TEA et Hachette s’associent pour distribuer le catalogue PNB

Test de la liseuse Tea Touch Lux 3Bonne nouvelle pour les consommateurs d’ebooks : TEA va distribuer les titres de Hachette dans un format DRM interopérable, le LCP.

Ça bouge toujours beaucoup du côté des Français de TEA (The Ebook Alternative) puisqu’ils viennent d’annoncer un partenariat avec l’éditeur Hachette.

Le but est de fournir aux libraires l’ensemble du catalogue Hachette destiné au prêt numérique en bibliothèque (PNB) dans un format numérique appelé LCP.

Le format LCP est en réalité un DRM (système de verrou numérique destiné en limiter l’utilisation d’un fichier ebook) beaucoup moins contraignant que celui habituellement utilisé dans cette situation (l’infâme Adobe).

Cette initiative est donc double :

  • Il s’agit de pousser le format numérique Licensed Content Protection (LCP) pour en faire un DRM incontournable et interopérable entre les services et matériels (les ebooks ne seraient plus limités à une plateforme ou à un matériel)
  • Il s’agit aussi de renforcer l’offre numérique accessible aux libraires.

Si on est toujours face à un verrou numérique limitant l’utilisation des ebooks, c’est une bonne étape si on arrive à obtenir un seul et unique format qui fonctionnerait partout !

Le problème étant qu’actuellement, tout le monde protège ses livres numériques avec une technologie plus ou moins différente (voir ici pour le débat sans fin sur le sujet).

Tea est une jeune société française très dynamique qui distribue à la fois une nouvelle solution logicielle de distribution d’ebooks mais aussi des liseuses.

Vous pouvez lire mes deux tests de ces liseuses :

Vous pouvez aussi trouver ces liseuses en boutique ou directement sur Internet :

  • Tea Touch Lux 3 à 99,99€ (au lieu de 119,99€) chez Cultura
  • Tea Ultra + housse à 134,99€ (au lieu de 149,99€) chez Cultura

Une réflexion au sujet de « TEA et Hachette s’associent pour distribuer le catalogue PNB »

  1. Le , chipoteur a dit :

    ….et dans 10 ans ce DRM existera-t-il encore ?
    Si non, alors les personnes ayant acheté des ebook protégés de cette façon (mais c’est également vrai pour les autres protections) n’auront plus qu’à l’acheter…..encore….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *