Russie : l’offre d’ebooks piratés plus grande que l’offre légale

ebooks en russie (moscou)Alors que la nouvelle liseuse de TeXet sort en Russie (voir la présentation du Texet TB-418FL), on apprend quelque chose d’intéressant : l’offre de livres pirates russe est plus importante que l’offre légale.

En effet, en Russie les principales liseuses ne sont pas liées à une librairie. Seule la marque PocketBook propose des appareils couplés à sa librairie numérique. Ainsi, les lecteurs qui achètent des liseuses doivent passer par des services indépendants pour se procurer des ebooks.

Les livres numériques sont donc disponibles sur la plateforme iMobilco (20% du marché) ou LitRes (60% du marché). On compte aussi de nombreux petits acteurs moins importants.

Les études pensent qu’en 2015 le marché du livre numérique russe représentera 80 millions d’euros environ, ce qui est très faible !

La raison est simple : l’offre en ebooks numérique est imposante et omniprésente. Ainsi, on compte pas moins de 110 000 ebooks pirates disponibles pour le marché russe contre seulement 60 000 ebooks pour l’offre légale !

Autant dire qu’il y a beaucoup plus de choix dans l’offre illégale que dans l’offre légale. Un facteur qui n’incite pas les lecteurs russes à faire le bon choix et à se tourner vers la légalité…

Source : Good EReader

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *