Le monde des liseuses bouge à nouveau !

liseuse koboVous avez remarqué que ces derniers mois beaucoup de nouveautés sont apparues du côté du matériel. En particulier, nous avons de nouvelles liseuses.

Tout d’abord, on ne peut que remarquer la nouvelle liseuse de Bookeen, lancée il y a quelques mois sous la marque Nolim.

liseuse carrefour nolim couverture 2017

Cette liseuse tente d’adoucir l’image de l’appareil en lui apportant un aspect moins high-tech. Retrouver le réconfort du livre papier, tel semble être l’objectif de cette liseuse intéressante !

Cette nouvelle approche de la liseuse a été justement remarquée et récompensée ce mois-ci par le prix JANUS de l’Institut Français du Design.

Si Bookeen/Nolim a choisi de travailler l’aspect extérieur, l’intérieur n’évolue cependant que trop peu…

C’est plutôt d’Amazon qu’une réponse inattendue est arrivée avec la nouvelle Kindle Oasis.

kindle oasis 2017Cette liseuse choisit de fonctionner avec un écran de 7 pouces. Cette diagonale est assez unique car elle se situe entre la tendance des liseuses historiques de 6 pouces et les nouvelles grandes liseuses de 8 pouces.

Néanmoins, on ne peut que rapprocher cette Kindle Oasis de la déjà excellente Kobo Aura H2O. Une liseuse convaincante et étanche (comme la Oasis) dotée d’une diagonale de 6,8 pouces.

Kobo Aura H20 Edition 2

Kobo Aura H2O 2017

Ce qui m’intéresse c’est la façon dont les années 2016 et 2017 ont changé les liseuses et leurs fabricants.

Il y a quelques années, le concept de la liseuse semblait rodé avec la formule magique de l’écran E Ink 6 pouces, le tactile et l’éclairage.

Mais, depuis quelques mois, les fabricants sont moins frileux et innovent plus. Certes, il s’agit d’innovation par petites touches, mais c’est suffisamment intéressant pour être noté.

Il y a eu tout d’abord l’écran 8 pouces et son éclairage qui filtre la lumière bleue de la Kobo Aura One. Une liseuse résolument haut de gamme qui a faut couler beaucoup d’encre en fin d’année 2016.

Puis, Bookeen a décidé de jouer sur le design même des liseuses (en mettent de côté son innovation technique liée au rechargement solaire pendant quelques temps) et, maintenant, c’est Amazon qui vient bousculer les codes avec sa liseuse 7 pouces haut de gamme.

Voici des liens vers ces quelques liseuses qui me semblent intéressantes :

> Kobo Aura One chez Fnac.com

> Nolim chez Rue du Commerce

> Kindle Oasis chez Amazon.fr

> Kobo Aura H2O chez Fnac.com

Quelque chose me dit que la liseuse n’a pas fini de se réinventer ! Et, avec un peu de chance, les écrans couleur viendront bousculer à nouveau les codes en 2018…

5 réflexions au sujet de « Le monde des liseuses bouge à nouveau ! »

  1. Le , Claude Arquin a dit :

    Ah la couleur en 2018 ce serait un beau cadeau… rêvons Nicolas:)

  2. Le , chipoteur a dit :

    Hélas, c’est l’arlésienne…

  3. Le , Emmanuel a dit :

    Je viens de regarder la Nolim : 320 g et pas de possibilité de carte mémoire …
    Bon d’accord le plastique est de couleur, mais à part ça ? qu’a t elle qui donne envie de donner 129,90€ pour en avoir une ?
    Je n’ai pas trouvé.

    • Le , Nicolas a dit :

      En effet, si on s’attache à la technique la liseuse n’est pas formidable.
      Mais, ce que je trouve intéressant c’est qu’il s’agit d’une nouvelle tentative de réduire l’écart « affectif » entre le papier et le numérique. Le pari de Nolim/Bookeen est donc de commercialiser une liseuse qui ressemble à un livre. On se demande donc si les amoureux du papier seront intéressés par cette machine !
      Nous verrons dans quelques années si le succès est au rendez-vous…

  4. Le , Fred a dit :

    Attention au vocabulaire utilisé: la précédente Kobo Aura H2O était étanche; c’est à dire qu’elle possède un boîtier physiquement fermé et étanche tant à l’eau qu’aux particules (poussières, sable…). La nouvelle Kobo Aura H2O et la nouvelle Kindle Oasis ont reçu un traitement (coating) spécial hydrofuge qui protège les composants électroniques contre l’eau (Kobo utilise la technologie de la firme HZO: http://www.hzo.com et http://www.hzo.com/case-study/thanks-to-hzo-rakuten-kobo-was-able-to-design-one-of-the-most-durable-e-readers-on-the-market/). On évite ainsi un disgracieux capuchon en caoutchouc pour le connecteur. Par contre, l’eau entre bien dans la liseuse et il n’est pas facile de la sécher. Attention aussi aux infiltrations de poussières et sable. La solution est néanmoins élégante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *