Seebook : un ebook physique à retrouver en librairie (Espagne)

seebook-ebook-EspagneSeebook est un concept d’ebook qu’on peut retrouver en librairie. Si ce concept nous vient d’Espagne, il est loin d’être le premier objet à proposer cette solution.

Le problème constaté par la société Digital Tangible SL est assez classique : l’ebook est intéressant mais le fait qu’on ne puisse pas le trouver en librairie limite sa diffusion.

Assez classiquement, l’idée du Seebook est venu : proposer un ebook dans un beau packaging.

Le paquet est en fait une simple carte sur laquelle se trouve un QR Code. On flash le QR Code avec un mobile (ou on entre une adresse d’un site Internet), on renseigne son email, on sélectionne le format souhaité (MOBI ou EPUB pour le moment) et on reçoit rapidement après l’ebook prêt à être lu sur sa liseuse ou sa tablette préférée.

Un avantage de cette solution permet d’ajouter des contenus supplémentaires. Une fois sur le site du livre, il est possible de télécharger des illustration, chapitres supplémentaires, etc.

seebook-dedicaceLe système est aussi conçu pour assurer les dédicaces, puisqu’un espace est disponible sur le Seebook pour que l’auteur du livre écrive un petit message.

Le Seebook est disponible dans un réseau de plus 190 librairies en Espagne, ce qui devrait lui assurer (j’espère) un beau succès.

Source : Actualitté – Site officiel : Seebook

4 réflexions au sujet de « Seebook : un ebook physique à retrouver en librairie (Espagne) »

  1. Le , claude arquin a dit :

    Une bonne idée pour pouvoir faire un cadeau en ebook sans passer par le chèque cadeau qui, parfois, ne peut être utilisé pour les personnes sans PC ou adresse mail. Le verra t-on en France? Reste à savoir si le coût par rapport à un achat en ligne n’est pas plus élevé, déjà que les livres numériques ne sont pas donnés.

    • Le , Nicolas a dit :

      Je pense que le distributeur (Cultura, la FNAC, etc.) prendra sa marge… Mais c’est déjà le cas en ligne ne l’oublions pas.

      En tout cas ce que j’apprécie avec ce type de proposition c’est le fait d’interpellé les gens directement dans les librairies : quelque part, cela fait un peu la promotion de la lecture numérique.

      • Le , dedalus a dit :

        C’est un non sens économique ! Une intermédiation ne se justifie qu’en cas d’opération complexe. Je me mets plutôt à la place d’une personne invitée à une soirée. Le cadeau que j’offre à mon hôte est dématérialisé alors que d’autres invités transmettent dans la main de ce dernier des présents tangibles. Gros malaise face aux autres qui ne sont pas forcément au courant. Le ridicule serait que je tente de me justifier à leurs yeux en rappellant devant l’hôte l’existence de mon don virtuel… Les NTIC ne nous feront jamais oublier que nous sommes des êtres faits aussi de chair et de sang.

    • Le , dedalus a dit :

      Bonjour, après avoir lu « […] On flash le QR Code avec un mobile (ou on entre une adresse d’un site Internet), on renseigne son email, on sélectionne le format souhaité (MOBI ou EPUB pour le moment) et on reçoit rapidement après l’ebook prêt à être lu sur sa liseuse ou sa tablette préférée. Un avantage de cette solution permet d’ajouter des contenus supplémentaires. Une fois sur le site du livre, il est possible de télécharger des illustration, chapitres supplémentaires, etc. », je doute de la valeur de l’argument que vous avancez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *