Xiaomi Mi Reader : bientôt en France ?

liseuse xiaomi mi readerAprès un faux départ, Xiaomi propose une nouvelle liseuse appelée Mi Reader. Le géant chinois espère ainsi conquérir des parts de marché en Chine et, pourquoi pas, dans le reste de l’Asie et du monde.

Présentation de la Xiaomi Mi Reader

On se souvient de la première liseuse Xiaomi présentée en mai 2019 qui était en réalité une ancienne liseuse onéreuse conçue par iReader.

J’avais même perdu mon sang froid et pondu une vidéo sur ce sujet

Aujourd’hui, Xiaomi semble avoir compris son erreur avec cette liseuse disponible depuis quelques mois en Chine.

La firme chinoise revient avec une liseuse qui a de nombreux atouts pour séduire les lecteurs et les lectrices.

Tout d’abord, le prix de la liseuse a fortement diminué et cette liseuse Xiaomi Mi Reader sera proposée pour $80 américains lors de sa future sortie internationale.

Cela la place en France dans une tranche tarifaire comprise entre 79€ et 99€. De quoi faire de l’ombre à la Kindle et à la Kobo Nia dont un comparatif a été publié il y a peu de temps.

Elle propose un écran tactile de 6 pouces 212 PPI (comme la Kobo Nia ou la Bookeen Diva) et se paie le luxe d’avoir un éclairage. On a aussi 16 Go de stockage et un processeur rapide d’1 Ghz.

Les formats de fichiers supportés sont intéressants puisqu’en plus des classiques Epub et PDF, la machine pourra lire vos fichiers Word (format DOC), Powerpoint (PPT) et Excel (XLS).

Le système utilisé par la liseuse est Android en version 8.1 et on peut supposer que cette machine pourra accueillir d’autres applications Android que le logiciel de lecture proposé par défaut.

Une sortie à l’international

D’après de nombreuses sources, cette liseuse va bien sortir à l’international.

Si c’est le cas, elle devrait logiquement trouver le chemin des USA et de l’Europe comme les nombreux autres produits Xiaomi disponibles chez nous.

Cependant, aucune date (ni prix) n’a officiellement été communiqué par l’entreprise. Il faudra donc être patient.

Xiaomi peut-il concurrencer Kindle et Kobo ?

La presse a beaucoup parler d’une menace pour Amazon et Kobo. Pourtant, je ne pense pas que cela soit réellement le cas.

Les entreprises aujourd’hui bien implantées dans la lecture numérique que sont Kindle (amazon), Kobo (Rakuten), Bookeen et Vivlio ont des clients fidèles et une expérience au minimum d’une dizaine d’année sur ce secteur.

Pour réussir, il est nécessaire de maîtriser différentes choses :

  1. la compréhension des attentes des lecteurs et lectrices
  2. la distribution des livres numériques (savoir parler avec les éditeurs, constituer un catalogue, gérer les DRM, etc.)
  3. avoir un matériel qui plait aussi bien au niveau du hardware que du software
  4. avoir une vision stratégique sur le long terme (avec un travail en Europe et aux USA qui peut aussi être fait auprès des librairies, des chaînes de magasins culturels ou des bibliothèques qui proposent des emprunts d’ebooks)

Si l’entreprise Xiaomi n’a pas envie de maîtriser ces différents points, alors ces liseuses ne seront que des modèles supplémentaires sans plus-value ni réel intérêt pour les lecteurs.

Il faut donc se souvenir des exemples de Sony, Samsung, Barnes & Noble (avec les liseuses Nook) ou encore Microsoft (avec sa librairie d’ebooks) qui ne sont pas arrivés à convaincre malgré des atouts.

Bien sûr, Xiaomi peut avoir un avantage par rapport aux autres marques : celui de proposé une liseuse à un prix défiant toute concurrence. Mais cela ne veut pas dire pour autant qu’ils auront la capacité de faire de l’ombre à Amazon ou Kobo.

Avis sur la Mi Reader

liseuse xiaomi manga

L’écran est un peu juste pour lire des mangas dans d’excellentes conditions

J’avais été sévère en consultant les caractéristiques du premier modèle de liseuse sorti par Xiaomi. (voir ici)

Aujourd’hui, je ne peux que féliciter la marque pour ses efforts.

On voit que les ingénieurs et les gens du marketing ont rapidement changé de fusil d’épaule pour proposer une liseuse réellement conçue pour les utilisateurs.

Il y a quand même un bémol : la campagne marketing met l’accent sur la lecture de mangas.

Or, avec un écran 6 pouces à 212 PPI, la lecture de mangas n’est pas aussi confortable que ce que Xiaomi veut bien dire.

J’ai publié un test de la Kobo Nia qui détaille cela (cette liseuse utilisant le même type d’écran).

Enfin, Xiaomi ayant misé sur Android, il faudra porter attention à l’autonomie de la liseuse et au logiciel utilisé pour lire les ebooks.

Est-ce que la liseuse supportera le DRM Adobe ? Pour le moment, on ne sait pas non plus comment Xiaomi va adapter sa liseuse au marché Européen.

Un point important sera la librairie qui sera intégrée dans la liseuse : quelle librairie sera choisie ?

Et, si Xiaomi fait l’erreur de constituer une librairie, est-ce qu’on y trouvera un choix aussi important que chez les autres libraires numériques (Kindle, Kobo, Vivlio et Bookeen) ?

Donc, même si Xiaomi s’est nettement amélioré, rien n’indique pour l’instant que cette liseuse Mi Reader va être convaincante.

Il ne reste donc plus qu’à attendre sa sortie officielle dans quelques semaines.

Mise à jour : merci à Verdi pour ses remarques pertinentes. Article publié pour la première fois en novembre 2019. Mis à jour en juillet 2020.

auteur du site liseuses.net

ℹ️ Le site Liseuses.net existe depuis 2012 pour vous aider à naviguer dans le monde des liseuses (Kindle, Kobo, Bookeen, Vivlio, etc) et faire la promotion de la lecture (numérique ou non). Vous pouvez en savoir plus en lisant notre page a propos.

écrire un ebook

Ne partez pas tout de suite !

Si vous cherchez une liseuse, je vous invite à consulter le guide des meilleures liseuses du moment. Sinon, voici les modèles que je recommande en 2020 :

  1. Liseuse Kindle vendue par Amazon.fr : c'est simplement la moins chère des liseuses avec éclairage !
  2. Kobo Libra H2O vendu par Fnac.com : un grand grand écran tactile, éclairage, une liseuse étanche, que demande le peuple ?
  3. Liseuse Kindle Paperwhite vendue par Amazon.fr : une liseuse complète (tactile, bel écran, éclairage, étanche) vendue par Amazon pour un prix très correct.
  4. InkPad 3 chez Cultura.fr : la liseuse avec le plus grand écran du moment, soit 8 pouces pour un confort inégalé !
  5. Bookeen Diva HD : une liseuse fançaise avec un bel écran et une grande capacité de stockage (16 Go).

5 thoughts on “Xiaomi Mi Reader : bientôt en France ?

  1. Le , Verdi a dit :

    Bonjour, je me permets de vous signaler que vous faites erreur à deux reprises dans cet article.
    Vous dites que la Kindle de base offre le même écran ; or celui de la Xiaomi est mieux défini. En effet, la Kindle de base est l’une des dernières liseuses à proposer un écran à la résolution historique de 800×600 (167ppp). Tandis que la Xiaomi est indiquée à 212ppp (1024×758 selon toutes vraisemblances).

    • Merci pour ces corrections. J’ai donc mis à jour l’article.
      Par contre, je pense quand même que 1024×758 comme 800×600 pixels, c’est un peu juste pour la lecture de BD. (mais possible, en particulier pour les mangas et il est toujours possible de zoomer sur la page)

  2. Le , Gerard a dit :

    Il semble que cette liseuse ne soit toujours pas en vente, même sur les sites chinois ce 14/01
    c’est dommage, elle pourrait m’interesser.

  3. Le , Roulet a dit :

    Vous ne parlez jamais des dictionnaires installés!! Ainsi le ridicule Micro Robert de la Kobo Clara. C’est pourtant un critère très important. Vos recommandations de liseuses sont donc sans intérêt pour moi. Prendrez-vous mon avis en compte ?

    • Merci pour votre remarque.
      Je n’ai eu aucun problème avec les dictionnaires installés sur les liseuses. Pouvez-vous me dire ce qui vous pose problème avec le Micro Robert de votre Kobo svp ? Si vous ne souhaitez pas communiquer par commentaire, vous pouvez écrire à contact@liseuses.net.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.