Méfiez-vous des chiffres : 6,5% de livres numériques mais 20% de lecteurs !

Le nombre d'ebook disponible en FranceLes ventes de livres numériques progressent puisqu’elles représentent maintenant 6,5% des ventes totales de livres pour la France (chiffres 2015).

Ce chiffre a été dévoilé par le SNE (Syndicat national de l’édition) il y a quelques jours et concerne l’année 2015.

Des chiffres qui représentent l’aspect économique mais pas le terrain

Donc, 6,5% des 2,667 milliards d’euros générés par l’économie du livre sont dû à des ventes de livres numériques (donc du chiffre d’affaire).

Je précise qu’on parle bien d’euros (Chiffre d’affaire) et non de volume (nombre de livres). La nuance est importante car les livres numériques sont généralement vendus moins chers que les livres papiers (même si on connait tous les exceptions et la polémique créée par certains éditeurs qui ne jouent pas le jeu).

Si 6,5% de l’argent récolté par le livre vient du numérique, cela veut donc dire que plus de 6,5% des livres vendus (en nombre ou volume) sont des ebooks !

Il est même possible que plus de 10% des livres vendus soient déjà au format numérique même si leur valeur ne représente que 6,5% de l’argent récolté.

L’usage des ebooks augmente beaucoup plus que ce que ce chiffre laisse penser

Clairement, les usages du livre numérique sont en progression. Il suffit de regarder autour de nous pour constater que de plus en plus de personnes lisent sur une liseuse, une tablette ou un smartphone.

Les librairies numériques sont remplies de livres à 0,99€ (voir la grosse opération commerciale de ce week-end à ce sujet) ou même gratuit. De nombreux auteurs décident d’échapper à la maison d’édition traditionnelle (quel qu’en soit la raison) pour auto-éditer leur livre. On se doute que ces livres doivent bien s’écouler même si le SNE ne peut naturellement pas déterminer le volume (et l’argent) que cela représente.

Ce que le SNE dit

Pour en savoir plus sur les vrais chiffres du numérique, il faut éplucher le rapport du SNE (assez dense d’ailleurs) pour essayer de trouver vraiment la façon dont les français abordent le numérique et les ebooks.

Voici l’usage que font les français de la lecture numérique :

  • Lecteurs de livres numériques : 20%
  • Lecteurs potentiels de livres numériques 6 %
  • Non-lecteurs de livre numériques : 74%

(Source : baromètre SNE/SOFIA/SGDL, mars 2016)

Cela veut dire que 20% des français lisent déjà en numérique avec 6% de plus qui pourraient bientôt s’y mettre !

Une réflexion au sujet de « Méfiez-vous des chiffres : 6,5% de livres numériques mais 20% de lecteurs ! »

  1. Le , qq a dit :

    Bonjour,

    En fait passer de 20 à 26% de lecteurs de numérique représente une augmentation de 30%
    (26/20). Quels sont les autres secteurs qui présentent un tel potentiel de croissance ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *