Liseuse Kobo Forma : un test intéressant

test liseuse Kobo FormaNouvelle liseuse grand format (8 pouces) de Kobo, la liseuse Kobo Forma s’annonce comme une des stars de cette fin d’année. Le moment est donc venu d’en savoir un peu plus avec un test vidéo en anglais et commenté par mes soins.

Kobo continue donc sa percée dans le haut de gamme. Une orientation largement débutée avec la Kobo Aura One, une autre liseuse grand format.

Avec un tarif à 279,99€, cette Kobo Forma a donc intérêt à assurer pour convaincre les acheteurs avides de lecture numérique.

> Voir la liseuse Kobo Forma sur Fnac.com

Rappel des caractéristiques de la Kobo Forma

Mais avant de passer à la vidéo ainsi que mes commentaires, voici un petit rappel des caractéristiques techniques de cette liseuse :

  • écran 8 pouces Carta HD avec une résolution de 1440 par 1920 pixels
  • poids de 197 grammes
  • 8 Go de stockage (une version avec 32 Go serait disponible)
  • étanche avec certification IPX8
  • éclairage avec système ComfortLightPro pour filtrer la lumière bleue
  • processeur Freescale IMX6 Solo Lite à 1 Ghz
  • 512 Mo de mémoire RAM
  • gyroscope

La liseuse ne propose pas de port SD ni de prise casque (ou Bluetooth) pour les livres audio.

Le gyroscope permet d’orienter automatiquement l’écran dans le bon sens ce qui permet de prendre la liseuse dans le sens qu’on veut. Ce n’est pas une nouveauté dans le monde des liseuses puisque l’on retrouve aussi cela sur la Bookeen Saga, par exemple.

Test vidéo de la Kobo Forma

Passons maintenant à la vidéo an anglais (vous aurez mes commentaires juste en dessous) :

Tout d’abord, l’interface est sensiblement la même que pour les autres liseuses Kobo. Bien évidemment, le fait d’avoir un écran plus grand rend aussi l’ensemble plus lisible et permet d’afficher un peu plus d’informations.

Il y a un système de recherche sympathique qu’il est bon de noter : on peut chercher des éléments dans les livres mais aussi dans les annotations, dans Overdrive, etc. C’est une sorte de recherche centralisée telle qu’on peut en trouver dans les ordinateurs et les smartphones.

Pour les utilisateurs anglosaxons (ou autres), il y a toujours une intégration avec le service Overdrive qui vous permet d’emprunter des livres de votre bibliothèque municipale compatible avec ce service.

C’est vraiment super pratique de retrouver cela directement depuis sa liseuse Kobo et j’aimerais que les bibliothèques françaises utilisent ce service (ou un équivalent qui fonctionne directement sur liseuse).

lecture des ebooks sur liseuse Kobo Forma

Le fait d’avoir un grand écran de 8 pouces permet d’afficher des caractères vraiment immenses. C’est donc un très bon point pour les personnes qui sont malvoyantes et qui cherchent à lire des livres en adaptant la taille du texte. (on le voit sur la vidéo vers la troisième minute)

L’interface de lecture est très classique et je trouve que la liseuse est aussi rapide que ce que l’on attendait – sans être très rapide. Bref, ni plus rapide ni moins rapide que la concurrence.

On peut se dire que; pour ce prix, Kobo aurait pu mettre un processeur un peu plus rapide car c’est un peu limitant pour la lecture des fichiers PDF.

Par contre, pour la lecture des ebooks c’est tout à fait fonctionnel et je trouve que cela fonctionne même très bien.

Si vous utilisez le service Pocket, vous pouvez synchroniser vos articles à lire et le retrouver sur votre liseuse ce qui est pratique pour lire des articles web. Mais, lorsque vous décidez d’ouvrir l’article dans le navigateur Internet de la liseuse, on retrouve la lenteur habituelle de ce type d’appareil.

La lecture de mangas semble excellente grâce à ce grand écran de 8 pouces qui s’avère très précis (voir vers la 6 ème minute de la vidéo).

manga liseuse kobo formaOn retrouve d’ailleurs pratiquement la même taille d’écran que les versions papiers de ces bandes dessinées japonaises et l’écran qui reste en noir et blanc ne pose donc pas de problème dans ce cas d’utilisation.

Kobo a bien pensé à mettre en place le défilement rapide des pages pour les mangas ce qui est un atout face à d’autres liseuses qui ne disposent pas d’un système similaire (6min40 dans la vidéo).

La liseuse montre par contre ses limites techniques lorsqu’on décide de zoomer. Je trouve que l’affichage devient alors très lent. Heureusement, pour les mangas c’est rarement nécessaire.

liseuse kobo forma éclairageL’éclairage proposé semble bon mais la lumière par défaut semble tendre vers le bleu (8min30 dans la vidéo).

C’est donc sans doute pour cette raison que la liseuse Kobo Forma propose le système ComfortLightPro pour filtrer cette couleur et permettre un rendu plus jaune / orange de l’écran. Un dispositif technique judicieux qui devrait permettre de lire beaucoup plus confortablement dans l’obscurité.

Conclusion

Tout porte à croire que cette liseuse Kobo Forma est une très bonne liseuse.

Ce test nous permet de comprendre que le but de Kobo est surtout de venir concurrencer la Kindle Oasis en proposant une liseuse avec un écran un peu plus grand (de 8 pouces contre 7 pouces pour la Kindle Oasis).

Cependant, malgré de bonnes prestations pour la lecture des ebooks, je trouve que pour un prix qui s’approche des 300€ c’est un peu cher payé.

> Voir la liseuse Kobo Forma sur Fnac.com

Je reste aussi très surpris que Kobo n’ait pas choisi d’intégrer la possibilité d’écouter des livres audios avec sa dernière liseuse.

Et vous lecteurs et lectrices amateurs de liseuses, qu’en pensez-vous ?

5 réflexions au sujet de « Liseuse Kobo Forma : un test intéressant »

  1. Le , MICHAEL Dahan a dit :

    En préambule, je suis de Bookeen (le fabricant français de liseuse).
    La liseuse est annoncée sur toutes les fiches techniques (y compris sur le site du fabricant) avec une résolution de 300ppp (pixels par pouce), elle est en fait à 225ppp (à peine au dessus des modèles 6 » en 1024×758).
    Vous me direz que je pinaille mais la résolution en PPP constitue souvent LE critère N°1 pour les utilisateurs (comparable à la finesse d’impression d’une imprimante).
    Les liseuses.net ne s’y sont pas trompés et n’ont pas repris l’information donnée par le fabricant. Bien joué !

    • Le , Nicolas a dit :

      Merci c’est toujours bon à préciser ! Mais, il y a des interrogations dans la suite des commentaires.

    • Le , Arquion a dit :

      C’est faux, et c’est pas bien de mentir aux gens…

      La Kobo Forma a bien 300 PPP.

      • Le , Nicolas a dit :

        Alors, si on se fie à la résolution de 1440 par 1920 pixels pour 8 pouces, on arrive bien à 300 PPP (calculé via le site https://www.omnicalculator.com/other/pixels-per-inch )

        Après 225 ou 300 PPP pour avoir testé les deux densités, on voit pas réellement la différence…

        Alors qui a raison ? Quelle est la résolution réelle de la machine si ce n’est pas celle annoncée par le constructeur ?

  2. Le , D'AMPHERNET a dit :

    Bonjour,
    J’aime bcp cette kobo forma, j’hésite avec l’inkpad 3 de Tea. Je ne compte pas lire de manga, je suis gauchère et j’aurais également quelques PDF de cours à lire. Pensez vous que la différence de prix vaille le coup ? j’ai entendu dire que l’inkpad 3 était assez lente.

    L’étanchéité n’est pas très importante pour moi, par contre la solidité de l’écran un peu plus (je suis maladroite).
    ça sera ma première liseuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.