Surface Pro 3 : Microsoft oublie les lecteurs et les lectrices

microsoft-surface-pro-3Microsoft a présenté à la presse sa nouvelle tablette de la gamme « Surface ». Si l’aspect tablette est bien présent, c’est surtout un PC portable dont il s’agit : la Surface Pro 3

La tablette Surface 3 est donc un PC équipé de Windows 8 et d’un processeur Intel. La machine sera donc compatible avec toutes vos applications Windows actuelles – ce qui est une très bonne chose.

Elle sera aussi accompagnée d’un stylet qui permettra la prise rapide de notes manuscrite. C’est assez intéressant car cela positionne cette machine en face de la Sony DPT S1 (une liseuse à plus de $1000) qui a aussi pour vocation de supprimer le papier en entreprise. A noter que le stylet pourrait aussi intéresser les graphistes et autres artistes : la Surface Pro 3 pourrait éventuellement faire office de palette graphique !

Cette Surface Pro 3 a aussi un gros avantage : elle a un écran 12 pouces (plus gros qu’un iPad Air) et sera proposée au tarif de $799 dans son modèle entrée de gamme (beaucoup moins que la liseuse hors de prix de Sony donc).

Voici une vidéo alléchante qui présente cette machine :

Pourtant, Microsoft a perdu quelques personnes en route…

Quid de Surface RT ?

Il y avait un modèle de Surface 2 équipée du système Windows RT. Or, visiblement, il ne semble plus en être question chez Microsoft puisque ce système n’a jamais été mentionné lors de la présentation.

On sait que la firme de Redmond a pour ambition de fusionner les systèmes Windows Phone et Windows RT. Nous assistons peut-être à la première étape de cette fusion. A moins que Microsoft n’annonce quelque chose de neuf dans les prochaines semaines…

En tout cas, les utilisateurs d’appareils Windows RT peuvent être inquiets !

Et les ebooks ? Et la lecture ?

On sait Microsoft proche de Barnes & Noble. Le géant du logiciel a depuis longtemps investi de l’argent dans la chaine de magasin et entend bénéficier des logiciels développés par cette entreprise dans Windows 8.

Pourtant rien n’a été annoncé. Avec une tablette de 12 pouces comme la Surface Pro 3 on aurait pu s’attendre à la présentation d’un formidable lecteur d’ebooks (ou autres documents) !

Rien donc, si ce n’est une mise en avant de l’application One Note (un clone de Evenote) et son utilisation avec le stylet.

Il y a de quoi être déçu. On savait que la lecture numérique n’était pas une priorité pour Microsoft, mais là le recentrage vers le monde professionnel de l’entreprise est de plus en plus évident.

De la pauvreté de l’offre de lecture Windows 8

L’offre en matière d’application de lecture dans Windows 8 est pauvre. C’est une évidence qui ne surprendra personne.

Pour accéder à des applications intéressantes il est inutile de s’attarder sur le Windows Store tant les applications proposées n’ont rien d’extra-ordinaire.

Alors, bien sûr, on trouve les application officielles de Kobo ou Kindle et quelques lecteurs de livres potentiellement intéressant. Mais, l’ensemble est parasité par des livres ou des collections de livres qui se retrouvent au milieu des logiciels !

windows-store-ebookC’est surtout flagrant lorsqu’on tape « ebook » dans le Windows Store : on se retrouve pelle mêle avec des applications de lecture et des éditions de Dracula (le livre) plus que douteuses…

Microsoft ferait bien de faire quelque chose pour changer cela. Sans ces changements importants, le Windows Store pourraient devenir rapidement inutilisable pour les lecteurs et les lectrices d’ebooks.

Voilà ce que je pouvais dire pour ce produit « Surface » : un bon PC mais une déception pour la lecture. Il est probable qu’à l’avenir je ne parlerai plus de cette gamme de produit. Pour ceux qui sont intéressés par cette machine, elle sera disponible au mois d’août en France.

Une réflexion au sujet de « Surface Pro 3 : Microsoft oublie les lecteurs et les lectrices »

  1. Le , Patrick a dit :

    KOBO n’est plus présent sur le Windows store. J’ai interrogé les deux sites, ni Windows ni Kobo ne répondent.
    Heureusement, reste les iPad qui permettent de récupérer sa bibliothèque?
    Lamentable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *