Kobo Aura : le test

kobo aura packagingJ’ai pu avoir entre les mains pendant quelques semaines la liseuse Kobo Aura. Voici un compte rendu (un test) de la machine avec toutes mes impressions sur cette belle machine.

Tout d’abord, je tiens à remercier Kobo de m’avoir permis de tester leur liseuse Kobo Aura. Ensuite, je m’excuse pour la qualité des photos qui illustrent cet article. En effet, mon appareil photo compact n’est pas d’une qualité renversante et – en plus – j’ai du faire les photos dans des conditions lumineuses difficiles.

Design et apparence

Le packaging de la liseuse Kobo Aura est très simple. La liseuse est présentée dans un emballage cartonné et accompagné d’un mode d’emploi papier de mise en route et d’un câble USB. Le mode d’emploi vous explique comment faire vos premiers pas avec la liseuse et le câble permet de recharger la liseuse et d’ajouter des livres ebooks depuis un ordinateur.

kobo aura packaging lumièreLa boîte en carton est dépouillée mais plutôt belle. Elle fait clairement penser aux produits Apple, ce qui n’est pas pour me déplaire !

La Kobo Aura est de petite taille. L’écran est pourtant de 6 pouces, comme pour les autres liseuses concurrentes, mais le design de la machine donne l’impression qu’elle est beaucoup plus petite. Elle est faite dans un plastique dur qui semble de bonne qualité. La prise en main est très bonne et la liseuse s’avère très légère. La première impression est donc très positive !

kobo auraOn remarque très peu de boutons, en effet, la liseuse est complètement tactile. Pour l’allumer il faut utiliser un interrupteur coulissant sur la tranche en haut de la liseuse et un bouton à côté permet de mettre en route l’éclairage. Une fois ces actions réalisées, tout se passe depuis l’interface tactile de la liseuse !

Sue la tranche inférieure de la liseuse, on peut trouver le port usb et un emplacement pour une carte micro SD :

kobo aura trancheLa première impression est donc très bonne car la prise en main est excellente et la fabrication semble vraiment très bonne. Je suis prêt à parier que la Kobo Aura vieillira très bien en grâce à la solidité des matériaux utilisés.

Connexion Internet et options diverses

Comme bon nombre de liseuses modernes, la Kobo Aura est capable de se connecter à un Internet. Pour se faire, il faudra paramétrer votre liseuse avec les identifiants de votre « box » WiFi. Avec l’écran tactile cette opération est beaucoup plus simple et rapide que sur une liseuse pourvue uniquement d’un écran simple et de boutons.

Une fois que l’action sera réalisée, vous pourrez créer un compte sur la boutique Kobo et accéder au catalogue. Le catalogue est bien fourni et, s’il est facile d’utiliser le moteur de recherche pour trouver le livre qu’on veut, cela devient plus difficile lorsqu’on sort des recherches classiques. Ainsi, trouver les livres gratuits ou a prix réduit est beaucoup plus compliqué !

Ceci dit, c’est souvent le cas de bon nombres de catalogue d’ebooks en ligne…

kobo aura ajouter livreAu niveau des options, je trouve que le logiciel de Kobo est particulièrement original. D’une part, en fouillant bien, on pourra trouver un jeu d’échecs sur la machine ! Ensuite, la connectivité a été poussée puisqu’on peut partager des informations sur Facebook. De même, un grand nombre de statistiques sont présents pour mettre des chiffres sur votre façon de lire. Personnellement, ce n’est pas quelque chose qui m’intéresse, mais je comprends que cela peut intriguer certains.

Autre chose intéressante : vous pouvez connecter votre liseuse à votre compte Pocket. L’application Pocket vour permet d’enregistrer des articles, des liens et autres choses à lire plus tard. Avec ce lien entre Pocket et votre liseuse, vous pouvez lire ces articles sur votre Kobo Aura. Je n’ai pas testé cette fonctionnalité mais il semble (d’après ce que j’ai pu lire) qu’elle fonctionne assez bien.

Il y a quelque chose que je trouve amusant : votre liseuse vous conseillera des livres en fonction de ce que vous lisez. C’est assez intéressant si vous aimez faire des découvertes. Dans mon cas, j’ai des dizaines de titres à lire en attente alors forcément, si les conseils étaient parfois bons, je n’ai pas été intéressé plus que cela par les propositions qui m’ont été faites.

Utilisation, lecture et éclairage

Passons maintenant au gros morceau : la lecture. Autant le dire tout de suite j’ai été convaincu ! L’écran est vraiment très bon. J’ai pu le comparer à celui ce la Cybook Odyssey Frontlight HD, à celui de la Kindle 4 et à celui de la Kobo Aura HD :

comparaison 4 liseusescomparaison-4-liseuses-lumiere-eclairage(la Kobo Aura se trouve à troisième position)

Tout d’abord, l’écran est supérieur à celui des Cybooks et des Kindle et presque identique à celui de la Kobo aura HD.

La précision des caractères est meilleure que celle de la Kindle 4 et de la Cybook Odyssey, mais c’est surtout la gestion du contraste qui m’a convaincu. Si l’écran est plus précis, le rendu semble aussi plus naturel. A fortiori lorsqu’on active la fonctionnalité d’éclairage. Celle-ci s’avère très homogène et est l’une des meilleures que j’ai pu voir sur une liseuse (largement supérieur à l’éclairage de la Cybook).

Voici une photo de texte afin que puissiez imaginer la finesse des caractères sur la Kobo Aura (vous pouvez cliquer sur l’image) :

kobo-aura-qualite-ecranChose intéressante : l’éclairage est vraiment progressif. Il est donc facile de le régler très finement pour arriver au confort optimal en fonction de la luminosité ambiante.

Niveau confort, nous avons là une excellente liseuse !

Autre point fort : le changement de page. Là encore c’est très bon car la page se recharge très rapidement. C’est presque deux fois plus rapide que ce que j’observe sur ma Cybook Odyssey Frontlight HD ou ma Kindle 4. De plus, j’ai l’impression qu’il y a moins d’artefacts visuels (des « restes » de caractères) si l’écran n’est pas totalement rafraichi.

Au niveau des options, on a les choses classiques. Le choix des polices est vraiment bons et on a vite fait de trouver la police qui nous convient, la taille de caractères parfaites, etc. Je ne suis pas un aficionados de ce type de réglage mais force est de constaté qu’il y a ce qu’il faut. A noter la présence d’un bon dictionnaire, de la possibilité d’ajouter des notes, des marques pages, etc.

Je n’ai donc pas été déçu par mes quelques jours de lecture sur cette liseuse. Le seul point ‘noir’ que je vois c’est l’absence de mode nuit. Le mode nuit permet de passer la page en noir et les caractères en blanc. Ou, en tout cas, je ne l’ai pas trouvé.

A part ce léger bémol, force est de constater que Kobo a réussi a encore élever la barre plus haut.

Format de fichiers supportés et spécifications

Kobo fait toujours les choses correctement au niveau des formats supportés. Ainsi, vous aurez de quoi faire puisque la Kobo Aura supporte les formats suivants :

  • EPUB,
  • PDF,
  • MOBI
  • JPEG,
  • GIF,
  • PNG,
  • TIFF,
  • TXT,
  • HTML,
  • XHTML,
  • RTF,
  • CBZ,
  • CBR

En plus, il y a une prise en charge des ePUB avec DRM de Adobe. Pour information, les fichiers CBZ et CBR permettent de contenir des bandes dessinées.

Au niveau des spécifications voici ce qui se cache dans les entrailles de la Kobo aura :

  • écran ClarityScreen 6 pouces Pearl E Ink haute résolution avec forme d’onde à faible éclat ; 1024 x 758 ; 16 niveaux de gris
  • taille de 150 x 114 x 8,1 mm pour un poids de 174 grammes
  • connectivité micro USB et WiFi
  • processeur 1 Ghz
  • type d’éclairage ComfortLight
  • 4Go de stockage avec possibilité d’ajouter une carte d’extension 32 Go au format microSD
  • deux couleurs disponibles : noir et rose

Voici un exemple de ce que l’affichage d’une bande dessinée peut donner (ici The Walking Dead tome 1 en exemple) :

kobo-aura-ecran-bdExpérience et ressenti

Au quotidien, la liseuse sait se faire oublier. Son design sobre lui permet de ne pas faire « tâche » sur un meuble lorsqu’elle se repose entre deux sessions de lecture. De même, elle intrigue aussi les amis qui se demandent ce qu’est cette petite chose dotée d’un petit écran. Bref, elle est plutôt « sexy » sans être tape à l’œil.

Son faible encombrement et son poids plume lui permettent d’être glissé rapidement dans un sac. Là aussi elle sait se faire oublier. On la sort quand on en a besoin et ensuite on y pense plus. L’autonomie m’a semblé dans la moyenne de ce qui se fait pour les liseuses de cette taille. Sans forcément qu’elle soit supérieure ou inférieure.

L’écran et son éclairage intégré m’ont vraiment emballé. Avec un tel dispositif, la Kobo Aura fait partie des meilleures liseuses du moment. A la rigueur, il n’y a guère que la grande sa grande sœur, la Kobo Aura HD qui propose quelque chose d’équivalent.

Si cet aspect est vraiment relatif, je pense quand même qu’il s’agit d’un point important lorsqu’on achète une liseuse et qu’on souhaite la conserver plusieurs années. Avoir un bon écran et un éclairage optimal, c’est s’assurer que la liseuse va nous convenir encore pendant des mois, voir des années.

Conclusion

La Kobo Aura est une très bonne liseuse. Je recommande sans problème son achat.

Le seul problème que je vois c’est son prix, supérieur à la moyenne. Un prix à mon avis largement justifié par ses très bonnes prestations. Vous pouvez foncer les yeux fermés si vous souhaitez une liseuse dotée d’un écran de 6 pouces.

13 réflexions au sujet de « Kobo Aura : le test »

  1. Bonjour je rejoins complètement cet avis. C’est ma première liseuse et pour en avoir essayé d’autres je ne suis pas déçu !

    • Le , Nicolas a dit :

      Merci pour votre commentaire, la Kobo Aura est effectivement une excellente liseuse. Difficile de se tromper en achetant ce modèle.

  2. Le , dbourni a dit :

    Merci pour cet article, mais une petite chose manque : Quelle différence avec la Kobo Glo ?

  3. Le , Di-Cube a dit :

    J’avais failli acheter celle-ci lors de sa sortie afin de remplacer ma sony PRS-T1 mais une promo sur la cybook HD frontlight m’a fait changer d’avis.
    Je suis tout de même très satisfait de ma Cybook, je regrette juste que bookeen ne prenne pas plus de soin dans la finition de ses modèles.
    D’un autre côté, je n’aurai pas hésité à prendre la Kobo si la différence de prix aurait été minime.
    J’attends le cybook ocean pour voir si ce modèle sera supérieur à l’Odyssey (surtout pour l’éclairage) mais j’ai le sentiment que bookeen s’est fait distancer par ses concurrents avec les nouveaux modèles présentés en fin d’année, il va être difficile pour eux de revenir dans la course.

  4. Le , andré a dit :

    Qualité confirmée

    Néanmoins pas de possibilité d’ajuster finement la taille des caractères (sans doute lié à la numérisation des e-bookshop).
    Impossible aussi de supprimer un livre lu, dommage d’avoir à se connecter pour cette action !
    Limité en fonctions sans connection à l’ordi.
    En +, possibilité de création de collections pour différentier les genres de lecture.

    Bref, bon achat un peu cher, mais je conseille.

    • Le , bilou a dit :

      La liseuse Aura, tout au moins jusqu’au Firmware 3.1.1, propose l’option « Avancé » dans la gestion des caractères (bouton présent à droite de chaque police sélectionnée).
      Cette option native permet -entre autre- d’affiner épaisseur et finesse de la police de caractère.
      J’ajoute que certains passionnés de lecture et d’informatique ont développé des Patchs extrêmement intéressants et fonctionnels pour palier à certains petits manques de cette excellente liseuse. Patchs utiles pour réduire la dimension des marges latérales et verticales, ou pour ajouter une fonction Night-Mode (inversion des couleurs: texte blanc sur page noire).
      Je laisse une adresse pour les curieux:
      http://www.mobileread.com/forums/showthread.php?t=231704
      J’ai personnellement installé ces modifs non officielles qui fonctionnent à la perfection sur une Aura. Je rappelle toutefois par acquis de conscience que ces manipulations faites sans précautions (respect absolu des procédures et des étapes d’installation) peuvent endommager la liseuse et annuler la garantie.
      Pour la gestion des bibliothèques -et bien plus-, je renvoie à l’excellent software gratuit Calibre:
      http://calibre-ebook.com/

      Bonne lecture.

  5. Le , k4st0r42 a dit :

    Bonjour,

    Tout d’abord, merci pour ce test.

    J’ai consulté d’autres tests et avis de consommateurs sur le net.
    Certains se plaignent d’une certaine instabilité de la tablette et de parfois devoir la réinitialiser à causes de plantages.

    Avez-vous constaté ce problème ?

    • Le , Nicolas a dit :

      Bonjour,

      Je n’ai pas constaté ce problème, mais je n’ai eu la liseuse entre les mains que deux semaines. C’est sans doute trop court pour constater des problèmes d’instabilités…

  6. Le , stephane a dit :

    Oui j’ai constaté des bugs lorsque le mode éclairage était activé. L’écran se fige et nous n’avons d’autre choix que de réinitialiser l’appareil. Dommage car la liseuse est de très bonne qualité sur les livres (un peu plus chers que sur Amazon) et sur les règlages disponibles

  7. Le , juliette a dit :

    La Kobo Aura est certainement une très bonne liseuse (écran, ergonomie), mais je suis très déçue par le fait que, contrairement à ce qui est annoncé dans la publicité et dans le manuel d’utilisation, elle ne permet de lire que des livres achetés sur kobo.com ou sur fnac.fr.
    Le service Kobo Customer Care est incapable de me dire comment on peut lire des livres téléchargés depuis une médiathèque !!!! Le livre se télécharge très bien via un ordinateur, mais il est systématiquement illisible alors que la liseuse a bien été « autorisée » par Adobe Digital Edition.

  8. Le , palus patricia a dit :

    j’ ai eu ma liseuse pour la fête des mères j ai encore des choses a apprendre pour bien m en servir mias je ne peux plus m en passer

  9. Le , Blaise a dit :

    Bonjour,
    Je suis très content de ma Kobo Aura HD, sauf que parfois et irrégulièrement (sans toucher la page tactile) les pages se tournent toutes seules ! Merci pour votre aide.

  10. Le , Franky a dit :

    Attention!!!!!
    Gros défaut sur l’écran de la Aura!!
    Plusieurs utilisateurs, dont moi-même, ont eu la mauvaise surprise de retrouver un matin l’écran de leur Aura figé avec des stries de partout, comme si elle avait reçu un choc sur l’écran (écran cassé), alors que pas du tout…!
    Pour ma part, et c’est le cas de toutes les personnes avec qui j’ai échangé, la liseuse n’avait pas bougé de leur rangement, était dans une housse de protection, et du jour au lendemain, écran cassé….
    Donc vraiment un gros défaut… et bien sûr kobo ne fait rien….
    J’essaye d’alerter un peu tout le monde, ce serait bien que Kobo reconnaisse le défaut et remplace les liseuses à ces personnes-là, qui n’ont eu, que pour certaines…. que même pas la moitié de la valeur de la liseuse…
    C’est bien dommage, car c’est une des rares liseuses 6″ avec lecteur micro sd jusqu’à 32go.
    Si je devais en racheter une, je ne saurais même pas laquelle acheter, aucune ne me convient, à part la Aura…. quel dommage qu’elle ai ce défaut….
    Je me retrouve donc sans liseuse, à lire sur un smartphone, alors que je suis un assez gros lecteur, en moyenne 4-5 livres par mois….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *