Que se passe-t-il lorsqu’une librairie en ligne ferme ses portes ?

ebook verouillé drmFiction : nous sommes en 2047 et Amazon n’arrive plus à payer ses créanciers. Le moment est venu pour l’entreprise de fermer car Bookeen (qui a fusionné avec Kobo en 2039) est devenu le leader incontesté des ebooks dans le monde.

Ce scénario peut sembler complétement fou. Or, les dernières actualités en matière de lecture numérique et l’histoire très courte du business des ebooks nous ont montré que ce genre de chose est possible.

On peut citer tout près de nous le cas Nolim qui a fermé ses portes en 2018.

Mais, en cherchant bien, on trouvra aussi celui de Sony et même de Samsung. Ces trois entreprises se sont retirées de la lecture numérique pour se concentrer sur autre chose.

Elles ont donc fermées leur librairie en ligne en laissant leurs utilisateurs et clients dans la panade

Alors, si Amazon ferme (ou Kobo ou Apple), que va-t-il arriver à vos ebooks ?

Tout d’abord, vous serrez averti par email. C’est pourquoi il est indispensable de bien utiliser et lire la boîte mail que vous utilisez pour créer un compte auprès d’un libraire en ligne.

Dans cet email, vous aurez une description des raisons qui poussent l’entreprise à fermer son service (ou pas) et vous aurez aussi, avec de la chance, une procédure qui va vous expliquer comment migrer vers un autre service.

On se souvient que Bookeen a repris le service de Nolim après la fermeture. Ce fut aussi le cas de Kobo qui a décidé de reprendre les utilisateurs Sony et de Amazon Kindle qui a repris ceux laissés en plan par Samsung.

Il existe néanmoins des cas, dans certains pays, où de petits libraires numériques ont fermé sans laissé de possibilité aux utilisateurs de faire la bascule vers une autre librairie d’ebooks.

Mais ces cas sont très rares.

Le plus récent est celui du libraire suédois Bokon.se qui a perdu tout son catalogue de livres numériques en anglais suite à un différent commercial avec un partenaire (le fournisseur du catalogue de titres anglophones).

Donc, la règle générale est la suivante : si votre libraire numérique ferme, vos livres seront alors migrés vers une nouvelle plateforme numérique (bien souvent il s’agit de Kobo maintenant qui met la main sur de nous clients de cette manière).

Vous ne devriez perdre aucun livre. Mais, pour cela, il faut nécessairement bien consulter sa boîte email.

En ce qui concerne le marché français, je ne pense pas qu’un des acteurs présents risque une nouvelle fois de fermer en raison de la bonne consolidation qui a été opérée en début d’année avec la fermeture des librairies numériques de Nolim et de Relay.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.