Onyx Boox AfterGlow 2

afterglow-onyxOnyx est une marque de liseuses étonnantes et cette version AfterGlow 2 ne vient pas changer cette règle.

Cette Onyx Boox AfterGlow 2 est en quelque sorte une petite version de la Onyx T68 Lynx (lire le test ici).

L’écran est donc plus petit mais l’essentiel des fonctionnalités est conservé puisque le liseuse utilise aussi un système Android avec Google Play. Il est donc possible d’installer des applications supplémentaires.

On peut l’acheter sur Internet pour moins de 150 euros. Elle entre donc directement en compétition avec la Kindle Paperwhite ou la Kobo Glo.

La Onyx Boox AfterGlow 2 a donc un écran de 6 pouces tactile et un éclairage intégré.

Voici les spécifications techniques de la « bête » :

  • écran 6 pouces E Ink Pearl avec une résolution de 1024 x 758 pixels
  • frontlight : éclairage de l’écran « frontal »
  • écran tactile 2 points
  • processeur 1,2 Ghz dual-core
  • 512 Mo de RAM
  • port pour cartes microSD
  • 4 Go de stockage interne

afterglow-appsPour en savoir plus, j’ai trouvé ce test de la liseuse sur The EBook Reader. Voici les impressions du testeur :

Le Bon :

  • Android et ses applications : on peut installer beaucoup d’applications de lecture et personnaliser le système.
  • Le scrolling est bon grâce à un rafraichissement partiel de l’écran
  • La qualité de fabrication semble être au rendez-vous, la liseuse inspire confiance
  • Beaucoup de fonctionnalités : port pour cartes SD, text-to-speech, lecture MP3 (un jack pour écouteur est présent sur la machine), etc.

Le Mauvais :

  • La Frontlight : le rendu est pas très bon et l’écran n’est pas éclairé de façon uniforme
  • Les polices de caractères et l’interface font que la lecture est difficile avec les applications Android qu’on peut télécharger.
  • La batterie est plus proche des 2 semaines que des 8 semaines
  • Il fait être patient pour bien paramétrer la liseuse (trop d’options possibles et mal expliquées)

Conclusion :

Cette liseuse Onyx Boox AfterGlow 2 semble être réservée à celles et ceux qui souhaitent quelque chose de plus avancé qu’une Kindle ou une Kobo.

Mais il semble clair qu’il faudra savoir bidouiller pour exploiter vraiment cette liseuse tant les options et possibilités sont nombreuses. A ce sujet, le système Android rend beaucoup trop complexe la liseuse pour une utilisateur classique.

Au final, cette liseuse semble plus être destiné à ceux qui souhaite s’affranchir des limites imposés par Kobo ou Amazon. Car il est toujours possible de lire des ebooks Kindle avec la Onyx Boox AfterGlow 2, il faudra « seulement » installer l’application Kindle et la configurer pour que tout fonctionne.

Un travail à fournir qu’on attend pas forcément lorsqu’on achète une liseuse…

Pour finir, voici la vidéo de ce test :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *