Liseuse et lumière bleue : est-ce un problème ?

Liseuse et lumière bleue : problème ?Le débat sur la lumière bleue et les outils permettant de réduire cette source lumineuse n’est pas terminé. Mais, suite à différentes interrogations de lecteurs, j’ai décidé d’enquêter pour savoir si oui ou non, un filtre de lumière bleue est nécessaire sur les liseuses avec éclairage.

La réponse est la suivante : sur une liseuse le filtre de la lumière bleue est utile si l’éclairage est activé, mais la lumière bleue des éclairages de liseuses en moins violente que celle des autres appareils à écrans LED, ce qui la rend moins néfaste pour la santé.

Et nous allons voir en détail comment j’arrive à cette conclusion.

Qu’est-ce que la lumière bleue ?

La lumière bleue est une lumière dont la longueur d’onde se situe sous les 445 nanomètres.

Car, la lumière est une onde et plus la longueur de l’onde est courte et plus la couleur tire vers le bleu.

Par contre, plus la lumière est longue et plus elle tire vers le rouge. La lumière bleue a donc une longueur d’onde très courte.

Le problème est le suivant : plus la longueur d’onde est courte et plus l’énergie est importante. C’est donc cette énergie liée à la couleur bleue qui est néfaste.

La lumière bleue est-elle dangereuse ?

Les études sont maintenant nombreuses sur le sujet et on peut dire que la lumière bleue n’est effectivement pas bonne à la santé.

Il y a plusieurs raisons à cela.

Tout d’abord, l’étude la plus ancienne montrait que la lumière bleue pouvait dérégler l’horloge interne. Celle-ci, appelée rythme circadien, permet de régler le sommeil.

C’est pour cela qu’on recommande de ne pas utiliser de smartphone, de tablette ou de TV avant de se coucher : l’avalanche de lumière bleue reçue par le corps (les yeux surtout), peut nous empêcher de dormir.

Mais, il y a une raison potentiellement plus grave : une nouvelle étude montre que les photons qui constituent la lumière bleue peuvent endommager les cellules de la rétine. Les photons créent une oxydation dans la rétine ce qui libère des molécules néfastes pour l’œil.

Vous l’avez compris : un abus de lumière bleue pourrait réduire notre vue.

Ces études très recherchées montrent qu’il y a en effet un risque pour la santé lié à l’exposition à la lumière bleue.

Le problème c’est que ce risque est accru par l’utilisation de la technologie de LED qu’on trouve maintenant partout des éclairages publics au smartphone en passant par les « frontlight » des liseuses…

Pourquoi il y a débat ?

Ce qui est intéressant avec cette problématique c’est le débat qui règne dans la communauté scientifique concernant la lumière bleue.

Comme on vient de le voir il est prouvé que l’exposition à la lumière bleue est néfaste pour l’oeil humain et l’horloge interne.

Cependant, cette lumière vient des LED qui est une technologie utilisée pour réduire la consommation d’énergie et donc plutôt bonne et utile pour l’environnement.

La question est donc la suivante :

doit-on polluer plus et interdire ou éviter les éclairages à LED – sachant qu’on a pas de meilleure solution pour le moment ?

Bien évidemment, il n’est pas question d’interdire ou de déconseiller, car les études n’ont pas réglé une question majeure : combien de temps et à quelle fréquence et puissance doit-on être exposé à de la lumière bleue avant que cela provoque des dommages irréversibles dans l’œil ?

En effet, il n’y a pas de cas de problème de santé lié à la lumière bleue avéré chez l’homme. L’ensemble des données dont nous disposons repose sur des études effectuées sous contrôle en laboratoire.

Ainsi, l’association française des éclairages assure que nos ampoules situées dans des plafonniers ne posent aucun problème…

Le problème de la tablette, du smartphone et de la liseuse

femme avec tablette

L’écran de la tablette ou du smartphone est souvent proche du visage et des yeux

Est-ce que ceci signifie qu’il n’y a pas de danger pour nos yeux ?

Pas totalement, si l’éclairage est situé en hauteur et à bonne distance de nos yeux, des appareils comme le smartphone, l’ordinateur, la tablette et même la liseuse, sont utilisés à quelques centimètres de notre visage.

Dans ce cas de figure, l’exposition à la lumière bleue est bien plus importante et potentiellement beaucoup plus dangereuse.

Quelles sont les solutions pour se protéger ?

Sur de plus en plus d’appareils informatique, il y a des solutions pour réduire ou « filtrer » la lumière bleue des écrans.

On peut installer, par exemple, le logiciel f.lux sur son ordinateur ou encore utiliser le mode nuit disponible sur de plus en plus d’appareil (il s’appelle Blue shade chez Amazon par exemple).

On peut aussi utiliser des lunettes avec filtre de la lumière bleue (la plupart des opticiens proposent maintenant cette option) ou acheter des lunettes très efficaces spécialement conçues pour cela (qui coûte trois fois rien sur Amazon !).

Lumière bleue et liseuse : le danger existe ?

Certains fabricants de liseuses ont aussi suivi le mouvement : les derniers modèles de chez Kobo, la nouvelle Kindle Oasis ou Tea / Pocketbook permettent de changer la teinte de l’écran pour supprimer – au moins partiellement la lumière bleue.

Filtre de la lumière bleue sur liseuse Kobo

Filtre de la lumière bleue sur liseuse Kobo

Par contre, d’autres fabricants ont choisi de ne pas intégrer ce type d’option dans leurs matériels ce qui soulève quelques questions : existe-t-il un danger pour les liseuses ?

La première chose à comprendre c’est que l’écran d’une liseuse ne ressemble pas du tout à l’écran d’une tablette ou d’un smartphone.

La lumière envoyée par un écran LED de smartphone (ou tablette) arrive directement dans les yeux, tandis que pour une liseuse, la lumière est d’abord réfléchie par l’écran.

Différence entre l'éclairage d'une tablette et celui d'une liseuse

Sur l’écran de la liseuse la lumière est réfléchie avant d’arriver à l’oeil ce qui n’est pas le cas sur la tablette et son écran « rétro éclairé »

Des LEDs sont bien utilisées pour éclairer les écrans de liseuses.

Ces LEDs produisent une lumière blanche qui combine le vert, le rouge et le bleu, ce qui signifie qu’il y a en effet de la lumière bleue.

Cependant, la lumière perd une parte de son énergie lorsqu’elle vient frapper l’écran. De plus, mon expérience m’a montré qu’avec l’éclairage réglé au minimum les liseuses produisent beaucoup moins de lumière que les smartphones ou les tablettes.

Mais, cela n’enlève pas totalement le problème : de la lumière bleue subsiste.

Ceci a été démontré par une étude qui a prouvé que les gens qui lisent sur liseuse avec éclairage avait beaucoup plus de mal à dormir que ceux qui lisent sans éclairage ou sur un livre papier.

Le filtre de la lumière bleue est donc utile sur liseuse, même si la lumière bleue émise est moins importante que sur un smartphone ou une tablette.

Évidemment, le problème ne se pose sur une liseuse que lorsque vous activez l’éclairage.

Si vous coupez l’éclairage aucune lumière bleue n’est émise par la liseuse, ce qui reste un gros avantage par rapport à la tablette ou au smartphone.

Recommandations : les meilleures liseuses du moment

7 thoughts on “Liseuse et lumière bleue : est-ce un problème ?

  1. Le , mordim56 a dit :

    Bonjour
    et dire que les critiques fusaient vis-à-vis de la liseuse PocketBook Ultra avec son écran jaune donc avec peu de lumière bleue. Moi qui trouvait cela confortable, je ne comprenais pas à l’époque.

    • Le , Nicolas a dit :

      Tout à fait ! Si vous relisez mon test, je faisais partie des critiques… Mais son principal problème était quand même qu’on ne pouvait pas régler la teinte jaune de l’éclairage ce qui était un peu gênant.

  2. Le , Ragnar a dit :

    Bonjour,
    Est-ce que cette technologie est intégrée sur les Bookeen Saga?

    • Le , Nicolas a dit :

      Non, il n’y a pas de filtre de la couleur bleue. Par contre, il y a un mode nuit qui passe la page en caractères blancs sur fond noir qui réduit un peu la lumière bleue émise.

      • Le , Moss a dit :

        Bonjour,

        Je me permets de vous contacter car je ne vois pas du tout le mode nuit sur la bookeen saga. Je ne l’ai pas vu mentionné dans le manuel. Y a t-il quelque chose à installer ?

        Merci !!

        • Le , Nicolas a dit :

          Le mode nuit permet de basculer l’affichage de la page en fond noir et caractères blancs. C’est les paramètres du texte qu’il faut regarder.

  3. Le , Maeva a dit :

    Bonjour,
    Je voulais juste faire quelques remarques au sujet du logiciel f.lux ou équivalent.
    Je l’ai sur mon pc portable, que j’utilise tous les soirs avant de me coucher. Comme la batterie de mon pc n’est pas éternel, je suis obligé de le brancher sur le secteur à un moment donné. Et c’est là qu’apparais le problème, le réglage de la luminosité qui s’était réduit reprends en intensité max, et donc à chaque fois que je branche mon pc, le réglage de la luminosité n’est plus contrôlé par le logiciel f.lux, mais elle est imposé par le branchement au secteur.
    deuxième chose, les lunettes avec protection contre la lumière bleu, c’est bien, mais c’est encore une idée marketing pour nous faire dépenser toujours plus.
    En résumé le logiciel est gratuit et pratique que le soir si le pc portable fonctionne sur batterie, a ce moment la les lunettes ne sont pas nécessaire. Par contre si l’on reste longtemps sur le pc et qu’on doit le brancher, les lunettes peuvent prendre le relais.
    Le secret pour protéger ses yeux restent malheureusement l’abstinence au écrans le soir, ou du moins une utilisation raisonnée limité à la batterie..

Répondre à Nicolas Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.