Les nouvelles habitudes de lecture des Chinois

china literatureLes pays asiatiques adoptent les nouvelles technologies plus rapidement qu’en Europe. Et en matière de lecture, on peut dire qu’ils sont allé très vite…

En Chine, les jeunes lecteurs de moins de 30 ans ne lisent pas du tout de la même manière que leurs aînés.

Ainsi, si on privilégie toujours le papier, on trouve 330 millions de lecteurs et lectrices de littérature « en ligne » et sur smartphone – excusez du peu !

Ces lecteurs ne lisent pas des ebooks mais des romans épistolaires publiés directement sur des plate-formes Internet. Ces sites sont alors accessible depuis les smartphones directement via un navigateur ou via une application dédiée.

Les amateurs de ce genre d’histoire viennent régulièrement consulter les derniers épisodes publiés, un peu à la manière dont on suit une série TV en occident.

Il est même possible de commenter les « épisodes » pour influencer l’histoire et discuter avec les auteurs. Le système est donc similaire à celui de Wattpad.

Sauf que, en Chine, c’est un vrai nouveau marché lucratif qui vient de naître. D’après les spécialiste il représente une manne de 1,2 milliards de dollars US avec une croissance de 20% environ chaque année depuis 2012.

Les histoires appartiennent généralement à des genres bien connus comme la romance, la science fiction ou la fantasy. Mais, c’est le genre bien particulier du « wuxia » qui semble attirer de nombreux lecteurs. Il s’agit d’un genre de cape et d’épée centré autour de héros qui pratiquent les arts martiaux (pensez au film « Tigre et Dragon » pour vous faire une idée du genre).

Pionnière sur ce marché, l’entreprise China Literature (une filiale de Tencent) entend bien devenir un acteur incontournable sur ce secteur.

Même si les chiffres indiquent qu’elle n’a « que » 175 millions de lecteurs, elle propose pas moins de 8,4 millions d’histoires à télécharger sur sa plate-forme.

Son principal concurrent est Amazon, dont les chiffres sont supérieurs. Mais China Literature propose une application smartphone déjà très populaire alors que Amazon semble à avoir du mal à imposer l’écosystème Kindle en Chine.

China Literature compte donc sur une levé de fond (via une introduction en bourse de l’entreprise) pour se développer et devenir leader de ce nouveau marché de la lecture numérique en Chine.

Vous vous rendez compte ? Plus de 300 millions de personnes lisent régulièrement des histoires distribuées numériquement sur smartphone et épisode par épisode. La Chine ne cessera jamais de me surprendre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *