La tablette liseuse double-écran arrive en force

tablette liseuse double écran Janus

De nouveaux fabricants de liseuses souhaitent une part du gâteau. Deux marques vont proposer une liseuse qui fait également tablette grâce à un système de double-écran : la Janus Dual-Screen Tablet et la Wisky Epad X.

C’est l’histoire d’un même matériel qui va se retrouver commercialisé sous deux noms et donc deux marques différentes !

Liseuse tablette Wisky Epad X

Il y a tout d’abord la Wisky Epad X qui est une tablette tactile de 9,7 pouces équipée d’un écran couleur LCD avec une résolution de 1536 x 2048 pixels.

Wiksy epad tablette liseuse

Epad X : une tablette liseuse pour remplacer vos appareils de lecture

Jusqu’ici tout semble normal, sauf qu’un deuxième écran se trouve au dos de la tablette : un écran à encre électronique de liseuse de chez E Ink du type Carta HD avec une résolution de 1200 x 825 pixels pour une diagonale de 9,7 pouces.

Pour fournir un peu de puissance, nous allons avoir un processeur à six cœurs du type MT8176, 2 Go de mémoire vive RAM et un stockage de 32 Go.

Il sera possible d’ajouter de l’espace de stockage en utilisant une carte au format SD (ou microSD) allant jusqu’à 128 Go.

Comme il s’agit d’une tablette, l’écran est tactile (technologie Wacom avec 4096 niveaux de pression) et des hauts parleurs sont également présents ce qui permettra l’écoute de livres audio.

La liseuse tablette Janus Dual-Screen

De son côté, une autre marque appelée Janus propose le même appareil en pré-commande pour $399.

tablette liseuse double écran Janus

Tablette-liseuse Janus avec double écran : on met en avant la lecture de bandes dessinées sur cette machine

Il s’agit clairement d’un bon prix. En effet, il a déjà été précisé que ce prix était un tarif de lancement qui allait rapidement augmenter à $699 une fois le produit distribué auprès des revendeurs.

Techniquement, on retrouve exactement les mêmes caractéristiques techniques. Il s’agit donc de la même machine avec des deux écrans : un LCD et l’autre à encre électronique.

Si le système d’exploitation n’a pas été officiellement annoncé, il semble très probable que Android sera utilisé.

Un concept ingénieux mais peu convaincant

Le système peut sembler ingénieux, mais je doute qu’à l’usage cela soit réellement pratique.

Janus : une tablette avec un écran de liseuse

Même si une couche tactile Wacom est intégrée, cette machine se destine principalement au divertissement

Tout d’abord, c’est très bien vu de proposer une tablette complète avec tout ce qu’il faut pour en faire un compagnon idéal pour les amateurs de divertissements.

Les capacités techniques de ces modèles de liseuse / tablette font qu’il devrait être aisé de regarder des vidéos, surfer sur Internet, lire des e-mails et jouer avec des petits jeux.

Évidemment, la présence d’un écran à encre électronique doit convaincre les fans de lecture.

C’est d’ailleurs intéressant, car on regroupe sous un même appareil des fonctions idéales de lecture de BD et magazines (avec l’écran LCD couleur) et de romans avec l’écran E Ink.

Avec la présence d’un système Android, on va donc pouvoir installer et utiliser toutes sortes d’applications pour lire et se divertir.

Ensuite, il y a – il me semble – un problème d’ergonomie. Lorsque l’on va tenir la tablette, on va inévitablement laisser de belles traces de doigts sur l’écran situé au dos.

De même, dès que l’on va poser la machine sur une table, l’écran situé au dos risque d’être fendu ou rayé. En tout cas, il est fort probable que l’appareil subisse des dommages sans housse de protection adaptée à ce type de tablette-liseuse.

Techniquement, un seul écran peut être allumé, il n’est donc pas possible de passer dynamiquement d’un écran à l’autre.

Peut-être que cette particularité technique fera qu’il sera plus simple à utiliser : on utilisera principalement un des écrans et exceptionnellement l’autre ?

Bref, je reste très sceptique sur ce concept, même s’il s’agit d’une bonne idée : regrouper dans un seul appareil tout ce qui permet d’accéder à un maximum de contenus, c’est-à-dire BD numériques, magazines, romans, vidéos, livre audio, jeux, etc.

Qu’en pensez-vous ?

Ne partez pas tout de suite !

Si vous cherchez une liseuse, je vous invite à consulter le guide des meilleures liseuses du moment. Sinon, voici les modèles que je recommande en 2020 :

  1. Liseuse Kindle vendue par Amazon.fr : c'est simplement la moins chère des liseuses avec éclairage !
  2. Kobo Libra H2O vendu par Fnac.om : un grand grand écran tactile, éclairage, une liseuse étanche, que demande le peuple ?
  3. Liseuse Kindle Paperwhite : une liseuse complète (tactile, bel écran, éclairage, étanche) vendue par Amazon pour un prix très correct.
  4. InkPad 3 chez Cultura.fr : la liseuse avec le plus grand écran du moment, soit 8 pouces pour un confort inégalé !
  5. Bookeen Diva HD : une liseuse fançaise avec un bel écran et une grande capacité de stockage (16 Go).

2 thoughts on “La tablette liseuse double-écran arrive en force

  1. Le , Phiyaris a dit :

    Bonjour. Merci pour votre article. Je vais le partager sur mes pages Facebook. Je le trouve du plus grand intérêt car j’ai l’intuition que l’écran e ink pourrait s’avérer être dans un très proche avenir le complément indispensable, non pas peut-être des tablettes (pour des raisons évidentes d’ergonomie), même des convertibles, c’est à dire des petits pc portables (9-13″) par un simple basculement de l’écran. Lenovo s’y est d’ailleurs déjà essayé avec son Yoga Book C930, assez compact et d’un très joli design mais onéreux et fonctionnant sous Windows 10. Le clavier physique était remplacé par un écran e ink qui pouvait faire office de clavier virtuel mais aussi de liseuse ou de tablette graphique. Je pense que si Lenovo avait baissé son prix et l’avait doté d’Android ou de Chrome OS, il aurait pu connaître un réel succès commercial. Que les constructeurs de tablettes et de pc continuent à proposer Windows comme système d’exploitation, çà me dépasse. Ce système d’exploitation est en effet une véritable usine à gaz avec des mises à jour ultra lourdes et un magasin d’applications désert, aussi bien fourni en applications qu’un magasin de l’ère soviétique ! Lenovo réitère l’expérience avec Le ThinkBook Plus qui a un écran géant E Ink au dos de l’écran principal classique. Exit le clavier virtuel. Mais là encore on reste sur de l’ordinateur haut de gamme, donc inabordable pour le grand public, et Windows est toujours de la partie ! Les constructeurs de pc pourraient nous refaire le coup des notebooks (petits pc portables abordables, parfois convertibles) mais cette fois-ci, j’espère que cela se fera sans Windows ! J’utilise actuellement une liseuse fonctionnant sous Android : le Likebook Mars de chez Boyue qui est une liseuse à moins de 200 €. Elle fonctionne actuellement sous Android 6 mais devrait passer sous Android 8 courant mars. J’ai été agréablement surpris de découvrir que je pouvais utiliser dessus les applications Assimil de grec et de japonais. Google Traduction peut se superposer aux autres applications, y compris dans certains documents pdf permettant de copier du texte. Le son est également de bonne qualité mais il n’y a pas (encore) de micro. L’écran e ink avec ses nuances de gris est un véritable papier numérique qui présente un réel confort pour les yeux. L’interface de la liseuse, mise à jour il y a peu, permet une sélection très fine de la température du rétroéclairage de la liseuse. Plus de lumière bleue pour une lecture dans le noir. Eclairage réduit au minimum, vous ne risquez pas de déranger votre partenaire de lit. Pour ma part, dans la journée, j’ai pris l’habitude de me mettre de côté des articles du web via l’application Pocket, articles que je peux ensuite lire au calme sur ma liseuse le soir, sans être dérangé par toutes sortes d’effets visuels et sonores. On parle beaucoup en ce moment du trop grand usage qui est fait des portables et autres tablettes jusque tard dans la nuit et qui peut nuire à la qualité du sommeil, du fait principalement de la lumière bleue générée par ces appareils. L’écran e ink, en nuances de gris, pourrait constituer une véritable alternative à ces appareils. Les français ne sont pas actuellement de gros utilisateurs des liseuses. Cela est sans doute du au fait qu’il leur manque cet aspect « couteau suisse » qu’on les smartphones et les tablettes, permettant de basculer en un instant d’un usage à un autre. Les constructeurs trouveront sans doute lassez vite le moyen de résoudre les problèmes ergonomique d’un appareil fonctionnant sous Android (ou système similaire) « tout en un », ni trop petit, pour afficher les pdf (les mangas par exemple) correctement, ni trop grand ni trop lourd pour pouvoir être tenu d’une main, comme un livre de poche. L’avenir n’est sans doute plus aux liseuses, trop limitées (du fait d’un système d’exploitation en bridant l’usage) mais aux appareils hybrides et légers, faisant une place à l’écran e ink pour un confort de lecture se rapprochant du papier. Les journaux et les magazines aux illustrations animées à la manière de l’univers d’Harry Potter ne seront bientôt plus de la fiction ! Reste à savoir, si pour le confort des yeux, il convient de rester en noir et blanc ou de passer à la couleur :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.