Onyx Midia InkPhone : le smartphone qui ne pouvait pas téléphoner

facepalmLe smartphone Onyx Midia InkPhone a la particularité d’être doté d’un écran type « encre électronique ». Il s’agit donc d’un appareil hybride entre le téléphone et la liseuse.

Malheureusement pour les premiers acheteurs, ils ont constaté avec surprise qu’il était presque impossible de téléphoner avec cet appareil – pour certains d’entre eux !

The Digital Reader rapporte ainsi le mécontentement des premiers utilisateurs :

J’ai reçu mon InkPhone aujourd’hui. C’est très décevant. Je ne peux ni recevoir des appels ni appeler ni surfer sur Internet.[…]

Je n’en reviens pas d’avoir payer pour cela ! J’ai envoyé un email au support client et j’attends la réponse…

D’autres utilisateurs arrivent à passer et recevoir des coups de fil sans problème mais ce défaut est tout de même inquiétant.

Le fond du problème viendrait d’une erreur de Onyx. Chaque téléphone a besoin d’un numéro qui s’appelle le IMEI. C’est ce numéro qui permet (entre autres choses) de faire reconnaître le téléphone sur les réseaux « télécom ». C’est une entité internationale qui gère ses numéros et les attribue aux constructeurs de smartphones.

Onyx-Midia-InkPhoneIl semble que Onyx ne se pas fait enregistrée comme une entreprise qui confectionne des smartphone et – donc – elle n’a pas obtenue un numéro IMEI assurant le bon fonctionnement de son téléphone sur les réseaux sans fil !

Autrement dit, ce smartphone Onyx Midia InkPhone peut être considéré comme un smartphone pirate car Onyx à utilisé des numéros IMEI venant d’autres téléphones !

En clair, je vous conseille de ne pas acheter ce produit fabriqué par Onyx. En effet, il semble que le problème soit insoluble – pour le moment – pour les premiers acheteurs. Ils se retrouvent donc avec un smartphone qui ne peut envoyer des SMS ou communiquer avec d’autres téléphones pour passer des appels.

Cet exemple montre clairement les limites de la démarche de certaines entreprises chinoises. Celles-ci commercialisent à bon prix des produits innovants mais à la limite de la légalité. Au final, c’est le consommateur qui trinque puisque l’appareil qu’il a acheté ne correspond donc pas à ses attentes.

Ce Onyx Midia InkPhone est donc à fuir comme la peste ! Source : The Digital Reader

6 réflexions au sujet de « Onyx Midia InkPhone : le smartphone qui ne pouvait pas téléphoner »

  1. Le , dixneuf a dit :

    Problème « insolvable » ou « insoluble » ???

    • Le , Nicolas a dit :

      Ah ah , merci pour la correction !

  2. Le , kobo a dit :

    savez vous combien d’exemplaires avaient été vendu pour imaginer l’ampleur du problème?
    ce problème va t il dissuader les gens d’acheter dans le futur des smartphones à encre électronique ???

    • Le , Nicolas a dit :

      Je n’ai pas les chiffres de ventes. Mais, cet appareil n’étant pas distribué dans les magasins (il faut l’acheter sur le site de Onyx), on peut parier que le grand public n’en entendra pas parler.
      J’espère aussi que pour le prochaine série, Onyx aura réglé le problème (pour le moment le smartphone est en rupture de stock).

  3. Le , Claude Arquin a dit :

    Bonsoir, une petite mise au point pour préciser que nous sommes sur un forum et que cela n’empêche pas un minimum de courtoisie par respect d’abord pour le bénévole de ce site ( que je ne suis pas mais que je respecte ) et aussi pour les autres. .
    C’est toujours si facile de se réfugier derrière un pseudonyme Monsieur « dixneuf » pour relever seulement une erreur grammaticale dans une information intéressante plutôt que de remercier de l’information qui peut aider certains futurs acheteurs à faire leur choix et savoir aussi être respectueux de ce travail. C’était
    mon petit « coup de gueule » assumé avec mon nom et j’espère que cela servira pour un meilleur fonctionnement de ce forum qui n’est pas parfait, peut-être , mais bien pratique et utile pour NOUS consommateurs. Sans rancune et à très bientôt j’espère, cordialement.

    • Le , Nicolas a dit :

      Merci Claude, je comprends votre point de vue.
      Mais quand on est tout seul et qu’on écrit tous les jours sur un site il y a forcément de la « casse » au niveau de l’orthographe, de la grammaire, de la conjugaison, etc.
      Je sais que je ne peux pas toujours me relire correctement et que je suis, malheureusement, limité par mes compétences en la matière. Donc, toute faute qui m’est signalé est une faute en moins dans l’article – ce que j’apprécie.

      N’en voulez pas aux visiteurs qui repèrent ce genre de faute. S’ils les signalent c’est qu’elles dérangent ;)

      Merci pour votre soutien de tous les instants !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *