Intel Tiger Rapid : encre électronique sans lecture ?

intel tiger rapidIntel tente toujours d’innover en imaginant les appareils de demain. Cette fois, ils proposent une machine nommée Tiger Rapid destinée à réconcilier les amateurs de tablettes en proposant un deuxième écran signé E Ink.

Cet appareil ressemble beaucoup à un livre qu’on ouvre et qui laisse apparaître deux écrans.

Sur la gauche, on a ce qui semble être un écran de tablette tactile ordinaire doté d’une belle résolution de Full HD pour 7,9 pouces.

Sur la droite, on a un écran à encre électronique tactile fourni par E Ink d’une diagonale de 7,8 pouces.

Bien évidemment, c’est un processeur de marque Intel qui propulse ce prototype, contrairement aux habituelles tablettes et liseuses qui utilisent des processeurs dotés d’une architecture concurrente, ARM.

L’écran classique affiche Windows 10, donc on peut imaginer qu’il s’agit d’un vrai PC totalement fonctionnel.

intel tiger rapidL’idée derrière ce concept est de proposer des utilisations conjointes entre les écrans LCD ou LED traditionnels et les écrans à encre électronique.

On a avec ce Tiger Rapid au moins deux utilisations nouvelles.

D’une part, la machine peut utiliser l’écran E Ink (encre électronique) pour la saisie de notes manuscrites. On voit que c’est parfaitement fonctionnel, utilisable, malgré un temps de réponse assez important.

Le logiciel serait aussi capable de reconnaître l’écriture manuscrite pour la transformer en caractères informatique.

D’autre part, l’écran E Ink pourra être utilisé comme un clavier. L’avantage de cette solution c’est que la clavier pourra être adapté en fonction du logiciel utilisé sur l’écran du dessus.

On imagine que pour un logiciel de traitement de texte, un clavier classique s’affichera tandis que pour un logiciel de montage vidéo, on aura un clavier avec des commandes plus explicites pour faciliter le travail.

intel tiger rapidJe regrette que l’accent n’ait pas été mis aussi sur la lecture de documents. Car l’encre électronique est quand même idéale pour cette utilisation.

Intel semble donc avoir écarté (ou oublié) la lecture – sauf erreur de ma part.

Néanmoins, ce prototype montre que de nouvelles utilisations de l’encre électronique peuvent être encore imaginée.

La conclusion c’est qu’on a pas fini d’entendre parler de l’encre électronique et c’est vraiment une bonne chose si des entreprises comme Intel s’évertuent à trouver de nouveaux usages pour cette technologie. Car, plus on a d’usage et plus les entreprises comme E Ink pourront innover pour améliorer les écrans (temps de réponse, résolution, contraste mais aussi – soyons fou – couleur).

Je vous laisse avec cette vidéo de présentation rapide :

Je vous invite aussi à consulter cette vidéo qui montre la façon dont l’entreprise Intel travaille pour arriver à ce type d’appareil. On peut y voir les différents tests et prototypes qui ont mené à cet Intel Tiger Rapid :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.