Liseuse Xiaomi iReader T6

Cette fois c’est officiel : Xiaomi lance sa liseuse appelée iReader T6. Une liseuse qui vient concurrencer les autres acteurs du secteur sur un marché embouteillé par les liseuses 6 pouces.

Xiaomi est loin d’avoir frappé fort. On peut même parler de déception.

En effet, la liseuse proposée par le fabricant chinois ressemble à n’importe quelle autre liseuse du même type.

De plus, elle est fabriquée par l’entreprise iReader qui est très populaire en Chine (voir ici). Xiaomi n’est donc qu’une sorte de distributeur et partenaire.

Nous retrouvons ainsi dans la liseuse Xiaomi iReader T6 un écran de 6 pouces fourni par E Ink (technologie Carta HD – comme il se doit actuellement), 8 go de stockage et une couche tactile avec éclairage frontal.

Rien de bien original donc. Xiaomi a tout de même transmit la fiche technique des spécifications de sa liseuse :

  • écran E Ink Carta HD d’une résolution de 1448 x 1072 pixels (300 ppi)
  • 8 Go pour le stockage des ebooks
  • processeur ARM Freescale iMX6 (1 ghz)
  • éclairage avec 20 niveaux de luminosité (rien de bien original à ce niveau)
  • batterie de 1500 mAh pour lire environ 1 mois avec une recharge
  • formats de fichiers supportés : ebk, txt, epub, mobi, pdf et umd

La liseuse Xiaomi conçue par iReader

Dans les choses intéressantes, plusieurs sources indiquent la présence d’un ou plusieurs boutons physiques – sans doute pour tourner les pages – mais cela reste assez confus pour le moment.

Sans surprise, la librairie intégrée dans cette machine est bien celle de Xiaomi créée il y a des années et qui regroupe maintenant plus de 100 000 ouvrages dont 90 % sont en chinois. Cette librairie permet également d’accéder à un catalogue de magazines.

C’est du côté du logiciel qu’il faut chercher pour avoir des choses moins communes.

En effet, c’est un système d’exploitation spécialement conçu pour les liseuses iReader (et utilisant Linux) qui a été utilisé par Xiaomi.

Appelé iReader UI 2.0, ce logiciel permet quelques choses intéressantes comme un partage d’informations entre les smartphones Xiaomi et la liseuse.

Un partage d’informations entre un smartphone et la liseuse Xiaomi en action

S’agit-il de synchroniser des notes ou son catalogue d’ebooks entre les deux machines ? Je n’en sais rien. Ce lien entre les deux appareils est encore assez mystérieux…

Tout ceci est bien beau, mais ce qui est gênant c’est surtout le prix.

Vendue à 130 euros environ et réservée au marché chinois, je trouve que le tarif est élevé pour un produit Xiaomi. Or, pour le même prix, on a déjà des très bonnes liseuses. (voir le guide des meilleures liseuses du moment)

La marque avait habitué ses clients à des produits très techniques pour un prix inférieur à la concurrence.

On s’aperçoit donc que cette règle à une exception : cela ne fonctionne pas pour les liseuses.

Cela s’explique sans doute parce que toutes les liseuses (ou presque) se fournissent en écran chez E Ink. Le prix d’une liseuse semble alors fortement conditionné parce composant essentiel.

Mais, pour l’essentiel, cette liseuse semble plutôt favorable à son fabricant, iReader, qui a trouvé un partenaire de poids pour se développer. iReader peut donc jouir de la réputation de Xiaomi pour écouler ses liseuses.

Pour l’instant, cette liseuse n’a été annoncée que pour le marché chinois. Nous saurons dans quelques semaines si son arrivée en Europe ou aux USA aura lieu.

En attendant, voici la vidéo de présentation de cette liseuse Xiaomi iReader T6 qui a été mise en ligne récemment :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.