Windows n’est pas une liseuse : le Microsoft Bookstore ferme !

microsoft ebookstoreDisponible aux USA, le Microsoft Bookstore, intégré il y a quelque temps à la boutique d’application de Windows 10, va fermer. Malheureusement, il fallait utiliser Edge pour lire les ebooks alors qu’une liseuse aurait été plus pratique.

Microsoft a donc confirmé la fin du Bookstore, ce qui signifie qu’il n’est plus possible d’acheter et télécharger des livres électroniques depuis cette boutique en ligne.

Afin de ne pas laisser un service inactif, il a été décidé de tout fermer.

Les ebooks déjà achetés et téléchargés ne pourront donc plus être lus.

Heureusement, les lecteurs et lectrices qui ont déjà acheté un livre seront donc remboursés. Il n’y aura donc pas de migration sur une autre plateforme concurrente, comme c’est parfois le cas.

Tous les clients seront remboursés

Le remboursement commencera en juillet 2019 au moment de la fermeture du Microsoft Bookstore.

Officiellement, Microsoft évoque un recentrage stratégique pour le Microsoft Store. L’entreprise semble donc souhaiter recentrer sa boutique Microsoft Store sur les applications et non plus les contenus.

ebooks microsoft

Le Microsoft Bookstore n’était disponible qu’aux USA

Mais, si le succès de la librairie Microsoft avait été au rendez-vous, on peut parier que ce recentrage n’aurait pas eu lieu. Or, on se doute qu’il n’y a eu que très peu de ventes de livres numériques via ce service de Microsoft.

Tout d’abord, aucun partenariat n’a été conclu avec un autre fournisseur. On pense à Kobo par exemple, qui aurait pu « racheter » la clientèle. Cela signifie donc que les clients du Microsoft Bookstore était trop peu nombreux pour intéresser une entreprise.

Aussi, cela explique le remboursement : il y aurait peu de clients à rembourser. Les coûts de l’opération pour Microsoft sont donc limités.

L’investissement de Microsoft dans la lecture numérique est peu connue du grand public. Pourtant, elle a débuté il y a de nombreuses années.

On peut, par exemple, parler des 300 millions de dollars injectés dans Nook Media lors d’un rapprochement avec Barnes & Nobles. Un « deal » qui fut aussi un échec.

Plus tôt, un format de fichier ebook et un logiciel appelé MSReader a été créé. Là encore ce fut un échec.

Microsoft jette donc une nouvelle fois l’éponge face aux services Kindle, Kobo, Apple Books et Google Play Books.

Mais, cette fois, et compte tenu du recentrage de l’entreprise autour de son offre à destination des professionnels (notamment avec les services Azure de « cloud computing »), on peut penser que Microsoft se retire définitivement du secteur du livre numérique.

Microsoft va sans doute laisser tomber définitivement le livre numérique

microsoft ebookstore

Sans appareil de lecture adaptée une librairie en ligne sans valeur ajoutée n’a aucun sens

Une fois de plus, c’est la démonstration que pour convaincre en matière de lecture numérique, il est nécessaire de fournir un appareil de lecture couplé à son offre de livres.

Apple Books a l’iPhone et l’iPad. Amazon a ses liseuses Kindle. Kobo sort de nouvelles liseuses tous les ans. Google propose son service sur des centaines de millions de smartphones, etc.

Mais Windows et le navigateur Edge ne sont pas des appareils de lecture de livres. Et Microsoft vient de l’apprendre à ses dépens.

Recommandations : les meilleures liseuses du moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.