserve uniquement les livres que je suis certain de pouvoir relire un jour ou les livres rares (et les beaux livres).

Le reste, je le donne à une association. Mais, avec les ebooks, je ne peux plus le faire !

4 réflexions au sujet de « 8 choses qu’on ne peut pas faire avec une liseuse »

  1. Le , LordPhoenix a dit :

    Pas du tout d’accord avec le point 8, moi mes epub sans DRM je peux les partager avec qui je veux… Et même tout plein de gens bien grâce aux internets… :)

    Bon y’a juste des gens qui veulent nous en empêcher pour protéger leur business d’intermédiaire obligé mais on n’est pas obligé de se laisser faire hein…

    • Le , Nicolas a dit :

      Oui mais c’est pas pareil que d’aider une assoc en filant des bouquins pour ceux qui veulent se mettre à la lecture ;)

      Surtout que partager un ebook sans DRM qu’on a payé : je doute de la légalité de la chose si on garde l’exemplaire original.

  2. Le , Nico a dit :

    Alors là, pour la moitié, aucun souci pour moi, qui suis un maniaque du bon état des livres !
    Je n’écris jamais dessus, ne les plie jamais, ne les corne jamais :)

  3. Le , chipoteur a dit :

    Bonjour,

    Pas vraiment d’accord sur les points 3 et 4…
    Même si c’est beaucoup moins facile qu’avec un livre papier, on peut toujours éditer le fichier (s’il n’est pas crypté, bien entendu)
    Mais je peux également ajouter un point :
    On peut utiliser un (gros?) livre pour caler un meuble…je ne pense pas qu’une liseuse, même « durcie », résisterai 8-))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *