Liseuses, eBooks et tablettes : ce qu’il ne fallait pas rater en 2012

rétrospective liseuse et tablette 2012L’année 2012 a été vraiment riche en annonces, sorties et rebondissements en tout genre dans le petit monde de la lecture numérique.

Nous allons maintenant nous attarder quelques minutes pour étudier les grandes annonces et évènements de 2012 dans leur ordre chronologique.

Kobo racheté par Rakuten et les écrans couleurs

Alors que l’ensemble des analystes annonce une belle croissance du marché du livre numérique et des liseuses, Kobo se fait racheter par un gros industriel Japonais : Rakuten (qui détient aussi Priceminister). On ne comprendra que quelques mois plus tard cette stratégie et en janvier 2012, les spécialistes s’interroge sur ce « coup » qui s’apparente à un arrangement purement financier.

Au même moment, on découvre des nouveaux types d’écran couleurs au CES de Las Vegas. Ces derniers sont prometteurs et on espère tous pouvoir mettre la main sur des liseuses équipées de ce type d’écran dans les mois qui suivent. Peine perdue, seul Ectaco tentera l’expérience avec une Jetbook Color beaucoup trop cher.

Le nouvel iPad

Alors que les amateurs de lectures devaient se tourner essentiellement vers les Kindle, Kobo ou Nook. Apple sort en mars 2012 un nouvel iPad avec un écran très bon qui permet enfin de lire a peu près correctement. Il s’avère que cette machine est particulièrement adaptée à la lecture de BD et de magazine.

La folie des écrans de liseuse avec éclairage

En avril 2012 les rumeurs commencent à filtrer sur un hypothétique Kindle avec écran éclairé. La technologie doit permettre de conservé le confort de lecture de l’encre électronique tout en apportant une meilleure visibilité dans les pièces à l’éclairage très faible (voir en totale obscurité). La surprise vient de Barnes & Noble qui lance quelques jours après le Nook Simple Touch with Glowlight. Il s’agit là de la première liseuse de ce type !

Le rapprochement financier entre Barnes & Noble et Microsoft

Quelques semaines après avoir sorti son nouveau Nook, Microsoft investi massivement dans Barnes & Noble. On apprendra plus tard que le libraire connait des difficultés financières que le géant de l’informatique aura du mal à effacer.

Google et Microsoft dévoilent leurs tablettes

La guerre des tablettes débute doucement en juin 2012. Tout d’abord, la Surface de Microsoft est dévoilée en même temps qu’un nouveau système nommé Windows RT qui peine à convaincre les observateurs.

Quelques jours plus tard, Google annonce la guerre des tablettes en dévoilant la Nexus 7, une tablette de 7 pouces, puissante, et à prix jamais vu 199€.

Au même moment, les rumeurs concernant l’iPad Mini se font de plus en plus insistantes. Pourtant, je n’arrive pas à croire qu’Apple se risque à sortir un nouveau produit en même temps que l’iPhone 5. Une belle erreur de ma part…

L’avalanche tactile de septembre 2012

En septembre 2012, les nouvelles annonces et sorties se succèdent sans cesse. J’ai du mal à suivre et à analyser tout ce qui se passe.

Côté liseuses, on pourra noter les Kobo Mini, Sony PRS-T2, Kobo Glo et Kindle Paperwhite. Ces deux dernières introduisent enfin l’écran éclairé qui fait tant défaut aux liseuses de 6 pouces.

Côté tablette, c’est bien simple : tout le monde s’y met. Il y a la Kobo Arc, les Kindle Fire et Kindle Fire HD (qui arrivent enfin en France) et une Kindle de 8.9 pouces en prime. Barnes & Noble en profite pour annoncer les Nook HD et Nook HD+.

Il devient clair que le produit phare de Noël 2012 va être la tablette tactile !

L’iPad Mini et la liseuse à 10€

En octobre 2012, on commence à envisager que la liseuse ne sera plus un périphérique réservé aux plus fortunés puisqu’une compagnie Allemande souhaite sortir une liseuse à 10€.

Pourtant, cette information est complètement éclipsée par l’annonce de l’iPad Mini. Contre toute attente, Apple sort un nouveau produit qui risque bien de faire du mal aux ventes de l’iPad (qui n’ont jamais été aussi importante). Mais, cette iPad diminué (qui est juste un iPad 2 dans une petite boîte) sera comme toujours un grand succès commercial pour Apple.

Des ventes déceventes, des articles bradés et la toute puissance des tablettes

Les mois de novembre et décembre ont été propices aux réductions en tout genre pour Noël 2012. Presque tous les constructeurs (sauf Apple) y sont allé à un moment ou à un autre en fournissant des rabais sur les liseuses et certaines tablettes.

Si ces dernières tirent dans l’ensemble leur épingle du jeu, il semble que Microsoft ait fait la douloureuse expérience d’un échec avec sa Surface.

Au même moment, une analyse très intéressante vient troubler les fêtes de fin d’années : les liseuses seraient vouées à disparaître au profit des tablettes !

Que nous réserve l’année 2013 ?

À la lumière des évènements de l’année 2012, on peut se rendre compte d’une chose : il est très difficile de faire des prévisions.

Cependant, comme j’aime me prêter à cet exercice, je vais quand même avancer que les liseuses ont bien du souci à se faire. À mesure que les écrans des tablettes se font plus fin et moins gourmand en énergie on peut imaginer une convergence assez rapide entre les deux produits.

Est-ce que cette convergence sera suffisamment rapide pour apparaître en 2013 ? Peut-être pas, mais ce qui est certain c’est que les tablettes deviendront de moins en moins cher, rendant la comparaison entre les liseuses et les tablettes encore plus difficile pour le consommateur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *