Test de la liseuse InkBOOK Prime

test liseuse inkbook primeLa liseuse InkBOOK Prime est commercialisée depuis quelques semaines en France par l’entreprise Youboox qui propose aussi un service de lecture illimitée par abonnement.

Cette liseuse, ainsi que sa petite sœur, la InkBOOK Classic 2, repose sur un concept original : un système Android qui permet d’installer différentes applications de lecture et bénéficier d’un écran à encre électronique.

Du coup, le test a été assez compliqué, car les possibilités offertes par cette liseuse sont assez énormes.

Je remercie aussi l’entreprise Youboox qui m’a permis de tester cette liseuse pour que je puisse en faire un compte rendu.

Test vidéo de la liseuse InkBOOK Prime

Présentation de la liseuse InkBOOK Prime

liseuse inkbook primeLa liseuse InkBOOK Prime est arrivée dans une belle boîte en carton qui présente un logo indiquant que la liseuse a obtenu un prix de design.

La boîte est très belle et on trouve bien la liseuse à l’intérieur ainsi qu’un câble de chargement et deux notices qui présentent des instructions de mise en route dans différentes langues.

liseuse inkbook primeLa liseuse semble d’une conception identique à celles concurrentes de la même catégories.

La InkBOOK Prime est donc une liseuse avec un écran de 6 pouces qui est aussi tactile et éclairé.

liseuse inkbook primeLa liseuse est fabriquée dans un plastique assez rigide et pourtant agréable au touché. On remarque tout de suite la présence de pas moins de 6 boutons sur la machine.

Tout d’abord, le bouton on/off est placé au dos de la liseuse. Si au début on trouve cela un peu drôle, c’est en réalité un endroit très pratique puisque le bouton est très facile d’accès.

Ensuite, on a deux boutons de chaque côté de l’écran qui serviront à tourner les pages des livres numériques dans les applications de lectures.

Finalement, on a un bouton situé sous le logo InkBook qui est une espèce de bouton tactile qui permet de revenir à l’écran précédent ou à l’accueil dans les différentes applications Android qui sont sur la liseuse.

Pour finir, on trouve évidemment une prise pour un câble mini-USB, mais aussi un port pour carte micro-SD.

liseuse inkbook primeL’écran de 6 pouces est totalement intégré dans la liseuse sans décrochement disgracieux avec les zones plastiques. La face avant de la liseuse est donc parfaitement lisse, comme une tablette, et donne un bel aspect « premium » à la liseuse.

Globalement, tout semble de qualité et la liseuse est bien rigide, donc c’est une première bonne impression pour cette liseuse InkBOOK Prime.

Écran de la liseuse InkBOOK Prime

liseuse inkbook primeL’écran est un élément important et on a la chance d’avoir un véritable écran E Ink Carta avec une résolution de 1024 x 758 pixels.

S’il ne s’agit pas de la meilleure résolution possible actuellement, c’est tout à fait suffisant pour la lecture de romans et de documents textes.

écran inkbook primeL’écran est donc précis et propose un beau contraste puisqu’il est de génération « Carta ». La couche tactile est réactive et permet de naviguer facilement dans les menus.

La liseuse propose aussi un système d’éclairage qui fonctionne bien et s’avère même très puissant une fois réglé au maximum. Comme souvent avec une liseuse de cette gamme, l’éclairage n’est pas totalement uniforme et un utilisateur averti pourra trouver de petites zones grises tout en bas ou sur les côtés.

éclairage inkbook prime liseuseMais, pour avoir montré la liseuse à d’autres personnes, aucune n’a relevé ce problème et la liseuse fait vraiment une bonne impression.

Wifi, USB et Bluetooth

La liseuse propose une connexion Wifi qu’on paramètre dès sa mise en route. D’ailleurs, je vous conseille très vivement de le faire car ensuite, les premiers pas avec la liseuse se font tous avec une connexion Internet.

La liseuse permet aussi d’être connectée à un ordinateur à l’aide d’un câble USB. Cela permet de recharger la liseuse, mais aussi de gérer les fichiers qui se trouve dessus.

La liseuse étant compatible avec le logiciel Calibre, c’est le moyen que j’ai choisi pour transférer des ebooks au format Epub dessus.

Enfin, on trouve une connexion Bluetooth, mais son utilité m’échappe un petit peu. En fouillant sur Internet, j’ai compris qu’une fonctionnalité de synthèse vocale se cachait quelque part dans la liseuse, mais je n’ai pas réussi à mettre la main dessus (peut-être avec l’application Kindle ?). De même, il devrait être possible de lire des livres audios au format MP3.

Donc, c’est peut-être pour cela qu’on peut connecter une enceinte ou un casque Bluetooth sur la liseuse InkBOOK Prime.

Interface de la liseuse InkBOOK Prime

liseuse inkbook primeL’interface de la liseuse semble très épurée et simple de prime abord. Mais, on est un peu catapulté dans cette interface sans qu’on réalise réellement qu’on a plus un appareil qui fonctionne comme un smartphone Android entre les mains qu’une liseuse « clé en main ».

Tout d’abord, l’écran d’accueil est en réalité une application de lecture basique qui présente les ebooks en cours de lecture, la bibliothèque et des liens vers d’autres options.

Cette application de lecture est totalement dépouillée et fait le minimum : on peut lire des livres, régler quelques paramètres sur la police ou la taille des caractères et c’est à peu près tout.

La bibliothèque est aussi pratiquement dénuée de toute option. On a la liste des ebooks et c’est à peu près tout !

Mais, bien évidemment, toute la richesse de cette liseuse se présente derrière le bouton des applications (les petits carrés) présents sur l’accueil.

Une fois dans la partie de l’interface réservée aux applications, on peut alors consulter les applis déjà installées et les exécuter.

applications liseuse inkbook prime

Mais, on peut aussi accéder aux applications recommandées ainsi que celles disponibles en téléchargement. Eh là, c’est l’extase puisqu’on a l’application Youboox mais aussi Kindle et Kobo !

Pour installer une application, le Wifi doit être activé, et on a seulement à appuyer sur le bouton « installer » et patienter.

Logiciels de lectures sur InkBOOK Prime

Il y a plusieurs logiciels et applications de lecture sur la liseuse InkBOOK Prime, c’est la raison pour laquelle cette partie de ce test sera plus développée que d’habitude

Logiciel par défaut

Comme je vous l’ai déjà expliqué le logiciel par défaut fait le strict minimum. C’est assez décevant quand on connaît les logiciels de lectures des liseuses actuelles qui peuvent réellement faire beaucoup mieux.

Mais, à l’usage, on peut lire ses ebooks. Donc à ce niveau, et avec le bel écran, c’est exploitable.

Cependant, vous verrez que la liseuse InkBook n’est pas perdue pour autant puisqu’il y a de nombreuses autres façon de lire des livres.

La liseuse propose ainsi une liste d’applications de lecture :

application lecture ebook liseuse Inkbook prime

Logiciel Youboox

Le logiciel de lecture Youboox vous permet d’accéder à tous les livres du service de lecture illimitée.

liseuse inkbook primeLe fonctionnement est simple et reprend celui qu’on peut trouver sur l’application smartphone et tablette.

On commence donc pas charger le livre sur la liseuse et, une fois que c’est terminé, on peut désactiver le Wifi pour économiser la batterie.

Ensuite, le livre s’ouvre dans l’application de lecture et on peut accéder aux différents paramètres de lecture : taille des caractères, polices, etc.

liseuse inkbook primeLes options de personnalisation de lecture dans l’application ne sont pas aussi élaborées que chez la concurrence, mais si vous utilisez déjà Youboox, vous ne serez pas surpris. Et, à l’usage, cela ne pose pas réellement de problème.

Là où c’est plus compliqué c’est pour les bandes dessinées.

liseuse inkbook prime

Lecture de BD : l’écran n’est pas assez fin pour une bonne restitution des BD.

Mais, vous vous en doutez, lire des BD sur une liseuse avec un écran noir et blanc de 6 pouces n’est pas recommandé. Donc, pas de miracle, le résultat n’est pas idéal comme sur les liseuses de la concurrence.

Et, cela sera la même chose pour les magazines et les journaux puisqu’il s’agit des versions numériques des éditions papiers (avec leur lots de photographies, dessins et publicités).

liseuse inkbook prime

Cliquez pour agrandir

Logiciel Kindle

Bonne surprise, InkBOOK recommande l’application de lecture Kindle qui permet donc une installation simplifiée.

liseuse inkbook kindleOn active le Wifi, on clique sur « installer », on répond à quelques questions et on peut ouvrir l’application.

C’est donc bien une application Android et on nous demande d’entrer notre email et notre mot de passe pour se connecter à notre compte Kindle.

Ensuite, l’application prend un peu de temps pour synchroniser la bibliothèque et on peut lire nos livres.

Pas de surprise au niveau de l’utilisation puisque cela fonctionne bien avec les fonctions habituelles qu’on trouve sur smartphone et tablette.

liseuse inkbook kindle

L’interface est un peu plus lente (en raison de l’écran à encre électronique) mais cela ne gène en rien la lecture.

Seule la prise de note sera plus difficile, si c’est une fonction particulièrement importante pour vous.

liseuse inkbook kindle

Autres : Kobo, Aldiko, Tolino, etc

D’autres applications peuvent être installées sur la liseuse comme celle de Kobo mais aussi l’application de Tolino.

De plus, il est possible de télécharger des fichiers .APK qui permettent d’installer des applications qui ne sont pas dans la liste proposée par InkBOOK.

J’ai pu facilement installer le logiciel Aldiko pour remplacer le lecteur d’EPub par défaut de la liseuse avec une grande facilité. Pour cela, j’ai du utiliser le navigateur Internet présent dans la liseuse pour télécharger un fichier APK sur le web. Ensuite, l’installation s’est faite très simplement depuis le gestionnaire de fichiers de la liseuse.

Aldiko : le mode nuit fonctionne aussi

application aldiko inkbook prime liseuse

Aldiko sur InkBOOK Prime : écran d’accueil

Donc, on peut toujours améliorer le fonctionnement de la liseuse en utilisant un autre logiciel.

C’est une force de la liseuse, mais aussi un problème car il faut être un peu bidouilleur pour que tout fonctionne bien.

Néanmoins, pour quelqu’un familier des tablettes, smartphones et liseuses, cela ne devrait pas poser beaucoup de problème.

Expérience et ressenti

Si les premières heures ont été un peu difficiles et déconcertantes, j’ai quand même beaucoup aimé cette liseuse.

La raison est simple : à force d’avoir beaucoup de liseuses et services de lecture, je m’y perds un peu. Parfois, je prends ma Kindle pour lire un livre, mais j’ai oublié que je l’avais déjà transféré sur une Bookeen au format Epub.

Et, si l’on ajoute à cela le service Youboox et ses nombreux livres disponibles dans le catalogue gratuit, cela devient compliqué.

Mais, avec cette InkBOOK Prime, on peut tout réunir dans un seul et même endroit avec les différentes applications. Je peux donc lire mes Epub avec Aldiko, mes livres Kindle, mes livres Kobo et accéder aux contenus de Youboox.

L’autonomie est tout de même problématique car, si la liseuse possède une batterie qui tient beaucoup plus longtemps qu’une tablette, l’autonomie est largement inférieure à celle d’une liseuse classique.

J’imagine que cela vient du Wifi qui est souvent sollicité pour télécharger des livres sur Youboox mais aussi en raison de l’architecture technique qui repose sur un système d’exploitation qui n’est pas conçu pour les liseuses.

Le bilan est donc largement positif pour cette belle liseuse InkBOOK Prime.

Informations techniques sur la liseuse InkBOOK Prime

Voici des informations techniques sur ce que renferme cette liseuse InkBOOK Prime :

  • Ecran : E Ink® Carta
  • 6 pouces sans reflet (16 niveaux de gris) de 1024 x 758 pixels (212 dpi)
  • Taille : 159 x 114 x 9 mm
  • Poids : 172g
  • Processeur : Quad-Core Cortex A9, jusqu’à 1,6 GHz
  • Mémoire de stockage : 8 go
  • Batterie : 2000 mAh Li-ION Polymer
  • Autonomie :  Jusqu’à trois semaines avec utilisation optimale du Wi-Fi et de l’éclairage
  • Temps de charge  : 5 à 6 heures pour une charge complète
  • Système d’exploitation : Android 4.2.2. Jelly Bean
  • Formats acceptés : EPUB et PDF (reflow) avec Adobe DRM (ADEPT), MOBI (sans DRM), TXT, FB2, HTML, RTF, CHM

A noter la présence de nombreux logiciels utilitaires dont un navigateur Internet qui pourra être utile pour télécharger de nouvelles applications Android au format APK.

J’ai remarqué que le Wifi se coupe tout seul rapidement dès qu’on utilise pas Internet – sans doute pour économiser la batterie – ce qui est assez agaçant lorsqu’on surfe sur le web.

Conclusion

Cette liseuse InkBOOK est pleine de surprises et j’ai beaucoup aimé la lecture sur cette machine.

liseuse inkbook primeMais, il faut admettre qu’il ne s’agit pas d’un appareil clé en main comme les Kindle ou les Kobo.

Donc, quelqu’un qui achète une liseuse InkBOOK doit s’attendre à mettre un peu les mains dans la machine pour obtenir une liseuse exploitable de belle manière.

Donc, je recommande cette liseuse pour les utilisateurs avancés de liseuses ou les fans du service Youboox puisque c’est la seule machine capable de lire les livres de ce service de lecture illimitée.

Les gros lecteurs qui sont passés chez Kindle et Kobo pourront aussi y trouver leur compte puisque cette machine permet la lecture des ebooks au format Epub mais aussi les ebooks Kobo et Kindle.

Cette InkBOOK Prime peut donc être un bon moyen pour assouvir sa soif de lecture sur les plateformes les plus populaires du moment.

> Voir les liseuses InkBOOK Prime

Les plus :

✔️ Rapport qualité / prix

✔️ Regroupe toutes les applications de lecture dans une seule et même liseuse : Kindle, Kobo, Youboox, Aldiko, Tolino, etc.

✔️ Enfin Youboox sur une liseuse

Les moins :

❗ Liseuse compliquée et pas conseillée pour les débutants

❗ Autonomie inférieure à celle des autres liseuse

Note Finale : ⭐⭐⭐⭐

> Acheter une liseuse InkBOOK Prime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *