Clearink 2.0 : une nouvelle étape vers la liseuse couleur

liseuse couleur clearinkLa liseuse couleur c’est un peu l’arlésienne du monde de la lecture numérique. De nombreuses entreprises rivalisent d’ingéniosité et proposent de nouvelles technologies pour tenter d’imposer un produit pour concevoir une liseuse couleur comme ClearInk dans sa nouvelle version 2.0.

Parmi les prétendants, on retrouve ClearInk, qui s’était un peu fait oublié ces derniers mois faute de nouvelles choses à montrer au public.

ClearInk 2.0 plus de couleur pour les liseuses ?

Ecran ClearInk 2 : une technologie enfin prometteuse

Mais, avec un partenariat intelligent avec Lenovo, ClearInk revient cette semaine avec une démonstration d’une nouvelle version de sa technologie d’écrans couleurs : ClearInk 2.0.

L’entreprise travaille sur un nouvel écran couleur basse consommation avec une résolution et une densité de pixels plus intéressante : 200 ppi. Cette technologie est appelée ClearInk ePaper 2.0.

La bonne nouvelle c’est que l’entreprise a déjà fait des démonstrations pour les industriels en 2018 et qu’elle a réussi à convaincre un acteur du secteur de la high tech de pointe : Lenovo.

On peut même maintenant voir une vidéo de démonstration de cette technologie qui a eu lieu au salon SID Display Week 2019 :

L’écran que l’on peut voir est clairement prometteur et semble répondre aux besoins pour créer une liseuse couleur :

  1. des couleurs (même si elles ne sont pas aussi éclatante que ce que l’on avait espéré)
  2. une basse consommation pour lire longtemps sans avoir à recharger sans cesse sa liseuse
  3. une vitesse de rafraîchissement capable d’afficher rapidement le texte

Comme vous pouvez le voir, les couleurs ne sont pas vives comme sur un écran classique.

C’est typiquement le genre de chose qui va poser problème pour les amateurs de bandes dessinées et de cinéma. Mais, je pense que c’est intéressant, si on a au même prix qu’une liseuse une petite tablette de 7 pouces avec ce genre d’écran.

Car, à 129€ et pour un confort de lecture presque identique, j’imagine que beaucoup de lecteurs se tourneraient vers un appareil avec ce genre d’écran avec couleur plutôt que sur du tout noir et blanc.

De plus, j’imagine que ces tablettes ePaper viendront avec un système Android complet. Encore un point qui risque de faire beaucoup d’ombre aux acteurs sur ce secteur comme Onyx ou InkBook…

Lenovo investi 10 millions dans ClearInk pour sortir un appareil à la fin 2019

Lenovo semble donc souhaiter une modernisation de son offre et pourquoi pas sortir des produits doté d’un nouveau type d’écran ClearInk dit « ePaper ».

Lenovo est surtout spécialisé dans les ordinateurs portables mais l’entreprise conçoit aussi des smartphones et des tablettes.

Avec cet investissement, Lenovo va aussi accéder à la direction de l’entreprise via son conseil d’administration.

Le communiqué de presse fourni en début d’année 2019 ne nous apprend pas beaucoup de choses, mais il semble que le développement se fera dans un premier temps autour des tablettes pour une commercialisation à la fin de l’année 2019.

Mais, le communiqué parle clairement de papier dématérialisé puisque l’annonce est accompagné d’un mot de Lenovo via George He :

« Cette solution [ClearInk] ne va pas seulement améliorer l’expérience de lecture dans des environnements ou le LCD n’est pas bon, mais cela va aussi avoir un impact bénéfique sur la santé de l’oeil ainsi qu’un impact durable sur l’environnement en sauvant des millions d’arbres chaque année. »

Bref, Lenovo et ClearInk nous propose de sauver nos yeux et la planète – rien que ça !

ClearInk 2.0 : quelle technologie derrière ce nom ?

Clearink indique se focaliser sur les écrans couleurs basse consommation pour les « wearables » (montres connectées, bracelets divers, tout petits écrans) et pour les liseuses et les tablettes.

Pour tout ce qui est appareil de lecture, le format retenu est celui de l’écran de 9,7 pouces de diagonale (pour 200 PPI).

D’après les représentants de Clearink, il sera possible d’aller jusqu’à 300 PPI (ce qui serait appréciable pour la lecture), mais le tarif d’un tel écran serait encore trop élevé pour le moment.

Clearink est donc en cours de finalisation de ces écrans qui pourraient entrer en production de masse prochainement.

Avec Lenovo qui a investi dans cette technologie, on peut parier que les premiers produits, sans doute des tablettes, seront disponibles d’ici la fin de l’année 2019.

Une tablette couleur avec écran basse consommation qui ne fait pas mal aux yeux serait sans doute le future de la liseuse.

Il faudra juger sur pièce avec le produit entre les mains, mais si le confort de lecture est au rendez-vous alors on sera enfin arrivé à la convergence entre les deux appareils.

La tablette et la liseuse vont fusionner pour ne faire plus qu’un et il sera possible de lire toutes sortes de livres, bandes dessinées et romans sur un seul et unique appareil doté d’une autonomie conséquente.

A moins que la liseuse noir et blanc reste suffisamment attractive pour qu’un groupe de consommateurs passionnés continuent d’acheter et d’utiliser des liseuses avec écrans à encre électronique…

En tout cas, c’est donc toujours intéressant de voir que la liseuse couleur reste dotée d’un intérêt pour les industriels.

Et vous, vous pensez quoi de cette technologie ?

One thought on “Clearink 2.0 : une nouvelle étape vers la liseuse couleur

  1. Le , Michel a dit :

    Pour lire des romans, rien de tel qu’une liseuse noir et blanc dotée d’un écran très faible consommation. Pour ces lecteurs-là – les lecteurs traditionnels sur liseuse- les technologies couleurs n’apporteront peut-être que du négatif. Il est à craindre que la segmentation du marché – écran noir et blanc réservé aux romans contre écran couleur permettant de lire aussi revues et BD – ne se fasse au détriment du n&b, qui deviendra moins rentable et nous expose au risque d’abandon pur et simple par les industriels. Les lecteurs de romans n’auraient donc plus accès qu’à des liseuses couleurs à autonomie plus faible – à moins que l’utilisation en n&b de ces liseuses couleurs n’entraîne pas une consommation supérieure à celle des liseuses actuelles.
    J’en profite pour évoquer le 1er smartphone à écran pliable, fonctionnel chez Lenovo : on n’est pas loin de la liseuse pliable, qui permettra d’emporter dans sa poche un grand écran, enfin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.