Onyx Boox T68 Lynx : le test

T68_liseuse_lynx_google_play_androidLa liseuse Onyx Boox T68 Lynx a fait couler beaucoup d’encre lors de son annonce. Et pour cause, celle-ci possède un système Android qui permet d’ajouter des applications depuis le Google Play.

Grâce à un lecteur, Olivier, je peux vous communiquer un test de cette liseuse d’Onyx.

Non seulement Olivier a pu prendre quelques photos de la machine, mais il a aussi écrit un texte que je reproduis dans la suite de cet article.


Suite à quelques jours d’utilisation de cette liseuse, je vous fait un petit retour sur son usage et ses possibilités.

Elle est livrée avec un câble USB (pour le transfert d’ebooks et le chargement de la batterie) et une toute petite documentation en anglais et en polonais. Tout ceci dans une jolie boite cartonnée.

Elle est agréable à utiliser car son format permet de la prendre correctement en main et le plastique utilisé donne une bonne sensation. La qualité de fabrication est tout à fait correcte pour cette liseuse chinoise.

onyx-t68-boox-lynxLa définition de l’écran (1440 x 1080 pixel – 265ppp) permet d’afficher dans de très bonnes conditions livres et applications. Son format de 6,8 pouces est un peu plus grand que ce qu’on trouve dans les liseuses habituelles.

Cela permet aussi d’afficher des bandes dessinées mais je trouve que c’est loin d’être agréable à utiliser car il faut zoomer et se déplacer dans la page. Ce qui est assez contraignant car la réactivité de l’écran tactile n’est pas du niveau d’une tablette tactile mais tout à fait correcte pour une liseuse.

Le niveau de rétro-éclairage ne peut être réglé que depuis le « launcher » (logiciel Android) installé par défaut. L’éclairage est tout à fait homogène est apporte un vrai plus lorsque la luminosité ambiante n’est pas suffisante.

onyx-t68-boox-lynx-2L’avantage de cette liseuse est la présence de Google Play qui permet l’installation de nombreuses applications.

Elle possède deux boutons à droite qui permettent d’avancer et de reculer dans la lecture du livre (utilisable uniquement avec le lecteur par défaut) et deux boutons à gauche (accès au menu et retour arrière). Elle dispose également d’un bouton central qui permet d’allumer et d’éteindre le rétro-éclairage. Ce bouton est « entouré » par 4 boutons permettant de naviguer dans la lecture du livre (utilisable par toutes les applications).

Un dernier bouton situé sur la tranche du bas permet d’éteindre et d’allumer la liseuse (29 secondes pour le démarrage).

L’autonomie est correcte si on active pas le Wifi et le rétro-éclairage mais quand même un cran en dessous des liseuses sous Linux et liseuses plus classiques. Ce qui n’est pas gênant en soit car en un mois d’utilisation en mode liseuse on trouve facilement une prise électrique (rechargement complet en un peu plus d’une heure avec un adaptateur secteur : c’est pratique).

onyx-t68-boox-lynx-3Elle dispose d’une sortie jack 3.5mm permettant de connecter un casque pour écouter de la musique ou pour utiliser la lecture vocale d’un livre (pas de haut parleur intégré à la liseuse).

Sa connectivité Bluetooth permet de brancher un haut parleur compatible avec cette norme ou de partager l’accès internet depuis son smartphone (réalisable également en wifi).

L’application installée par défaut pour gérer ses ebooks est correcte et permet d’utiliser l’ensemble des boutons physiques de la liseuse mais je l’ai remplacé par Universal book reader que l’on peut télécharger gratuitement via Google Play.

En conclusion, c’est une très bonne liseuse agréable à utiliser qui va évoluer de part la mise à jour de son firmware (micrologiciel intégré à la liseuse) et des applications via Google Play.

Je ne regrette pas cet achat.

onyx-t68-boite-avantonyx-t68-arriere


Un grand merci à Olivier pour nous avoir communiqué ce test de la liseuse Onyx Boox T68 Lynx. Je suis certain qu’il pourra répondre à vos éventuelles questions dans les commentaires de cet article, comme il l’avait déjà fait sur l’article annonçant la disponibilité de la liseuse.

Si vous souhaitez voir cette machine en action, cette vidéo (malheureusement ni en français ni en anglais) montre ce que cette liseuse peut faire :

Edit du 25/06/2014 : une nouvelle vidéo en anglais permet de voir un peu plus cette liseuse :

30 réflexions au sujet de « Onyx Boox T68 Lynx : le test »

  1. Le , Kiga a dit :

    Merci du retour, ça donne un avant goût de la futur Onyx Boox i86 de 8 pouces à propos de la façon dont est géré Android, c’est dommage que les boutons sur le côté ne puissent être utilisé que avec le lecteur par défaut mais il doit y avoir un moyen d’y remédier en hackant.

  2. Le , Olivier a dit :

    Concernant l’utilisation des boutons permettant de se déplacer dans la lecture du livre. La liseuse autorise 4 applications (installées par défaut) de lecture (AlReader, FBReader, Cool Reader et Onyx Reader). Ce qui est largement suffisant.
    Sinon le bouton central peut être utilisé par l’ensemble des applications de lecture (téléchargé via GooglePlay).

  3. Le , pierro78 a dit :

    Il parait que le browser web d origine est quasiment inutilisable car trop lent ?

    est-ce qu avec un browser web léger comme Opera Mini la navigation web est à peu prés praticable ? ou peut-etre UC Browser ?

  4. Le , Nico a dit :

    Bonjour,

    Merci pour ce test. Je suis particulièrement intéressé car je cherchais précisément une « tablette » à encre e-ink. J’aurais deux questions :

    – peut-on via l’USB transférer un dossier comprenant des sous-dossiers et des ebooks directement d’un ordinateur (comme avec la Galaxy Tab par exemple), sans, donc, transférer les ebooks un par un ? Ou bien, peut-on au moins classer les ebooks chargés par dossiers et sous-dossiers ?

    – peut-on surfer sur le net comme avec n’importe quelle tablette ?

    Merci beaucoup pour vos réponses, Olivier.

    • Le , Olivier a dit :

      Lorsqu’on branche la liseuse en usb, elle est reconnue par l’ordinateur comme une clef USB. Il est donc possible de transférer un dossier.
      On peut surfer sur internet mais l’écran tactile est moins réactif qu’une tablette.

      • Le , Nico a dit :

        Très bien, merci beaucoup.

        Du coup, on peut naviguer parmi les dossier directement sur la tablette ?

        Et a-t-elle, s’il vous plait, la fonction « Reflow pdf » afin de rendre plus lisible les pdfs en grands formats…?

        Merci.

        • Le , Olivier a dit :

          Il y a bien sûr un gestionnaire de fichiers avec toutes les fonctions pour ce type d’application.
          Oui, la fonction « Reflow » est intégrée, c’est d’ailleurs indiqué sur le site du constructeur :
          https://onyx-boox.com/shop/onyx-boox-lynx-6-8-eink-e-book-
          reader-google-play-android4-bloetooth/

          • Le , Nico a dit :

            Très bien.
            Merci beaucoup.

          • Le , Nico a dit :

            Bonjour Olivier,

            Je reviens vers vous pour vous demander ce que vous pensez de l’efficacité du Reflow pdf. Jusque là, pour ma Sony PRS T1, j’utilisais Calibre pour convertir, avant le transfert sur la liseuse, chaque pdf en epub, de façon a pouvoir « casser » les longues lignes de textes. Mais, c’est long. Et c’était impossible de préserver sur la liseuse l’organisation en dossier de mon ordinateur.

            Je suis enseignant-chercheur, si bien que je travaille sur des milliers de pdf. Je me demandais si ce produit pourrait me permettre de lire confortablement mes pdfs (articles de revue académiques) en respectant le classement des fichiers de l’ordinateur, via l’usb. Comme quand, grace à une clé usb, on continue sur un ordinateur des travaux débutés ailleurs…

            Merci pour votre réponse.

  5. Le , Olivier a dit :

    Je ne trouve pas que le navigateur soit lent. Ce site s’affiche rapidement et ce commentaire est ecrit avec la liseuse sans difficulté.
    Mais il peut être remplacé par un aute navigateur disponible sur Google Play. Cependant il faut garder à l’esprit que c’est une liseuse et pas une tablette.

  6. Le , San Lucos a dit :

    Enfin une liseuse sous Android !!! (Je veux bien-sûr dire un Android qui permet le téléchargement d’applications)

  7. Le , Olivier a dit :

    @Nico : Je trouve que la lecture de fichiers pdf n’est pas confortable avec les différentes lecteurs intégrés à la liseuse. Je n’ai pas essayé avec d’autres lecteurs pdf qu’on peut téléchargé par Google play.

    • Le , Nico a dit :

      Très bien.
      Merci.

  8. Le , QuoiLire a dit :

    Bonjour,
    Je pense que je vais référencer votre test de cette liseuse sur mon site, cependant j’avais une question à vous poser au préalable.
    Je dispose de 2 liseuses (2 Nook ST) et j’avais bien envie d’acquérir cette liseuse pour lire les PDF et les BD (cbz). J’aurais voulu savoir si vous aviez fait un test avec ce genre de livres. Est-ce que la qualité / application gèrent bien l’affichage des BD (conversion en niveaux de gris) ?
    En vous remerciant pour ces informations.

    • Le , Olivier a dit :

      L’affichage est correct bien qu’il me semble que l’écran gère uniquement 16 niveaux de gris. Mais c’est plutôt la lecture des pdf et bd qui n’est pas très ergonomique car il faut zoomer et se déplacer sur la page.

      • Le , Nicolas a dit :

        Merci Olivier pour cet article et toutes les réponses aux commentaires.

        • Le , Olivier a dit :

          Avec plaisir

  9. Le , Olivier a dit :

    Pour ce qui souhaite rooter la liseuse, vous pouvez utiliser TowelRoot. La version 3 ne fonctionne pas pour moi. J’ai utilisé la première version disponible ici : http://towelroot.com/tr1.apk
    Une fois l’application ouverte il fait cliquer juste au dessus du mot « button » (celui ci n’apparait pas car il est en rouge et cette couleur n’est pas convertie en gris par la liseuse).
    Penser à installer SuperSU accessible depuis le playstore.
    Remarque : Ni moi, ni le site liseuses.net ne peuvent être tenus responsable en cas de dysfonctionnement de votre liseuse. De plus, il est possible que suite à cette opération la garantie ne s’applique plus.

    • Le , Olivier a dit :

      Pour ceux qui veulent utiliser une application de lecture non fournie avec la liseuse (MoonReader, Universal Reader, Kobo ou Kindle). Il existe l’application Full!Screen+ (dispo sur GooglePlay) permettant de supprimer temporairement la barre de notification.

  10. Le , ebooks a dit :

    Bonjour,

    j’ai une kobo et j’ai vu qu’il y avait beaucoup de types de liseusesen lisant sur ce site. comme j’ai vu que vous connaissiez beaucoup de choses dans le domaine des liseuses, je voualis vous demander si vous saviez où l’on pouvait acheter des liseuses avec un écran mirasol, comme la kyobo ereader : en effet, je suis très intéressé par ce type d’écran pour lire bd,…
    D’avance merci ;)

    • Le , Olivier a dit :

      C’est plutôt Nicolas qui pourrait répondre à cette question

    • Le , Nicolas a dit :

      Cela va être compliqué car à ma connaissance, aucune liseuse de ce type n’est officiellement distribué.
      Il y a quelques modèles qui ont circulé dont le fameux Kyobo eReader qui a été un échec commercial.
      Qualcomm travaille sur une nouvelle version de ces écrans Mirasol alors peut-être que nous verrons apparaître de nouvelles machines dans peu de temps.

  11. Le , Gallias a dit :

    Bonjour,

    pour commencer merci pour ce test, mais il reste un ou deux points d’ombre (pour me convaincre ou pas :p ).
    – en premier soit je n’ai pas bien lu l’article, mais qu’en est il au niveau des reflets (pour avoir un peu e bookiner cet été sur une samsung galaxy tab7 c’est le plus gros problème que j’ai rencontré).
    – deuxièmement, est ce que l’application kobo (fnac) est bien compatible avec cette tablette car j’ai déjà une bonne quantité de livre acheté et le système de mise a jours de la lecture lorsque l’on change d’appareil (style j’ai pas la tablette et je continue sur mon smartphone) est quand même bien pratique ;)

    D’avance merci pour vos réponses

    Gallias

    • Le , Olivier a dit :

      Bonsoir,
      Il n’y a pas de reflet car la technologie de l’écran est différent des tablettes et smartphone.
      L’application Kobo fonctionne sans problème.

      Olivier

      • Le , Gallias a dit :

        merci pour les réponses ;)

        je sens bien qu’elle va devenir mienne :p

        Gallias

  12. Le , Larbi a dit :

    Bonjour
    Q: le fichier PDB est il pris en charge ( comme pour Isilo )
    Merci

    • Le , Olivier a dit :

      Bonjour,
      Les fichiers pdb sont prises en charge par le lecteur

  13. Le , Pierre-Yves a dit :

    Bonjour,
    Avez-vous essayer d’installer gmail par exemple ?
    Merci.

  14. Le , Benoit a dit :

    Je viens d’acheter la t68. Je voulais l’utiliser pour lire scribd (application fournisseur de livres très conplète). Ca va assez bien. Seul problème… il n’y a pas de dictionnaire English-french intégré à cette application. Quand un mot m’est inconnu, je dois quitter l’app, revenir à la page d’Accueil, aller dans mes app, ouvrir le dictionnnaire, taper le mot puis revenir dans scribd pour continuer la lecture . Ca prend un temps fou. Est-ce qu’il existe une autre méthode.à votre connsaissance? Merci.

  15. Le , Jean-Adrien Brothier a dit :

    Bonjour,

    J’ai cette liseuse depuis un an et elle me déçoit beaucoup!
    L’écran est bon, la lumière un peu vive même au maximum si on veut lire dans le noir. Les gros problèmes sont dans les logiciels fournis.
    Avec le lecteur par défaut, l’ebook ne s’ouvre pas à la page quittée. J’ai donc systématiquement utilisé des marques pages pour revenir à la page voulue. Les marques pages ne marchent pas très bien. Je n’arrive pas à effacer les marques pages utilisés et ils se doublent parfois. À la fin de mon ebook j’avais 6 pages de marques pages que je devais défiler pour avoir le bon.
    Le démarrage du Lynx est médiocre. Tous les démarrages commencent par une indexation des livres ajoutés (même si on n’en a pas ajoutés) et en plus cette indexation bugge souvent et on doit redémarrer la liseuse pour s’en sortir. Le mode d’emploi (trouvé sur le site) est beaucoup trop succinct (même celui en anglais) et beaucoup d’interrogations restent sur certaines fonctions.
    Je lis les EPUB sur « All reader » pour éviter le lecteur par défaut mais les applications sont mal gérées. Il faut parfois 5 minutes entre le démarrage et être prêt pour la lecture.
    La bibliothèque ne marche pas très bien non plus et on ne peut pas voir le type d’encodage du livre.
    En bref, je n’achèterai plus de liseuse ONYX.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *