Kobo Glo HD contre Kobo Aura H2O : comparaison vidéo

Kobo_Glo_HD_vs_Kobo_H2OL’actualité se passe chez Kobo depuis la présentation de la Kobo Glo HD. Logiquement voici un premier comparatif vidéo qui présente la liseuse face à sa grand soeur : Aura H2O.

Cette vidéo vient du site Good E Reader qui réalise décidément un très bon travail depuis l’annonce de la nouvelle liseuse de Kobo.

Outre la taille de l’écran, c’est aussi sa qualité qu’on observe de près avec cette vidéo.

Pourtant au niveau du nombre de pixels affiché, on est très proche :

  • Kobo Glo HD : 1448×1072 donc 300 DPI car l’écran fait 6 pouces de diagonale.
  • Kobo Aura H2O : 1430×1080 pixels donc 265 DPI car l’écran fait 6,8 pouces de diagonale.

Le nombre de pixel est quasiment identique mais l’écran de la Glo HD est plus fin car sa diagonale est moins grande.

L’écran de la H2O utilise aussi une technologie tactile infrarouge. Cette technologie est différente de celle de la Glo HD (tactile capacitif). La conséquence direct c’est qu’on peut zoomer avec deux doigts (« pinch to zoom ») sur la Kobo Glo HD et pas sur la H2O.

D’autre part, si la H2O a un port d’extension pour cartes SD, ce n’est pas le cas de la Kobo Glo HD. Si vous comptez stocker des fichiers volumineux ou en grand nombre c’est sans doute un facteur à prendre en compte.

Au final, je trouve que la Kobo Glo HD, avec son tarif intéressant à 129 euros, est la plus intéressante des deux malgré l’écran plus petit.

Laquelle est la plus intéressante pour vous ?

Source : Good E Reader

6 réflexions au sujet de « Kobo Glo HD contre Kobo Aura H2O : comparaison vidéo »

  1. Le , claude arquin a dit :

    Effectivement, si je devais faire un choix, ce serait pour la Kobo Glo HD: meilleure résolution,( à voir question contraste en test en mains), technique tactile infrarouge, et surtout le prix même si on a un écran légèrement plus petit que H2O et pas de port carte SD mais pour la lecture, aucun intérêt à mon avis car on stocke dans son cloud et la mémoire de départ de 4 GO suffit largement pour un usage normal. Une question: j’ai lu que Kobo avait aussi tendance à « propriétariser » son format Epub ( Fnac= Ebooks Kobo sous DRM ou Adobe) et donc invite à passer directement par son site Kobo; des précisions là-dessus? Sont-ils dans la même tendance qu’Amazon?
    Je trouve par contre que l’on a là maintenant 2 modèles trop proches l’un de l’autre qui ne se justifient plus donc pour mon avis, l’un doit disparaître du catalogue même s’il permet d’aller « sous l’eau » mais je laisse avec son avis à justifier.

    • Le , dedalus a dit :

      Nous avons les mêmes sources qui font litière d’un soi-disant éco-système ouvert. Je suis devenu aveugle ou sourd car je ne lis nul libelle ni n’entend aucun cri d’ofraie émanant de ses dévots… Idem en ce qui concerne les contempteurs du format 6″ et les laudateurs du waterproof… Pour ma part, je poursuis ma petite comptabilité laborieuse. Rappel : sur Amazon Allemagne, Kindle Voyage répertorie près de 17% d’insatisfaits (une étoile) et Kindle Paperwhite vaut 89€. Cap maintenant sur Amazon US où Kindle Voyage recueille environ 5,5% d’insatisfaits ( 235 notes à une étoile / total de 4262 avis) et Kindle Paperwhite vaut $99. Première remarque : la qualité s’améliore avec l’augmentation des volumes. Deuxième remarque : Amazon réagit en baissant le prix de Kindle Paperwhite et continue de marger avec Kindle Voyage. Enfin, ma réponse à la question « Laquelle est la plus intéressante pour vous ? » est la suivante : wait and see…

    • Le , Anassete a dit :

      De ce que j’ai pu constater durant ma courte expérience avec Kobo by Fnac, c’est que la majorité des epub ont des DRM : tous les livres VO en ont (à part quelques rares titres) et en France beaucoup d’éditeurs passent par les DRM. Ensuite, j’ai eu effectivement deux cas d’epub DRMisés alors que l’éditeur n’avaient apposé que le tatouage.
      Parmi les comptes twitter que je suis, j’ai vu passé des informations sur les kepub (DRM Kobo), mais je ne suis pas restée assez longtemps dans l’univers Kobo by Fnac pour approfondir le sujet.
      Donc tous les ebooks ne sont pas sous DRM, mais la grande majorité, oui.

      C’est entre autre ce qui m’a encouragé à retourner chez Amazon. La Kindle Voyage ne m’intéresse absolument pas, elle est loin d’être ergonomique pour lire, contrairement à la Kobo Glo HD. La simplicité dans le design et les fonctionnalités sont parfois ce qui fonctionne le mieux.

      • Le , dedalus a dit :

        Vous écrivez : « C’est entre autre ce qui m’a encouragé à retourner chez Amazon. La Kindle Voyage ne m’intéresse absolument pas, elle est loin d’être ergonomique pour lire, contrairement à la Kobo Glo HD. La simplicité dans le design et les fonctionnalités sont parfois ce qui fonctionne le mieux. »
        En théorie ? En pratique ? Dans un cas comme dans l’autre, pourriez-vous développer et argumenter, svp ?

        • Le , Anassete a dit :

          Cette vidéo de comparaison entre le Paperwhite et la Voyage résume bien ce que je pense en termes d’ergonomie sur la Voyage : https://youtu.be/vTNT8EJ9GnY?t=1m10s
          (Attention, c’est en anglais.)

          En gros, d’abord la Voyage a un écran qui prend plus la lumière extérieure que l’écran Paperwhite (voir vidéo). Même si on peut lire en « plein soleil » avec une liseuse, il y a toujours un moment où on doit changer l’inclinaison à cause d’une lampe ou d’un liminaire (ex : la lecture dans les transports).
          Ensuite, la prise en main pour tourner les pages via les « boutons » de côté oblige à mettre la liseuse dans le creux de la main et de maintenir une pression plus forte et plus distordue de la main que quand on lit un livre papier. Les boutons ont l’air d’être réactif qu’à certains endroits (voir vidéo).
          Enfin, pour ce qui n’est pas dit dans la vidéo, savoir que le bouton on/off est à l’arrière pose problème quand on sait que la couverture des étuis sleep cover finit par se tordre avec le temps. Donc l’aimant ne met plus forcément la liseuse en veille et le bouton on/off est inaccessible. Et ça, ça pose vraiment problème pour un modèle qui est dit « voyage ». L’économie de la batterie est précieuse dans ces cas-là.

          Enfin, mais ça c’est ça c’est une vision très personnelle : l’aspect anguleux + le côté plastique à l’arrière ne donne pas une meilleure adhérence pour la prise en main. Les doigts glissent si on la tient longtemps, on a des traces de doigts partout et la surface lisse peut facilement se rayer.

          J’espère que cela aura répondu à votre interrogation !

          • Le , dedalus a dit :

            Avant de revoir les vidéos, je réagis dans l’ordre à vos remarques :
            1. C’est peut-être dû au fait que l’écran est sur le même plan que les bords et non pas encastré. A contrario, il y a un capteur qui règle automatiquement l’éclairage…
            2. La zone de commande haptique est paramétrable. Quant au livre papier, on tourne la page…
            3. Des couvertures, disponibles dans le commerce, permettent d’accéder directement au bouton de commande marche/arrêt
            4. En présence de couverture, pas de coque nue…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *